Forum de la construction de maisons en paille
 
AccueilManuel du forumS'enregistrerConnexion
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Cellules photovoltaïques et réchauffement climatique

Aller en bas 
AuteurMessage
auroreboreal
compaillon débutant


Nombre de messages : 14
Localisation : lyon
Date d'inscription : 26/11/2012

MessageSujet: Cellules photovoltaïques et réchauffement climatique   Mar 02 Sep 2014, 15:22

Dans le but de produire une énergie bien plus saine au sein de notre maison, nous sommes fortement intéressés par la mise en place de panneaux solaires. Le prix de l'installation se révélant assez haut, nous sommes amenés à nous poser nombreuses questions.
Nous avons vu un documentaire sur l'environnement dans lequel il était déclaré que d'ici une vingtaine d'années la productivité des panneaux photovoltaïques pourrait croitre de 10% ceci grâce à la diminution de la pollution atmosphérique. Oui il est certain que l'environnement dans les années futures va exercer une influence sur l'avantage de posséder des panneaux solaires. Alors est-ce un élément à prendre en compte ?
Et puis un recul des polluants atmosphériques dans vingt ans, je n'ai pas franchement le sentiment qu'on aille dans cette direction là.
Revenir en haut Aller en bas
Ugo
Admin
Ugo

Masculin Nombre de messages : 1873
Age : 37
Localisation : France - centre
Emploi : Concepteur de maisons éco
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Cellules photovoltaïques et réchauffement climatique   Mer 03 Sep 2014, 17:41

Cet argument me semble vraiment absurde. Pour le moment la pollution particulaire ne cesse d'augmenter, mais en plus dans l'avenir les phénomènes météo deviendront de plus en plus instables, imprévisibles, et violents, et la nébulosité ne fait qu'augmenter aussi. Du coup parier sur une "meilleure" atmosphère me semble vraiment... Rolling Eyes

En revanche un élément plus intéressant serait de constater que la productivité des panneaux solaires ne cesse d'augmenter, et que si ça continue à ce train là, il est fort possible que dans 20 ans ils aient effectivement gagné 10% de production électrique (sans doute plus).

Ceci dit, on peut se poser la question si le fait de produire de l'électricité avec du PV est effectivement écologique :
- la production est intermittente et saisonnière, à l'inverse de nos consommations (plutôt nocturnes et hivernales pour les usages domestiques)
->si la solution pour ce problème c'est l'usage de batteries, le bilan environnemental de l'installation s'alourdit considérablement
- les panneaux sont majoritairement fabriqués avec des ressources puisée à l'autre bout du monde dans des conditions d'exploitation prédatrices.
- produire de l'énergie renouvelable n'a d’intérêt que si on a au préalable diminué nos consommation au minimum possible.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fiabitat.com
filoumar
compaillon débutant


Nombre de messages : 24
Localisation : Montaigu
Date d'inscription : 24/01/2019

MessageSujet: Re: Cellules photovoltaïques et réchauffement climatique   Mar 29 Jan 2019, 14:34

Je relance ce sujet plutôt que d'en créer un autre.

Je me pose notamment la question de savoir quelle serait l'approche la plus pertinente d'un point de vue environnementale et sociétale entre autonomie énergétique coupée du réseau avec donc le problème de stockage avec batterie et auto-consommation et revente du surplus (si on produit plus que besoin) sur le réseau.

Je me demandais également (je sais c'est un peu foireux comme question) à partir de quelle consommation énergétique, il devient envisageable de produire soi-même son électricité avec éolienne et/ou capteur PV.

Par exemple dans notre cas (hors chauffage et ECS) on est à 2200 kwh par an pour une famille de 5.
Sachant que dans les améliorations possibles il y a :
-le raccordement des machines à laver sur l'ECS (ce qui est pertinent avec un chauffe-eau solaire)
-débrancher un vieux congélateur (qui nous permettait de stocker le lait maternel et petit pots mais y a plus besoin!)
-la ventilation (qui dans un projet future sera j'espère plus performante que ce qu'on a)
-l'éclairage (on est pas encore sur du tout LED, j'attends que les ampoules crament plutôt que de les jeter si elles fonctionnent encore)

Je rêve d'un système hybride éolien/solaire (les deux énergies ont plutôt tendance à se compléter) mais malgré de nombreux sites, revues, livres, j'ai du mal à avoir une idée précise quant au dimensionnement du système et de son coût.
Sachant qu'il y a de plus en plus d'associations notamment qui proposent des stages pour construire, monter etc. ... son installation.
Revenir en haut Aller en bas
Gwalarn
maitre compaillon


Nombre de messages : 188
Localisation : Finistère Nord
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: Cellules photovoltaïques et réchauffement climatique   Ven 01 Fév 2019, 12:09

Hello,

Je n'ai pas LA (en majuscule !) réponse à cette question, je ne pense même pas qu'il y ait une réponse, mais plutôt plusieurs adaptées à chaque cas.

Est-ce si pertinent  de vouloir être autonome en énergie à partir du moment où on ne vit pas dans un endroit isolé, coupé des réseaux. De nos jours, rien ne nous oblige à s'abonner à des fournisseurs d'électricité qui brûlent du charbon. Personnellement, je suis passé depuis plusieurs années chez Enercoop (j'espère que ce ne sera pas considéré comme de la pub :-p ) qui fait dans l’énergie renouvelable, qui ne vient pas de l'autre bout du monde et qui ne vend pas plus qu'il ne peut produire. Il y en a d'autres évidement mais gare au "green washing".
Autant des panneaux solaires thermiques individuelles, pourquoi pas, il n'y a pas de problème de stockage d’énergie électrique, mais en ce qui me concerne je préfère, comme déjà cité précédemment, une solution qui vise à baisser la consommation d’énergie avant tout, et ensuite de me fournir chez un fournisseur qui me paraît correct en terme environnemental et sociétal, pour le reste d’énergie nécessaire.
On peut se poser la question des coupures d'électricité l'hiver, en étant autonome, pas de coupure... Je ne suis pas sûr à 100% qu'en étant autonome on ait de l'électricité en permanence non plus. Et même si c'est vrai que le réseau a parfois des soucis et qu'il y a parfois des pannes, objectivement je ne pense pas que nous soyons dans un pays où cela arrive si souvent que ça (même dans les zones venteuses) et ça ne dure jamais très longtemps (on peut vivre 2 jours sans électricité, voir même sans internet :-D ).

Bref, il me semble important de se poser des questions avant de partir dans des solutions coûteuses et parfois pas si vertes que ça... (batteries, fabrication, durée de vie, etc)
Revenir en haut Aller en bas
http://harrogath.free.fr/
Manu65
apprenti compaillon


Nombre de messages : 31
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 28/11/2016

MessageSujet: Re: Cellules photovoltaïques et réchauffement climatique   Ven 01 Fév 2019, 13:23

Gwalarn, je suis totalement d'accord avec toi ! Et aussi chez Enercoop !

Je vais même plus loin : j'avais envisagé d'équiper tout mon pan sud de panneaux photovoltaïques. Je sais que j'ai des masques, je suis en montagne, il y a aussi le problème de la neige... je savais que ce ne serait pas "rentable" en argent, mais le concept me plait.
Puis, je me rend compte que certes ce n'est pas rentable en argent, mais pas non plus en "énergie", car ça mobilise des ressources qui au final produiront peu, pour des coûts fixes incompressibles.
Du coup, mes euros et les ressources matérielles associées seront mieux employées dans un projet, ou des projets plus efficaces d'un point de vue énergétique.
Alors je vais probablement investir auprès de Énergie Partagée, avec dans l'idée que la production électrique associée à mon investissement seront (au moins pour ma satisfaction mentale) au crédit de ma maison, qui outre être "C-" sera aussi "E+" de manière externalisée.
Revenir en haut Aller en bas
https://bistorte.forumconstruire.com
filoumar
compaillon débutant


Nombre de messages : 24
Localisation : Montaigu
Date d'inscription : 24/01/2019

MessageSujet: Re: Cellules photovoltaïques et réchauffement climatique   Ven 01 Fév 2019, 15:18

Citation :
Gwalarn, je suis totalement d'accord avec toi ! Et aussi chez Enercoop !
Moi aussi! J'imagine que sur ce forum on doit avoir une proportion de client de Enercoop largement supérieure à la moyenne nationale...!

C'est pour ça que je me pose la question entre autonomie et autoconsomation/redistribution.

Citation :
Bref, il me semble important de se poser des questions avant de partir dans des solutions coûteuses et parfois pas si vertes que ça... (batteries, fabrication, durée de vie, etc)

Je suis bien d'accord qu'en priorité il faut baisser nos consommations (c'est pour ça qu'on aimerait également construire en belle maison en paille peu énergivore).
J'avoue que ce sont les batteries qui me rendent sceptiques sur l'autonomie (tant pour le surcoût de prix que pour la pollution engendrée en fin de vie).


Ceci dit, même en étant chez Enercoop, il y a des pertes d'énergie sur le réseau, donc d'un point de vue efficacité énergétique si on s'intéresse à l'énergie primaire, produire chez soi, consommer en temps réel et redistribuer l'excédent me parait assez efficace.

Citation :
Du coup, mes euros et les ressources matérielles associées seront mieux employées dans un projet, ou des projets plus efficaces d'un point de vue énergétique.
Alors je vais probablement investir auprès de Énergie Partagée, avec dans l'idée que la production électrique associée à mon investissement seront (au moins pour ma satisfaction mentale) au crédit de ma maison, qui outre être "C-" sera aussi "E+" de manière externalisée.
Mais alors du coup quelle source d'énergie privilégier?
Parce que les fournisseurs (plus ou moins) "verts" ont bien des parcs d'éoliennes, capteurs PV, des centrales hydrauliques, etc. ...
On trouvera toujours des points faibles à une utilisation d'énergie.
Moi perso, le nucléaire, le charbon, j'aimerais m'en passer!

J'avais lu qu'il y avait eu de gros progrès sur le côté "environnemental et énergie grise" des capteur photovoltaïques.


Par contre je ne comprends pas trop ton allusion à Energie Partagée, tu pourrais développer? C'est un producteur fournisseur d'énergie?


Je lorgne également du côté des éoliennes (en autoconstruction)... et là à part les aimants le bilan éco-environnementale-énergie grise est plutôt acceptable.

Revenir en haut Aller en bas
Manu65
apprenti compaillon


Nombre de messages : 31
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 28/11/2016

MessageSujet: Re: Cellules photovoltaïques et réchauffement climatique   Ven 01 Fév 2019, 16:04

Énergie Partagée est un fond de placement dont tout-un-chacun peut devenir actionnaire, qui se veut "citoyen", et qui a vocation à financer des projets énergétiques à base de renouvelable, de taille moyenne, ancrés localement là où ils sont, et rentables à 10 ans et quelques. Sont membres notamment Enercoop, la Nef, et toutes les structures de production déjà financées, c'est soutenu par l'Ademe, labellisé Entreprise Solidaire et Finansol... Il y a du photovoltaïque, chaufferies bois, méthanisation, éolien, hydraulique...
Et je pense que chaque euro dans ce truc produira plus et mieux que sur mon toit. Et on peut choisir vers quel projet en cours de financement notre investissement ira préférentiellement, mais sans trop de risque s'il foire, car c'est mutualisé entre tous les projets.
Revenir en haut Aller en bas
https://bistorte.forumconstruire.com
Ugo
Admin
Ugo

Masculin Nombre de messages : 1873
Age : 37
Localisation : France - centre
Emploi : Concepteur de maisons éco
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Cellules photovoltaïques et réchauffement climatique   Sam 02 Fév 2019, 12:37

Je pense également que l'autonomie n'a pas d'intérêt si on n'est pas dans un trou perdu coupé des réseaux. Si on a des voisins, alors le plus efficient, c'est de mutualiser avec ses voisins en tablant sur le fait que tout le monde n'aura pas les mêmes opportunités de production, et ne consommera pas non plus au même moment. A l'échelle d'un quartier, certaines formes de productions sont pertinentes, à l'échelle d'une ville il y en a d'autres. Et au delà d'une certaine échelle, l'ensemble perd sa pertinence car il y a trop de pertes...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fiabitat.com
kepon
compaillon
kepon

Masculin Nombre de messages : 91
Localisation : 44 pays de la loire
Date d'inscription : 01/04/2013

MessageSujet: Re: Cellules photovoltaïques et réchauffement climatique   Mer 13 Fév 2019, 22:12

Le débat sur la source d'énergie la moins polluante est vain, l'énergie la moins polluante c'est celle qu'on a pas besoin de produire...

De mon côté je suis sur un système électrique photovoltaïque autonome depuis ~2-3 ans. Mes panneaux ont été récupéré dans une poubelle (il y en a plein qui sont encore fonctionnel...) et je n'ai que 2 batteries. Pour ce qui est des batteries, j'utilise des batteries au plomb, c'est une vielle technologie qui est complètement recyclable. Avec des batteries au plomb on sais refaire des batteries au plomb. Ceci étant tout processus de recyclage nécessite de l'énergie il est donc préférable d'optimiser leur durée de vie...
J'ai l'intime conviction que tout le monde devrait passer par une système autonome au moins une fois dans sa vie, sur une belle période (pas juste un week-end pour dire "je l'ai fait"). Parce que vivre avec un système électrique autonome c'est prendre conscience de la finitude des choses, du fait que l'énergie (et le reste) n'est pas infinie. C'est comme pour l'eau, faire le geste d'aller chercher l'eau au puits ça te fait rationaliser ton comportement de consommation d'eau (tu vas pas chier dedans par exemple) et tu sais que tu peux pas tirer sur le puits indéfiniment, il a un fond... s'il ne pleut pas il n'y aura plus d'eau... Pareil avec l'énergie / le soleil, le vent...
De mon côté j'ai fais le choix de ne pas installer l'eau courante dans ma yourte, mais juste à l'entrée, à l'extérieur. Du simple fait de ne pas avoir l'eau au robinet mais de devoir la porter je suis maintenant à ~18L d'eau / j / personne (un français moyen c'est 150L/j/p) (j'en parle ici)
Et dans la même idée avec le système électrique solaire j'en suis à 0,5kWh/j/p
Je penses que j'en serai pas là en terme de réduction juste en me disait "ouai je vais consommer moins..." après si certain y arrive "sur le réseau" c'est super ! Mais j'ai des doutes...

Ceci étant je suis d'accord que ce n'est pas le plus efficace en terme de production à l'échelle d'un quartier, d'une ville...
En plus de ne pas être quelque chose d'économiquement viable (j'en parle ici)
Revenir en haut Aller en bas
http://david.mercereau.info/
Ugo
Admin
Ugo

Masculin Nombre de messages : 1873
Age : 37
Localisation : France - centre
Emploi : Concepteur de maisons éco
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Cellules photovoltaïques et réchauffement climatique   Hier à 14:04

Là tu parles plus des vertus pédagogiques d'une installation autonome. Effectivement, je te rejoins sur le fait de penser que c'est seulement en expérimentant soi-même le dénuement qu'on peut vraiment comprendre quelque chose. Mais ça reste illogique à mon sens de construire un truc autonome en plein milieu d'une zone urbanisée. Si c'est le côté pédagogique qui nous intéresse, je pense que ça serait plus efficace, à l'échelle d'une population entière, d'inclure une année de scolarité obligatoire passée dans une région du monde pauvre où il n'y a pas d'eau courante et où l'électricité n'est disponible que quelques heures par jour.

Mais ce n'est pas sûr que ça nous rendrait plus économes pour autant. On redevient très vite faignant.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fiabitat.com
kepon
compaillon
kepon

Masculin Nombre de messages : 91
Localisation : 44 pays de la loire
Date d'inscription : 01/04/2013

MessageSujet: Re: Cellules photovoltaïques et réchauffement climatique   Hier à 14:55

Ugo a écrit:
Mais ce n'est pas sûr que ça nous rendrait plus économes pour autant. On redevient très vite faignant.

A mon avis, si la période est suffisamment significative il y a des chances pour que les gestes nouveau passe en geste habituel (je ne sais plus qui l'a théorisé et il me semble que c'est 2 ans la période). J'expérimente ça en ce moment, j'ai récemment installer l'eau courante juste sur 1 robinet en intérieur, pour l'instant ma consommation d'eau n'augmente pas.. (ça fait 6 mois). on verra pas la suite...
Revenir en haut Aller en bas
http://david.mercereau.info/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cellules photovoltaïques et réchauffement climatique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cellules photovoltaïques et réchauffement climatique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cellules photovoltaïques et réchauffement climatique
» Les panneaux photovoltaïques sont-ils écolos ?
» Le pin salzmann et le réchauffement climatique
» une des causes de la disparition des abeilles...
» Réparation de panneaux photovoltaïques cassés - projet solaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Compaillons  :: Paille et Techniques :: La paille et le reste... :: L'électricite-
Sauter vers: