Forum de la construction de maisons en paille
 
AccueilManuel du forumS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 poêle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
richard s
compaillon néophyte


Nombre de messages : 8
Localisation : Audierne
Date d'inscription : 18/11/2005

MessageSujet: poêle   Dim 20 Nov 2005, 13:51

Nous allons construire une maison en paille, option bioclimatique; de sorte que le chauffage se fera par un poêle (en position centrale au rez-de-chaussée), pour un volume total, rez-de-chaussée et étage compris, de trois-cents mètres cubes environ. Donc sans isolation thermique entre l'étage et le rez-de-chaussée et avec un étage quasi plein (plus un petit rampant).
D'une part, je souhaiterai isoler thermiquement le plafond de l'étage; est-il possible d'utiliser des bottes de pailles, directement posées sur le sol du comble perdu, ou alors existe-t-il d'autre(s) mises en œuvre possible de la paille pour arriver à mes fins ?
D'autre part, j'envisage de faire installer un poêle Scan (A10). Je voudrais avoir une idée du dimensionnement qu'il faudrait pour ma maison et si vous connaissez d'autres marques, sachant que je n'envisage pas, a priori, de faire monter un poêle de masse... Par ailleurs, est-ce qu'un équipement mixte poêle-plaques de cuissons peut convenir.
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Géo
apprenti compaillon


Nombre de messages : 43
Localisation : hte normandie
Emploi : artisan
Loisirs : bricolage,et picsou magazine
Date d'inscription : 09/10/2005

MessageSujet: Re: poêle   Lun 28 Nov 2005, 20:02

Les poeles du genre cuisiniere sont tres performant , puissant ,et utiles donc pas de soucis ca chauffe une maison si il est placer au bonne endroit.Pour le plafond ,isoler en bottes c est faisable ,mais ca prend de la place ,ca demande reflection.

_________________
Quand on y croit , rien n'est impossible.
Revenir en haut Aller en bas
richard s
compaillon néophyte


Nombre de messages : 8
Localisation : Audierne
Date d'inscription : 18/11/2005

MessageSujet: Re: poêle   Jeu 01 Déc 2005, 14:44

En fait, concernant l'isolation du plafond, le problème de pla place ne se pose pas, c'est perdu... Celui de la résistance mécanique à la masse des bottes non plus, c'est dimensionné pour. Je me posais plutô^t des questions à propos de la mise en œuvre : poser des bottes à plat, c'est pas compliqué, par contre comment les protéger au mieux, là, je ne sais pas. Dans l'attente de vos lumières...
Revenir en haut Aller en bas
Molin Yannick
apprenti compaillon


Masculin Nombre de messages : 34
Age : 59
Localisation : Laval (53)
Emploi : controleur batiment
Date d'inscription : 09/10/2005

MessageSujet: Re: poêle   Ven 02 Déc 2005, 17:42

Je pense que le plus simple pour toi , c'est de les poser à plat comme tu l'envisage et tu progege par un enduit à la chaux sur le dessus, et en peripherie avant de les poser. Un mellange paille et lait de chaux peut également faire l'affaire
Revenir en haut Aller en bas
http://paille-arquenay.blogspot.com
verofrancois86
maitre compaillon


Nombre de messages : 138
Localisation : Vienne-86
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: poêle   Sam 03 Déc 2005, 08:06

Certes tout cela est possible. Pourtant, il y a quelques reflexions qui me viennent comme ça
Tout d'abord, mettre des bottes de paille en toiture est tout à fait possible mais augmente les sections (largeur en particulier) des bois. Il faut faire le calcul pour voir si le surcout de bois ne permetrrait une autre isolation( chanvre par exemple qui ne nécessite pas la même épaisseur)
Positionner le poele au centre d'une maison à étage est judicieux mùais attention à ne pas avoir de trémis ouverte car il ne serait alors plus possible de "gérer" la chaleur. L'air chaud montrait à l'éatge et les zones situées à proximité de baies vitrées deviendraient des "zones d'incofort" par temps de pluie et la nuit !
Il faut vraiment prendre en compte l'ensemble de ces paramètres et peut-être exentré le poele ?
A voir précisement
Courage
François
Revenir en haut Aller en bas
http://verofrancois86.blogspot.com
richard s
compaillon néophyte


Nombre de messages : 8
Localisation : Audierne
Date d'inscription : 18/11/2005

MessageSujet: Re: poêle   Dim 04 Déc 2005, 20:56

Citation :
mettre des bottes de paille en toiture est tout à fait possible mais augmente les sections (largeur en particulier) des bois. Il faut faire le calcul pour voir si le surcout de bois ne permetrrait une autre isolation
Effectivement, j'ai pensé à ça aussi. Pour ma part j'hésite entre bottes de paille et surdimensionnement et ouate de cellulose en vrac entre solives.
Revenir en haut Aller en bas
Géo
apprenti compaillon


Nombre de messages : 43
Localisation : hte normandie
Emploi : artisan
Loisirs : bricolage,et picsou magazine
Date d'inscription : 09/10/2005

MessageSujet: Re: poêle   Dim 04 Déc 2005, 22:05

la ouate de cellulose se prète bien a ce genre configuration ,moi je la verrait dessus dans des caissons ,en mettant apres un autre plancher.

_________________
Quand on y croit , rien n'est impossible.
Revenir en haut Aller en bas
paillequidanse
apprenti compaillon


Nombre de messages : 43
Localisation : Pontivy 56
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: réponse isolation, et question poeles...   Ven 13 Jan 2006, 11:21

Bonjour,


Je suis allée voir la maison ossature / ballots de paille de Charles le Galles en Ardèche ( voir son adresse dans projets de construction). Il a justement isolé son toit en caisson avec ouate de cellulose soufflée dedans. Il faudrait le contacter pour cela, car cela a l'air extrêmement efficace, cela ne prend pas de place, et c'est "sans poids"...De plus, il me disait qu'il a pu négocier les prix de main d'oeuvre de la ouate puisqu'il a aidé à mettre les vracs de cellulose dans la machine.

A part cela, concernant les poeles, puisque nous sommes ici dans la rubrique poêle, j'ai une question sur les systèmes Bullerjean canadiens, bien moins cher que les poeles de masse. Je sais, cela ne fonctionne pas du tout pareil et consomme surement bien plus de stères à l'année. Mais en calculant la différence, je ne suis pas sure que le masse soit plus avantageux financièrement à long terme tellement il est plus cher à l'achat. (2000 € le bullerjean, 10 000 € le masse chez Vincent Pirard en Alsace). Quelqu'un a -t-il des infos sur les bullerjean ???
Revenir en haut Aller en bas
Géo
apprenti compaillon


Nombre de messages : 43
Localisation : hte normandie
Emploi : artisan
Loisirs : bricolage,et picsou magazine
Date d'inscription : 09/10/2005

MessageSujet: Re: poêle   Lun 27 Fév 2006, 23:06

salut paillequidanse je pense que le poele de masse est un des meilleurs poeles et pour qu il soit pas cher,il faut le monter. Avec une bonne dose de reflection et un zeste de patience je pense que ca peut etre a la portée de beaucoup de personnes est si on a pas le temps on met provisoirement un, poele de "degote",paris ne s est pas fait en ...

il a fallut une semaine..........

_________________
Quand on y croit , rien n'est impossible.
Revenir en haut Aller en bas
penzo
compaillon


Masculin Nombre de messages : 69
Localisation : pen ar bed / Finistère
Emploi : autoconstructeur
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: poêle   Jeu 16 Mar 2006, 18:05

Nous sommes dans les plans de notre future maison de paille et ne sommes toujours pas fixé sur la nature du poêle à installer.
L'habitation sera d'environ 150 m2 habitables (100 m2 au RDC et 50 m2 au 1er étage).

Le poêle sera installé au centre de la maison. Nous avons le choix entre :
1 - un poêle double combustion style scan-line, supra, hase ou lotus,
2 - un poêle de masse style tulikivi, scan-line massif, ...
3 - un poêle de masse à monter soi même


Dans les 3 cas, nous sommes dans une combustion avec des rendements au moins de 80% ce qui semble être cohérent avec l'esprit écologique d'une maison de paille.

Le choix d'un chauffage uniquement (ou presque) par rayonnement (donc poêle de masse) est tentant afin de minimiser les déplacements de l'air et avoir un confort thermique optimum.

Reste le problème du coût si on compare avec un poêle à double combustion avec un rapport de 1 à 3 !!!


Ma question est la suivante : pour une maison de paille connu pour son excellente isolation, peut-on réduire la masse nécessaire (et donc le coût) pour obtenir un bon confort thermique ?

Avez-vous des retours d'expériences afin de savoir comment dimensionner correctement un poêle de masse ou un poêle double combustion ?
Revenir en haut Aller en bas
http://marinemichel29.over-blog.com
laurent59
compaillon


Nombre de messages : 77
Localisation : gravelines
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: poêle   Sam 18 Mar 2006, 13:02

bonjour à tous,
concernant toutes les questions au sujet des poëles de masse je vous conseille fortement d'aller faire un tour sur le forum de Futura-sciences où un post est dédié aux retours d'expérience de poëles de masse. C'est long à tout lire (environ 1000 messages affraid ) mais extrémement instructif !!
voici le lien vers ce post :
http://forums.futura-sciences.com/thread42362.html

bonne lecture !!
Revenir en haut Aller en bas
oursoi
compaillon néophyte


Masculin Nombre de messages : 8
Age : 48
Localisation : Angers, France
Loisirs : lire, courir, manger, paresser, rever, travailler
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: poêle   Dim 19 Mar 2006, 20:57

laurent59 a écrit:

concernant toutes les questions au sujet des poëles de masse je vous conseille fortement d'aller faire un tour sur le forum de Futura-sciences où un post est dédié aux retours d'expérience de poëles de masse. (environ 1000 messages affraid ) mais extrémement instructif !!
http://forums.futura-sciences.com/thread42362.html
bonne lecture !!

Salut Laurent. Merci pour le lien. Tres instructif en effet. C'est le meme esprit que sur ce forume, des gens qui reflechissent et s'entraident. Very Happy J'etais convaincu par les maisons en paille. Je commence a l'etre par les poeles de masse. Pleins de qualites: simple, robuste, sans entretien, economique cheers Faut juste etre pret a passer un peu de temps tous les jours pour mettre du bois mais bon, deux flambees par jour, c'est tres raisonnable. Comme on peut aussi faire l'eau chaude si on auto-construit le poele, c'est un complement parfait a l'eau chaude solaire qui est insuffisante en hiver.
Revenir en haut Aller en bas
vince-b
apprenti compaillon


Masculin Nombre de messages : 43
Age : 48
Localisation : orléans
Emploi : professeur des écoles
Loisirs : président d'approche paille
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: poêle   Dim 19 Mar 2006, 22:57

Bonjour à tous en effet sur futura science c'est bien et c'est long.
j'en profite pour donner une info, Gabriel callender qui fait des poeles de masse au quebec et en France fait un stage d'auto construction de poele de masse du 27 avril au 1 mai

renseignements sur
http://approchepaille.free.fr

vincent (vince-b sur future sciences)
Revenir en haut Aller en bas
penzo
compaillon


Masculin Nombre de messages : 69
Localisation : pen ar bed / Finistère
Emploi : autoconstructeur
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: poêle   Lun 20 Mar 2006, 09:36

Bonjour,

Je navigue depuis un certain sur ce forum que je conseille d'ailleurs à tout le monde.

Cependant, le post sur les poêles de masse s'est un peu emballé et donc trés difficile de pouvoir trouver la bonne info ... .

De plus, le sujet porte presque exclusivement sur le poêle de masse (mais bon, c'est le titre de la discussion ...), mais ne traite pas de la configuration qui intéresse les membres du forum paille, à savoir :

1) une maison super isolée : vive la paille,
2) une maison avec bcp d'apports solaire,
3) une maison avec suffisamment d'inertie (BTC, pisée, dalle),
et ...
4) un poêle de masse,

Si je pars sur cette solution, j'ai bien peur d'avoir du mal à gérer le double apport énergétique poêle de masse / soleil.

Cas de figure où je me pose des questions :
Imaginons-nous en plein hiver, le poêle de masse fonctionne normalement depuis un certain temps, Arrive une journée froide mais ... bien ensoleillée comme nous en avons eu cette année.
Beaucoup d'apports énergétiques et doublon avec le poêle de masse que l'on peut difficilement arrêter : c'est pas une mobylette et cela ne semble pas correspondre à son mode de fonctionnement.

Comment gérer ce surplus énergétique sans être en surchauffe ?
Bref, ma question est de savoir si des personnes ont ce type de configuration et si cela ne leurs pose pas de problèmes ?

Cette question bien sur fortement liée avec le climat : nous sommes en Bretagne avec un climat assez doux.

Je vais tenter de poser la même question sur futura sciences et je compèterais le post si j'obtiens des réponses.

Bonne semaine à tous
Revenir en haut Aller en bas
http://marinemichel29.over-blog.com
laurent59
compaillon


Nombre de messages : 77
Localisation : gravelines
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: poêle   Lun 20 Mar 2006, 11:02

je me pose aussi cette question du dimmensionnement pour une maison comme tu l'as décrite.
Effectivement les expériences partagées sur le forum Futura portent sur des maisons peu à bien isolées mais pas très très bien isolées comme les maisons pailles. Et je crains qu'un installateur spécialisé (de chez Tulikivi ou Nunna) ne puisse répondre également. Crying or Very sad
Je suivrais donc tes réponses avec attention !!
Revenir en haut Aller en bas
penzo
compaillon


Masculin Nombre de messages : 69
Localisation : pen ar bed / Finistère
Emploi : autoconstructeur
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: poêle   Jeu 06 Avr 2006, 21:31

Après avoir fait quelques tours de forum sur les poêles de masse, voici mes conclusions (si j'ai tout compris tongue )

Voici la config de la maison pour aider à comprendre (165 m2 / 2 étages):

[==========MURS R=6== =============]
__________________Pièces au nord_____________

[========= MURS STOCKEURS de 25 CM ====]

Salon_____________SAM_________ ______Cuisine

________________Poêle de masse___conduit
[=-------------====----------------------====----=----==]


A priori, le PM va chauffer lentement le mur en BTC pour arriver à un équilibre thermique. Ce mur arrivant à une bonne t° de surface va participer au confort général qui dépend de la t° de l'air mais aussi bien sur de la t° des murs ainsi que du déplacment de l'air.

Cependant, d'après les discussions que j'ai eu, les 1,5 T pour 165 m2 sur 2 étages semblent trop juste pour rayonner sur l'ensemble de l'habitation.
Le danger dans le genre de choix est de sous dimmensionner son PM pas de le surdimmensionner (qui peut le moins peut le plus).

Si le PM est sous dimmensionné, lors de la chauffe, il va absorber le max d'énergie, le surplus partant littéralement en fumée. Il devient donc impossible de chauffer l'ensemble de l'habitation.

Si le poêle est sur dimmensionné, il suffit de moins charger en bois et donc de stocker moins d'énergie à restituer. Il semble qu'il faille passer par une phase initiatique avec ce genre de poêle.

Concernant mes questions sur la gestion des apports solaire avec le PM :
l'idéal est de connaître le temps du lendemain pour charger +ou- la bête, le soleil complétant l'énergie nécessaire au chauffage.
Si on fait le plein de bois dans le PM (en rapport avec ces capacités) ET que le soleil brille, il semble que le PM restitue plus lentement les calories permettant de ne faire qu'une flambée par jours voire une flambée tous les 2 jours dans les régions avec un climat doux.

Voilà, j'espère que c'est assez clair et que je ne dit pas trop de bétise. Alors si il y a des expériences, des vrais pour confirmer .... cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://marinemichel29.over-blog.com
laurent59
compaillon


Nombre de messages : 77
Localisation : gravelines
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: poêle   Ven 07 Avr 2006, 12:22

D'aprés ton schéma ton poële de masse est sur le mur sud non ?
Il me semble que c'est une configuration à éviter car l'arrière du poële risque de rayonnement dehors, ce qui est une grosse perte.
Ou alors je n'ai pas compris le schéma ! No
Revenir en haut Aller en bas
penzo
compaillon


Masculin Nombre de messages : 69
Localisation : pen ar bed / Finistère
Emploi : autoconstructeur
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: poêle   Ven 07 Avr 2006, 13:37

Voilà le schéma exact prévu. Le PM sera au dos d'un mur lourd.
Je veux éviter que le poêle rayonne les calories vers les fenêtres. Dans l'idéal, il rayonnera vers le mur stockeur (qui a une forme arrondi). Ce mur stockeur sera en face de ce PM et d'un grand lanterneau en toiture. Il cumulera donc les énergies pour j'espère monter doucement en t° et être le coeur de chauffe de l'habitation : bref, que de la théorie.


[========= MURS STOCKEURS de 25 CM ====]
Salon_____________SAM_________ ______Cuisine


________________Poêle de masse___conduit
________________==========

[=-------------====----------------------====----=----==]


"===" corespondent ==> mur
"---" correspondent aux baies vitrées


Dernière édition par le Ven 07 Avr 2006, 23:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://marinemichel29.over-blog.com
vince-b
apprenti compaillon


Masculin Nombre de messages : 43
Age : 48
Localisation : orléans
Emploi : professeur des écoles
Loisirs : président d'approche paille
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: poêle   Ven 07 Avr 2006, 22:12

Bonjour,
Je connais une maison de 200m², 100m² sur deux niveaux en paille avec un poele de masse central de 120 x 90 sur 200 cm de haut, de larges baies vitrées au sud.

Je crois que je peux venir confirmer les dires des uns et des autres
En effet, le poele restitue moins la chaleur si il fait doux.
Le poele ne va pas "s'épuiser" à envoyer de la chaleur si il n'y a pas de zones froides à réchauffer.
Pour preuve, chez moi en juillet (oui oui), on a fait un feu avec mon constructeur de poele pour vérifier si une micro fissure s'élargissait avec la chaleur. après 4 ou 5 jours, le poele était encore chaud mais on n'est jamais monté à 40° dans la maison même si il y faisait plus chaud que normal.

Si il fait moins froid ou si il y a du soleil, on ne met pas moins de bois dans le poele mais on l'allume moins souvent.
pour fonctionner correctement, le poele doit atteindre une certaine température pour être à son meilleur rendement et ne pas faire de dégagement de particules.
Si on ne met pas assez de bois, on a émission de particules, encrassage du poele et peu de rayonnements.

Si la norme est 1 fois par 24h, on passe à 1 fois par 36 ou 48 h.
a l'inverse, par grand froid, on fera deux feux par 24h.

Si le poele est gros et bien conçu, il a une grosse inertie thermique qui va absorber les pics de chaleur (juste après le feu) et diffuser sa chaleur en fonction des besoins.
Par contre, si l'apport solaire suffit, le poele va s'économiser mais pas totalement, il va faire chaud.L'apport solaire et l'apport du poele ne s'additionnent pas.
l'apport du poele est moindre mais il existe.
Comme dit mon ami quebecquois, c'est assez surréaliste de devoir ouvrir 1 fenêtre quand il y a du soleil et - 20 ou-30 dehors.
Revenir en haut Aller en bas
tom
compaillon débutant


Nombre de messages : 12
Localisation : hautes-pyrénées
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: poêle   Ven 22 Déc 2006, 08:22

Bonjour,

Je me pose la même question que vous concernant le chauffage, car les plans de notre futur maison en paille intègrent une serre solaire en façade sud et de larges baies vitrées. Vu le prix des PM, nous pensions essayer de réaliser une sorte compromis avec un foyer fermer à double combustion et envoyer l'air chaud dans une masse en terre crue pour l'inertie. Le rendement n'est bien évidement pas le même, mais vu l'isolation je pensais que cela pourrait suffire. Un revendeur Jotul-Tulikivi m'a affirmé qu'un chauffage par convection (poele-insert classique), nuirait aux performances de la maison en apportant de l'humidité à l'intérieur de celle-ci, ce que ne fais pas un poele de masse. Avez vous un avis sur la question. Des retours d'expériences chauffage bois dans des maisons en paille m'intéressent.
Merci
A bientôt
Tom
Revenir en haut Aller en bas
rastapopoulnik
compaillon débutant


Masculin Nombre de messages : 10
Age : 45
Localisation : creuse
Date d'inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: poêle   Jeu 28 Déc 2006, 21:06

en ce qui me concerne, je suis bien intéressé par cette question du dimensionnement du chauffage, mais plutôt parti sur l'option cuisinière à bois pour une maison de 50 m2 au sol et 50 m2 étage.
pour l'instant on me propose de la raccorder à un plancher chauffant.
celui ci jouerait ausssi le rôle de répartir la chaleur générée par la baie vitrée dans l'ensemble de la chappe ( hé oui, il faudrait isoler sous les tuyaux du plancher chauffant ...à suivre )
bon, pour l'instant, on n'est pas décidés, mais par contre très intéressés par les experiences des uns et des autres .
Revenir en haut Aller en bas
tannoz
maitre compaillon


Masculin Nombre de messages : 191
Localisation : Planète bleue / France / Bretagne / Côtes d'Armor / Lannion
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: poêle   Lun 11 Juin 2007, 00:28

Bonjour !

Pour l'anecdote : j'ai récemment discuté avec un ingénieur thermicien de chez Izuba, au sujet de notre projet de maison en paille. Je lui faisais part de nos doutes en ce qui concerne le dimensionnement du moyen de chauffage, et nos craintes de sous/surdimensionner : n'ayant jamais habité que dans des maisons conventionnelles, il est difficile de s'imaginer comment se comporte une maison bioclimatique en paille... Il me disait que si on concrétisait effectivement notre projet en paille, il ne faudrait clairement pas craindre d'avoir froid, mais plutôt d'avoir trop chaud, et donc de prévoir les masses d'inertie qui vont bien à l'intérieur de la maison...

Pour notre part, nous avons déjà un poële à bûches à double combustion (Un Dovre 760CB, 11kW de puissance nominale) que nous souhaitons réutiliser. La maison fera entre 100 et 150m2 habitables sur 2 étages, et je réfléchis à la façon dont je pourrais faire pour exploiter ce poële (assez lourd avec ses 210kg mais quand même plutôt basé sur la convection) pour chauffer la maison... J'ai une idée en tête, mais n'ayant jamais entendu parler d'un système de ce type, j'aimerais connaître votre avis...
Il s'agirait de faire un système hybride hypocauste-poële : faire déboucher deux circuits d'aération à proximité immédiate du poële, le premier venant "irriguer" en chaleur une partie de la dalle du RdC, et le second allant irriguer des murs à l'étage. L'idée étant bien sûr d'éviter que le poêle ne surchauffe l'air ambiant pendant la flambée, et de récupérer une partie de cet air chaud pour alimenter des masses d'inertie qui restitueront leur chaleur 1) plus tard, 2) par rayonnement et 3) ailleurs qu'à proximité immédiate du poële.

Pas encore d'idée précise sur les matériaux à utiliser pour les conduits (si vous avez des idées, je suis preneur... ;-) ), mais j'ai plus ou moins dans l'idée de placer en entrée et en sortie des filtres (HEPA résistants au feu ?) pour éviter l'encrassement des conduits par des particules nocives, ainsi qu'une grille type "nid d'abeille" et un ventilateur (silencieux !) pour activer la circulation de l'air. En ce qui concerne le ventilateur, c'est clair qu'il faudrait que je prévoie un dispositif marche/arrêt, mais je me demande s'il ne serait pas intéressant que je prévoie un dispositif de sondes, qui permettrait de venir arrêter/mettre en marche le ventilo en fonction du différentiel de température entre la bouche d'entrée d'air chaud et la masse du conduit. L'idée étant que le système s'autorégule même quand on est au boulot/absents : si l'air près du poêle est plus chaud que la masse, le ventilo se met en marche pour chauffer la masse, et dès que le poêle se refroidit après s'être éteint, il s'arrête... Bon, là encore je n'ai pas d'idée précise sur comment le mettre en oeuvre, mais ça viendra peut-être... :-)

Kenavo !
Yann
Revenir en haut Aller en bas
http://tiplouz.webou.net
Sabranpaille
compaillon
avatar

Nombre de messages : 110
Localisation : 30200 Sabran - Gard
Loisirs : autoconstruction à "temps libre plein" ;-)
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: poêle   Ven 03 Mai 2013, 22:00

Bonjour,

Je relance ce vieux fil de discussion :

Quid des "Rocket Stoves"?

Ce sont des poêles de masses avec une bonne efficacité :
-gaz bien brulé,
-zone d'échange thermique sans inertie pour un rayonnement immédiat (près de la zone de combustion),
-masse pour l'inertie thermique après la chambre de combustion.

Je me renseigne sur ces principes. Depuis 2007, quelqu'un a-t-il un retour d'expérience à faire partager sur l'utilisation d'un poêle de masse ou d'un "Rocket" dans une maison à isolation paille avec déjà une grosse inertie?

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://sabranpaille.over-blog.fr/
jpg
maitre compaillon
avatar

Masculin Nombre de messages : 801
Age : 69
Localisation : haute-loire
Emploi : plus
Loisirs : construction,vivre,etc.
Date d'inscription : 20/06/2006

MessageSujet: Re: poêle   Sam 04 Mai 2013, 05:27

Bonjour, sur le forum Futura sciences au chapitre habitat bioclimatique ,isolation chauffage il y a des retours d'expériences et des discussions sur les pdm et rockets stoves.

jp
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: poêle   

Revenir en haut Aller en bas
 
poêle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Compaillons  :: Paille et Techniques :: La paille et le reste... :: chauffage et plomberie-
Sauter vers: