Forum de la construction de maisons en paille
 
AccueilManuel du forumS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des tuiles sous terre

Aller en bas 
AuteurMessage
tchopko
maitre compaillon
avatar

Nombre de messages : 188
Localisation : slovenie
Emploi : artiste bidouilleur
Loisirs : artiste bidouilleur
Date d'inscription : 07/12/2014

MessageSujet: Des tuiles sous terre   Mer 07 Mar 2018, 23:15

Coucou les compaillons!
Tchopko de retour avec cette fois (faut faire des pauses pour respirer) pas une histoire de poutre treillis mais plutot  truc sous terre, non pas les taupes.

C'est à propos d'échangeur air sol... bon je sais pas trop comment on appelle ça, puit canadien, provencal, puit climatique...
Ca m'embetes un peu d'enterrer du plastique et j'ai eu un retour une fois que le mieux serait d'enterrer de l'argile cuite...
mon idée a fait son chemin et je peux récuperer environ 500 tuile type provencale, bien arrondie.

Mon idée, au moment de faire la tranchée pour amener l'eau et l'electricité, aller un peu plus profond (genre 90-100cm) et y placer une double rangée de tuiles imbriquées les unes dans les autres comme sur un toit, mais sous le sol et ça sur 25m de longueur...

voici un dessin:



donc la légende:
- une fois que le tractopelle est passé et creusé la tranchée, je nivelle pour arriver à 2% minimum de pente
-a    un fond avec un enduit chaux un peu fin dans lequel je fais des rigoles pour amener la condensation de l'air vers un petit puit au bout du systeme
-b    mes briques de récup, peut etre posées dans l'enduit pas encore tout à fait pris pour bien coller et arriver à un peu d'étanchéité
- c   mon air à température parfaite!
- d   une fois que l'enduit est bien pris (plusieurs jours) recouvrir d'un enduit plus chargé en gros gravats, toujours à la chaux
- laisser au moins un mois avant de recouvrir et ensuite remplir la tranchée (f) en y plaçant mes tuyaux d'arrivée d'eau et d'electricité (e)

mais voila... est ce que mon enduit de chaux peut vraiment aider mes briques à pas etre complètement écrasées une fois le tout bien recouvert...

si ça vous inspire!
bien à vous les compaillons
Revenir en haut Aller en bas
http://maisonpaille-slovenie.blogspot.com/
Ugo
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1759
Age : 36
Localisation : France - centre
Emploi : Concepteur de maisons éco
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Des tuiles sous terre   Jeu 08 Mar 2018, 17:09

Je n'aurais pas de craintes sur la résistance en compression. En revanche il peut y avoir d'autres problèmes :
- ton puits canadien peut se remplir d'eau, car il n'est pas totalement étanche. (risque à mettre en rapport avec le comportement de l'eau dans le sol sur ton terrain)
- ton puits canadien pourrait faire remonter du radon, car il n'est pas totalement étanche (idem, en rapport avec les risques sur le terrain)
- 25m c'est trop court, et 1m de profondeur, c'est trop peu. il faut plutôt le double sur les deux dimensions.
- l'intérieur de ton puits sera globalement rugueux, cela va augmenter les pertes de charges. J'ignore dans quelles proportions et si ça pause un soucis.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fiabitat.com
tchopko
maitre compaillon
avatar

Nombre de messages : 188
Localisation : slovenie
Emploi : artiste bidouilleur
Loisirs : artiste bidouilleur
Date d'inscription : 07/12/2014

MessageSujet: Re: Des tuiles sous terre   Ven 09 Mar 2018, 12:06

merci pour les retours

- pour se qui est de l'eau à évacuer, je vais m'appliquer à garder sur toute la distance une pente minimale de 2% et une une fosse avec évacuation de l'eau (avec un siphon)

- pour ce qui est de la profondeur et de la longueur je sais que c'est un peu faible mais je compte aussi mettre ensuite par dessus des terrasses avec des plantes donc augmenter la hauteur de terre de 80cm par le dessus.
Si je reussis a recuperer plus de tuiles je peux partir dans 3 rangées et avoir un flux d'air plus lent pour gagner en échange de calories.
J'avoue que le tractopelle va venir pour juste deux journées et je me vois pas remplir à la pelle ensuite un trou de 2 mètres de profondeur et 50 mètres de long... j'ai tendance à etre une brute, mais j'ai mes limites physiques!
Je compte ajouter en bout de ce puit canadien une fosse de cailloux de rivière (genre 3m3) le long du mur et ensuite une vmc double flux et recupérateur de chaleur (fait maison)... peut etre que le tout fera une différence...

- pour ce qui est du radon, je compte aussi mettre ce plastique anti racine tout autour de mon ensemble chaux/tuiles. Si je m'applique bien je peux arriver à un peu plus d'étanchéité...
pour ce qui est du radon lui même, j'avoue que c'est une colle!
je n'y avais simplement pas pensé.
J'ai fait quelques recherches et des cartes que j'ai trouvé du coin, ilsemble que nous sommes sur une zone à plutôt faible taux, genre entre 30 et 50 Crn Bq m-3. Les anciens du village sont persuadé que nous vivons sur un lac souterrain, car il y a 7 sources autour du village un peu en contrebas et lors du dernier tremblement de terre costaud tout le village faisait un gros bruit (l'air de la grotte et son lac qui chantait). Si j'ai bien compris le radon aime bien sortir avec l'eau de terre et par en forme gazeuse ensuite...
Chaque voisin a une cave à vin avec sa production locale, et souvent pas tres ventilé, si il y a du radon, ils doivent tous etre plutot radioactifs car ils y passent du temps dans leurs caves!

bon la radon s'ajoute encore à mes recherches parallèles d'en ce moment: je me suis mis en tête de trouver de l'eau sur le terrain - le voisin du dessus a eu la mauvaise surprise en creusant ses fondations de tomber sur une source, donc il est bon pour garder une pompe allumée sous sa cave en permanence...
Je commence à me débrouiller avec mes baguettes en cuivre et joue un peu le sorcier...
mais cela m'amène aussi à des infos de radioestésistes et geobiologues qui parlent aussi des réseaux telluriques, de ces réseaux correspondant aux métaux sous terre, genre le nickel et le fer qui crées des trames electriques et electromagnétiques et au dessus des noeuds cela crée des points à éviter, genre pas mettre son lit dessus...

ça en plus du radon, je commence à me dire que ça fait beaucoup de choses à se méfier de la part du sol!!!!
Moi qui croyait qu'une belle maison en paille bien isolée et ventilée fera notre petit bonheur...pas si simple!
Bon, pour ce qui est des réseaux telluriques, je suis un peu d'avis que nos telephones portables, routeurs et circuits electriques sont sûrement plus aptes à nous crâmer la cervelle, donc, je laisse couler...
Bon, donc le radon et l'eau... les recherches continuent!

merci en tout cas pour les retours, ça avance!
bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
http://maisonpaille-slovenie.blogspot.com/
Ugo
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1759
Age : 36
Localisation : France - centre
Emploi : Concepteur de maisons éco
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Des tuiles sous terre   Sam 10 Mar 2018, 17:47

En fait pour l'eau je ne pensais pas à l'eau qui condense dans le tuyau et que tu peux évacuer avec une pente. Je pensais plutôt à l'eau du sol qui pourrait remonter dans ta cavité comme un drain, s'il arrive que le sol soit saturé. Dans ce cas ton puits canadien depuis un puits tout court.

Citation :
Si j'ai bien compris le radon aime bien sortir avec l'eau de terre et par en forme gazeuse ensuite...

c'est l'inverse : il sort gazeux, et il aime être dissous dans l'eau du sol s'il y en a.

Pour savoir s'il y en a, il faut mesurer. Les tests les moins cher sont longs : c'est une sorte de pellicule photo que tu laisses sur place plusieurs semaines/mois, et ensuite tu envoies à un labo qui compte le nombre d'impact radioactif enregistrés dessus. Il existe aussi des trucs qui mesurent en instantané, mais c'est beaucoup plus cher.

Mais globalement, le radon vient de l'uranium, et celui-ci est ramené en surface par les phénomènes sismiques et volcaniques. Il y en aura donc forcément si ton sous-sol est de ce type. Si c'est du sédimentaire, il ne devrait pas y en avoir, sauf, si tu te trouves dans le bassin versant d'une zone où les montagnes sont d'origine volcaniques car l'eau l'entrainera avec elle.

S'il n'y en a pas, aucun soucis. En revanche s'il y en a, il faut s'y intéresser, car il se régénère en permanence et donc sans moyens de l'évacuer, tout ouvrage souterrain va le concentrer. Évidemment le danger reste invisible, car ce gaz n'a ni odeur ni couleur, et il ne tue pas instantanément. En plus il y a tellement d'autres raisons de choper un cancer aujourd'hui qu'il n'est pas aisé de faire le lien, surtout x décennies après avoir été exposé.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fiabitat.com
tchopko
maitre compaillon
avatar

Nombre de messages : 188
Localisation : slovenie
Emploi : artiste bidouilleur
Loisirs : artiste bidouilleur
Date d'inscription : 07/12/2014

MessageSujet: Re: Des tuiles sous terre   Sam 10 Mar 2018, 21:02

Pour ce qui est de l'eau, je vais faire mon enquete avec ma baguette de sourcier histoire de pas tomber pile sur une veine d'eau...
on vera, si j'arrive à un résultat. (suite de l'aventure la semaine prochaine!)
Mais pour ce qui est d'un sol saturé d'eau, c'est pas un probleme à cet endroit là, notre sol est tres poreux et laisse passer l'eau tres vite, même dans la partie basse du terrain ou il y a plus d'argile et ou j'ai fait deux trous pour récuperer la terre pour les enduits, c'est arrivé que les trous se remplissent d'eau avec des grosses pluies, mais ils se vident aussi tres vite en quelques heures... l'eau reste jamais longtemps, elle descend
C'est bien pour les maisons, c'est moins chouette pour les jardins, la terre en été quand il pleut pas pendant longtemps ça seche en profondeur.

Pour ce qui est du radon, on a mené notre petite enquete et trouve pas mal d'infos suite à tchernobyl il y a eu quelques campagnes dans tout le pays pour recenser les niveaux.
Le dernier pour le radon qu'on a trouvé est de 3 ans et il dit la même chose que les précédents, les concentrations sont plus fortes sur une zone karstique (plus au sud) avec beaucoup de lacs souterrains, resurgences et reseaux de caves, et dans une autre zone au nord plus basaltique (pas de granit par exemple en slovenie) mais par chez nous avec notre flysch, couche sédimentaire jeune.. cela semble plutot tres calme
Cependant tu me fais me dire que ce serait quand même vachement bien d'avoir une sorte de systeme en bout de puit pour pouvoir le faire tourner à vide quelque temps quand il est de nouveau utilisé après une période plus ou moins longue, histoire de nettoyer de l'air qui a pu stagner dedans...puis une fois "nettoyé" pour l’enclencher sur le reseau et la vmc.

bonne journée!
Revenir en haut Aller en bas
http://maisonpaille-slovenie.blogspot.com/
kepon
apprenti compaillon


Masculin Nombre de messages : 47
Localisation : 44 pays de la loire
Date d'inscription : 01/04/2013

MessageSujet: Re: Des tuiles sous terre   Mar 13 Mar 2018, 14:27

Y'a de l'idée !
Je me pose la question de la durée de vie. J'ai démonté la toiture (en tuile) d'une ruine il y a peu. Sur certaine il y avait une sacré épaisseur de mousse / début de vie et ces tuiles était devenu très fragile. "ça pète de peur" c'est ce qui ce disait... Du coup en terre je me demande si la dégradation du matériaux n'irait pas encore plus vite. (j'ai pas de réponse...)
Revenir en haut Aller en bas
http://david.mercereau.info/
Ugo
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1759
Age : 36
Localisation : France - centre
Emploi : Concepteur de maisons éco
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Des tuiles sous terre   Mar 13 Mar 2018, 16:25

les archéologues te répondront : en terre la terre cuite se conserve très bien Wink

le soucis sur les toits, c'est les conditions extrêmes qui règnent sur un toit : irradiations solaires, vent et pluie, gel et chaleur. ça fait beaucoup.

en comparaison, enterré la tuile est un coq en pâte.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fiabitat.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des tuiles sous terre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des tuiles sous terre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Compaillons  :: Paille et Techniques :: La paille et le reste... :: les fondations, la dalle-
Sauter vers: