Forum de la construction de maisons en paille
 
AccueilManuel du forumS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 dalle béton de chaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valentine82
compaillon débutant


Nombre de messages : 24
Localisation : tarn et garonne
Date d'inscription : 16/02/2014

MessageSujet: dalle béton de chaux   Dim 18 Mai 2014, 08:30

bonjour,

Quelques questions sur la mise en place d'une dalle en béton de chaux (15cm)...J'ai bien lu quelques messages déjà postés, mais je n'ai pas trouvé de réponses à toutes mes questions..
Les fondations de ma maison paille ossature bois (89m2) sont coulées. Prochaine étape, les murs de soubassement avec deux rangées de parpaing. Je vais faire un hérisson en granulats de verre de 20cm compactés, sur une couche de galets. Un geotextile séparera la dalle du granulat
mes questions:
-faut-il ferrailler la dalle en béton de chaux ou pas? j'ai lu que non, mais dans ce cas, que faut-il mettre? doit-on mettre autre chose à la place ou pas?
-peut-on couler la dalle alors que l'ossature n'est pas encore montée? pas de risques si la dalle n'est pas protégée?
-j'ai lu des messages sur un lien de dilatation..? faut-il mettre un isolant entre les parpaings et la dalle? peut-on relier ensemble dalle et parpaing (mon maçon souhaiterait faire rentrer la dalle sur le parpaing du haut posé à plat..)?

Merci d'avance pour vos conseils.
Revenir en haut Aller en bas
Stephane_et_Karine
apprenti compaillon


Nombre de messages : 44
Localisation : Caignac (31)
Emploi : Enseignants
Loisirs : Musique - Couture - Ecoconstruction
Date d'inscription : 31/05/2012

MessageSujet: Re: dalle béton de chaux   Dim 18 Mai 2014, 13:33

Bonjour,

A priori, on ne ferraille jamais une dalle en chaux. La chaux n'adhère pas bien sur le métal, donc ce serait inutile. En plus, une dalle en chaux est par nature respirante, ce qui entraîne des transferts d'humidité (pas bon pour le fer, qui rouille). D'autres personnes affirment que la chaux "attaque le métal", en raison de son caractère basique.
On peut envisager une armature en bambou (ou autre matériau végétal) mais je pense que c'est loin d'être indispensable.

Le joint de dilatation périphérique est utile, car la dalle ne réagit pas comme les parpaings de béton. Le mieux est de mettre du liège en périphérie (cher, mais imputrescible) sous forme de plaques fixées sur les blocs béton côté intérieur. Le mieux est de le faire avant de placer le hérisson, pour que celui-ci bloque le liège. Quelques plots de mortier pour fixer rapidement les plaques avant de mettre le hérisson, et le tour est joué.
Le liège permet également d'isoler thermiquement la dalle. Il est conseillé de mettre les plaque sur toute la surface du soubassement (donc jusqu'à la semelle de fondation).

Je ne suis pas sûr de l’intérêt du géotextile (mais je ne suis pas un spécialiste)

Couler la dalle avant de faire les murs n'est pas une mauvaise idée car :
- cela crée un espace de travail bien utile pour les travaux de charpente/ossature, etc ...
- tant que les murs ne sont pas montés, on accède plus facilement avec les brouettes.

Il n'y a pas de risque d'endommager la dalle ultérieurement. Elle sera sûrement salie par les travaux, mais un bon coup de balai résout le problème. Une dalle n'est pas un ouvrage de finition.

Nous avons procédé ainsi, et fait une dalle chaux/sable/granules de liège. L'avantage du liège est d'apporter un petit complément d'isolation (de la dalle) et d'alléger considérablement les brouettes (ce qui n'est pas négligeable :-). On peut le remplacer par d'autres agrégats légers (billes d'argile, vermiculite, etc ...) pour un résultat semblable.

A dix personnes (dont deux professionnels aguerris), nous avons coulé 80 m² de dalle en une journée. Que du bonheur !

Bon courage,

Stéphane
Stéphane
Revenir en haut Aller en bas
Valentine82
compaillon débutant


Nombre de messages : 24
Localisation : tarn et garonne
Date d'inscription : 16/02/2014

MessageSujet: Re: dalle béton de chaux   Dim 18 Mai 2014, 16:29

Merci Stéphane pour tes infos.
Je vais mettre du liège alors sur toute la périphérie de mes murs de soubassement, à l'intérieur. En fait, j'avais prévu au début de le mettre à l'extérieur, ce sera donc plus simple et plus efficace à priori côté dalle. Quelle épaisseur faut-il prévoir? est-ce que 30mm est suffisant? plus ou moins?

Pour le reste, je n'ai plus qu'à recruter dès maintenant la main d'oeuvre!

Revenir en haut Aller en bas
Stephane_et_Karine
apprenti compaillon


Nombre de messages : 44
Localisation : Caignac (31)
Emploi : Enseignants
Loisirs : Musique - Couture - Ecoconstruction
Date d'inscription : 31/05/2012

MessageSujet: Re: dalle béton de chaux   Dim 18 Mai 2014, 17:17


De mémoire, je pense avoir mis 4 cm d'épaisseur. Je pense que c'est un minimum.

En effet, on conseille parfois de mettre le liège en extérieur. Cela permet d'isoler le soubassement et d'éviter un point de rosée (condensation) à l'intérieur de celui-ci. Je pense que ce problème peut être solutionné par une imperméabilisation des blocs (peinture bitumineuse, delta MS, etc ...)

Bon courage pour la suite,

Stéphane
Revenir en haut Aller en bas
Ugo
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1636
Age : 36
Localisation : France - centre
Emploi : Concepteur de maisons éco
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: dalle béton de chaux   Dim 18 Mai 2014, 19:22

Comme tout cela est étrange.

Citation :
A priori, on ne ferraille jamais une dalle en chaux. La chaux n'adhère pas bien sur le métal, donc ce serait inutile. En plus, une dalle en chaux est par nature respirante, ce qui entraîne des transferts d'humidité (pas bon pour le fer, qui rouille). D'autres personnes affirment que la chaux "attaque le métal", en raison de son caractère basique.
On peut envisager une armature en bambou (ou autre matériau végétal) mais je pense que c'est loin d'être indispensable.

Si on ne ferraille pas la chaux, c'est parce qu'elle n'est pas assez basique pour empêcher la corrosion de l'acier. Le ciment est bien plus basique (c'est les acides qui attaquent les métaux). La chaux n'est pas respirante, ce qui signifierai qu'elle absorbe l'oxygène ! Tout au plus est-elle plus ou moins perspirante selon son degré d'hydraulicité. L'armature en bambou est absurde (mauvaise adhérante, coefficients de dilatations différents...)

Citation :
En effet, on conseille parfois de mettre le liège en extérieur. Cela permet d'isoler le soubassement et d'éviter un point de rosée (condensation) à l'intérieur de celui-ci. Je pense que ce problème peut être solutionné par une imperméabilisation des blocs (peinture bitumineuse, delta MS, etc ...)

Il faut mettre l'isolant là où il fait continuité avec le reste de l'isolation : intérieur ou extérieur dépendent du contexte du projet. Il n'y a pas de point de rosée dans les parties enterrées, vu que l'eau s trouve sous forme d'eau et pas de vapeur, il y a de la capillarité et c'est en partie à ça que servent les divers produits d'étanchéité de soubassement (mais là encore leur utilité dépend du contexte du projet, et notamment du type de sol, de la situation de la maison par rapport aux écoulements d'eau, et plus généralement de la présence ou absence d'eau dans le sol).

Citation :
Je vais faire un hérisson en granulats de verre de 20cm compactés, sur une couche de galets. Un geotextile séparera la dalle du granulat

A quoi servent les galets ? le verre expansé compacté est à la fois isolant, portant et drainant, il se suffit à lui-même.

Citation :
-faut-il ferrailler la dalle en béton de chaux ou pas? j'ai lu que non, mais dans ce cas, que faut-il mettre? doit-on mettre autre chose à la place ou pas?

Il ne faut pas ferrailler. Quant à savoir s'il faut mettre autre chose à la place, ça dépend du rôle que cette dalle est sensée jouer, de ce qu'elle doit porter, de la manière dont elle est connectée (ou pas) avec d'autre éléments porteurs...
Admettons qu'elle ne touche pas de murs porteurs et de porte pas de charges autres que d'exploitation, alors une armature n'a aucune utilité (et 15 cm d'épaisseur semblent largement surdimensionnés).

Citation :
-peut-on couler la dalle alors que l'ossature n'est pas encore montée? pas de risques si la dalle n'est pas protégée?

Oui on peut couler. Le risque c'est que ça soit inondé par de fortes pluies, et lessive la surface tout en empêchant le côté enterré de faire sa prise. Autre risque c'est qu'un soleil trop fort ne brûle la surface. Ces deux problèmes sont résolu s'ils se présentent par l'utilisation d'une bâche provisoire.

Citation :
-j'ai lu des messages sur un lien de dilatation..? faut-il mettre un isolant entre les parpaings et la dalle? peut-on relier ensemble dalle et parpaing (mon maçon souhaiterait faire rentrer la dalle sur le parpaing du haut posé à plat..)?

"joint" de dilatation. On peut mettre une bande de liège, mais on peut aussi simplement mettre un morceau de coffrage en bois qu'on retire ensuite, laissant le trou vide. L'objectif, c'est juste que la dalle puisse se déplacer sans entrainer le mur avec elle (et vice versa). Le choix d'un joint liège peut être fait en fonction de type d'isolation périphérique envisagée. Là on a du verre isolant sous la dalle, deux rangs de parpaings et un mur en paille dessus, donc s'il n'y a rien de plus on a un énorme pont thermique par les parpaings. Pour l'éviter une remontée de 10cm d'épaisseur de liège sur l'intérieur du double rang de parpaing, faisant liaison entre le verre cellulaire et la paille, serait efficace.

Il ne faut surtout pas, mais alors surtout pas faire porter la dalle sur le soubassement. Cette technique a été utilisée couramment entre les années 50 et 90, et a provoqué une quantité de sinistre éloquente. Ne le faites pas, et expliquez gentiment à votre maçon qu'il faut de toute urgence qu'il arrête de le faire et se renseigne un peu. S'il demande à son assureur ce qu'il pense des dalles portées sur terre plain, ça devrait suffire.

Beaucoup de question trouverais des réponses plus simples si vous faisiez les plans de détail précis avant de commencer les travaux  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fiabitat.com
Valentine82
compaillon débutant


Nombre de messages : 24
Localisation : tarn et garonne
Date d'inscription : 16/02/2014

MessageSujet: Re: dalle béton de chaux   Lun 19 Mai 2014, 20:39

Bonsoir Ugo,

Merci pour toutes tes réponses.
Je sais que je n'ai pas besoin de galets, mais c'est pour rattraper les faux niveaux et être à peu près de niveau ensuite avec mon futur sol intérieur (5cm de galets + 20cm de granulats de verre + 15cm de dalle béton chaux + chape de finition et tomettes terre cuite).

Sur mes parpaings, il y aura un polyane et une lisse basse en bois avant de reposer la paille.(Mon charpentier en parlerait sûrement mieux que moi!).
Ma dalle est à l'intérieur des murs en parpaings et des murs porteurs. Je mettrai le liège à l'intérieur des murs, plus faciles aussi à poser.
Pas sûre d'avoir bien compris le problème du pont thermique par les parpaings....

C'est vrai que toutes ces questions auraient pu être pensées avant la construction, mais j'avoue qu'il est très difficile de penser à tout en amont...Qui plus est, avec la Rt2012, on a déjà eu pas mal de prises de tête pour répondre à toutes les exigences.
J'avoue que ce forum est d'une grande aide, donc encore merci d'être dispo pour les réponses.

Revenir en haut Aller en bas
Ugo
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1636
Age : 36
Localisation : France - centre
Emploi : Concepteur de maisons éco
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: dalle béton de chaux   Mar 20 Mai 2014, 08:20

Il y a une différence pour moi entre n'avoir pas conçu les fondamentaux du projet, comme là, et "n'avoir pas pensé à tout" pour toutes sortes de détails sans grande importance, ce qui est effectivement impossible. Là vous commencez la maison et vous n'êtes pas du tout sûr de la manière de faire la structure sur laquelle vous allez poser tout le reste, ça ne vous effraie pas ?  What a Face 

Pour le pont thermique c'est très simple sur une coupe shcématique :


Puisque ton isolant de mur n'est pas en contact avec celui du sol... celui du sol ne sert à rien. La chaleur va passer à côté, ce qui est dommage vu le coût que doit représenter ce verre cellulaire en vrac. Pour résoudre le problème, il faut placer les isolants en rouge sur mon schéma de sorte à ce qu'il fassent une jonction entre ceux qui sont en jaune. La solution la plus simple semblerait de mettre l'isolant vertical non plus entre les deux parpaings, mais collé au second, du côté intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fiabitat.com
Valentine82
compaillon débutant


Nombre de messages : 24
Localisation : tarn et garonne
Date d'inscription : 16/02/2014

MessageSujet: Re: dalle béton de chaux   Jeu 29 Mai 2014, 16:26

Un peu tard, mais merci Ugo pour les réponses et les explications claires.
C'est en effet ce que nous pensions faire: liège sur les murs de soubassement , contre le granulat de verre.

Peut-être à bientôt pour d'autres questions...!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: dalle béton de chaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
dalle béton de chaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dalle chaux schiste
» mon projet : réaliser une dalle de béton chaux-paille!!
» dalle chaux et pied de poteau
» dalle béton de chaux
» dosage dalle chaux paille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Compaillons  :: Accueil et présentation :: Discussions-
Sauter vers: