Forum de la construction de maisons en paille
 
AccueilManuel du forumS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Grillage à poule ou canisses

Aller en bas 
AuteurMessage
Djerana
compaillon néophyte


Nombre de messages : 1
Localisation : indre et loire
Date d'inscription : 18/12/2013

MessageSujet: Grillage à poule ou canisses   Mer 18 Déc 2013, 14:21

Bonjour,

Nous sommes en train de construire notre maison et nous hésitons entre le grillage à poule et les canisses pour mettre sur la paille avant de mettre un enduit terre à l'intérieur de la maison. C'est une architecture très particulière puisque c'est un paligloo. Les murs sont d'abord verticaux puis sont voutés (comme un igloo). On nous dit que le grillage à poule est pas bon par rapport aux ondes électromagnétiques et à la rouille. C'est par contre beaucoup moins cher que les canisses.

Merci de vos suggestions.
Revenir en haut Aller en bas
Ugo
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1826
Age : 37
Localisation : France - centre
Emploi : Concepteur de maisons éco
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Grillage à poule ou canisses   Jeu 19 Déc 2013, 10:31

Quel impact sur les ondes EM ? s'il n'est pas jointif il ne fait pas de cage de faraday, et s'il est relié à la terre il ne fera pas non plus de champs statique.

Pour la rouille, il suffit de prendre un grillage galavanisé.

Sinon vous pouvez prendre une trame en fibre de verre, c'est solide, c'est pas conducteur, et ça ne rouille pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fiabitat.com
jpg
maitre compaillon
avatar

Masculin Nombre de messages : 851
Age : 71
Localisation : haute-loire
Emploi : plus
Loisirs : construction,vivre,etc.
Date d'inscription : 20/06/2006

MessageSujet: Re: Grillage à poule ou canisses   Jeu 19 Déc 2013, 13:10

Bonjour, le grillage galvanisé finit par rouiller plus ou moins vite suivant la qualité de la galvanisation. Il est probable que souvent les constructeurs ne le verront pas mais bon. la trame de verre ou de poly quelque chose ne rouille pas mais la trame est souvent trop serrée pour certains usages. En jardinerie on peut trouver un grillage non métallique à mailles plus larges s'adaptant peut être mieux à des intérieurs de dômes à enduire.

JP
Revenir en haut Aller en bas
big bales
compaillon


Masculin Nombre de messages : 50
Localisation : Région Grand Est-57
Date d'inscription : 08/02/2012

MessageSujet: Re: Grillage à poule ou canisses   Jeu 19 Déc 2013, 20:56

Bonjour,
Effectivement comme c'est dit la maille trop fine pourrait nuire à la fonction recherchée
(deux couches d’enduit séparées par le maillage trop étroit).
 
Par contre le coté métallique relié à terre est bien à condition de pas construire le dôme sur des force tellurique (style cheminé, point de Curry..)
 
En effet la sphère créée pourrait alors focaliser ces forces à l'intérieur du dôme.
d'ou à long terme cancer et autre.... (voir en GéoBiologie).
 
De plus le vivant (l'humain les plantes les animaux) ont besion de certaines forces pour se ressourcer; et le fait de faire une cage de faraday devient alors destructeur.
Dill?
il conviendrait mieux de prendre de la fibre au autre avec un maille mini de 30 ou 50mm maxi
Revenir en haut Aller en bas
Ugo
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1826
Age : 37
Localisation : France - centre
Emploi : Concepteur de maisons éco
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Grillage à poule ou canisses   Ven 20 Déc 2013, 09:01

raaah... mais enfin on ne fait pas de cage de faraday si l'enveloppe n'est pas étanche. Tu n'a ni porte ni fenêtre dans ton truc ? ton grillage des murs est parfaitement jointif avec un grillage dans le sol ? non ? alors pas de cage.

En plus même si ça en faisait une, elle ne bloquerait que certaines longueurs d'ondes...

Quitte à avoir des phobies sur les ondes EM, allez au bout des choses que diable. Sinon c'est juste comme de remplacer une superstition par une autre, ça ne sert à rien.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fiabitat.com
vboys74
maitre compaillon
avatar

Masculin Nombre de messages : 133
Age : 45
Localisation : 79400
Loisirs : Montagne-Trail-Ultra trail...
Date d'inscription : 28/03/2009

MessageSujet: Re: Grillage à poule ou canisses   Sam 21 Déc 2013, 11:41

Ugo a écrit:
raaah... mais enfin on ne fait pas de cage de faraday si l'enveloppe n'est pas étanche. Tu n'a ni porte ni fenêtre dans ton truc ? ton grillage des murs est parfaitement jointif avec un grillage dans le sol ? non ? alors pas de cage.

Si il y a cage de Farday, même avec des ouvertures... mais moins performante. Une voiture fait cage de Farday mais pas a hauteur d'une cage complètement fermée.

seb
Revenir en haut Aller en bas
Ugo
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1826
Age : 37
Localisation : France - centre
Emploi : Concepteur de maisons éco
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Grillage à poule ou canisses   Sam 21 Déc 2013, 15:12

Je ne peux répondre à ça sans entrer dans un détail qui n'a à mon avis rien à faire ici donc je me contenterai d'un "bref !"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fiabitat.com
vboys74
maitre compaillon
avatar

Masculin Nombre de messages : 133
Age : 45
Localisation : 79400
Loisirs : Montagne-Trail-Ultra trail...
Date d'inscription : 28/03/2009

MessageSujet: Re: Grillage à poule ou canisses   Sam 21 Déc 2013, 15:33

Oh la! Calme. Je peux m'exprimer? Et si je me trompe, ce qui est peut être la cas... ça fait quoi?

Par contre, maintenant que tu me branches, mr l'admin, c'est quoi "un détail" et ton "bref"! Si ca te pose un probleme, tu m'envoi un MP, comme ca pas de bordel ici...

J'attend ton MP, j'aime pas les sous-entendu. Désolé si j'ai choqué quelqu'un!

Bonnes fêtes!
seb
Revenir en haut Aller en bas
big bales
compaillon


Masculin Nombre de messages : 50
Localisation : Région Grand Est-57
Date d'inscription : 08/02/2012

MessageSujet: Re: Grillage à poule ou canisses   Sam 21 Déc 2013, 23:02

Bonsoir à vous,
Vraiment désolé de vous avoir amené dans une prise de tête! c'était juste une approche "précautionneuse" étant sensible sur cet aspect je voulais juste attiré l'attention et partager; cet tout.
pour étayer un peu, sans rallumé le feu.
Sur la photo ci dessous on voit ceux du corps et ceux Telluro-cosmique qui nous recharge.
 
 
Certain sont bon d’autre non :
http://geobioetmagnetisme.free.fr/geobiologie/geobiologie-hartmann-curry.htm    
http://geobioetmagnetisme.free.fr/geobiologie/geobiologie-nuisance.htm
http://geobioetmagnetisme.free.fr/geobiologie/cheminee-cosmo-tellurique-vortex-courant-tellurique.htm
 
et donc par rapport à la question de départ pour le grillage métallique du fait du en dôme (donc la partie supérieure) ; il ferme l’arrivé des champs cosmique qui nous recharge.
Après y croire c’est une chose me direz vous, soit; mais quand on vous aide à le sentir, on peut que valider leurs existences.
Voilà j’en arrête là ma remarque, encore désolé.
Revenir en haut Aller en bas
vboys74
maitre compaillon
avatar

Masculin Nombre de messages : 133
Age : 45
Localisation : 79400
Loisirs : Montagne-Trail-Ultra trail...
Date d'inscription : 28/03/2009

MessageSujet: Re: Grillage à poule ou canisses   Dim 22 Déc 2013, 14:46

Hello!

No problemo "big-bales", tu n'y es pour rien et ton désire de "partage" et de "questionnement" est tout a ton honneur.
J’espère que des réponses viendront.  Laughing 

Bon courage.  sunny 

seb

Revenir en haut Aller en bas
Ugo
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1826
Age : 37
Localisation : France - centre
Emploi : Concepteur de maisons éco
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Grillage à poule ou canisses   Lun 23 Déc 2013, 11:46

Citation :
Oh la! Calme. Je peux m'exprimer? Et si je me trompe, ce qui est peut être la cas... ça fait quoi?

Bah oui tu peux t'exprimer, à moins que tu vois quelque chose qui t'en empêche ? Je peux modérer, mais je ne le fais que si ça semble vraiment indispensable. Et ce n'est pas le cas pour le moment.

Qu'est-ce que ça fait si tu te trompe ? bah rien c'est la magie du web.

Citation :
Par contre, maintenant que tu me branches, mr l'admin, c'est quoi "un détail" et ton "bref"! Si ca te pose un probleme, tu m'envoi un MP, comme ca pas de bordel ici...

Alors déjà je ne discute pas en MP parce que l'idée du forum c'est justement qu'on n'est pas en privé. Sinon y'a d'autres moyens de com.

Un détail, il manque un mot on dirait, je voulais dire "un niveau de détail". Et bref, parce que 30 min de recherche un peu sérieuse sur internet (mais pas sur des forums) donnera tout ce qu'il y a à savoir sur les champs EM et les cage de faraday. Pourquoi chercher à le réécrire ici, en moins bien ?

@big bales : le truc qui me gène vois-tu c'est "Après y croire c’est une chose me direz vous, soit; mais quand on vous aide à le sentir, on peut que valider leurs existences." Le principe de la science, c'est qu'elle s'applique pareil pour tout le monde, qu'on y croit ou pas. Ceci dit, un autre de ses principes c'est qu'elle change régulièrement en découvrant des choses qui contredisent certains anciens acquis. Où tu situe-toi dans tout ça ? Je précise que je suis moi-même capable de repérer toutes sortes de choses avec des baguettes de sourcier, donc ne me case pas trop vite dans la case des méchants sceptiques Wink

Toutefois, je considère les réseaux hartman et curry comme des farces. Mais je veux bien changer d'avis si tu arrive à me les dessiner sur une sphère planétaire et non pas juste sur un minuscule extrait carré comme c'est généralement le cas. Comment on applique un champ polarisé orienté en diagonale sur une sphère, hum ? c'est un intéressant problème géométrique.

Les arbres tout déformés : j'ai des tas d'exemples d'arbres déformés qui n'ont rien à voir avec des nuisances EM, et notamment une variété de hêtres qui pousse toujours toute déformée et transmet ce caractère à sa descendance (normal vu qu'il se trouve dans ses gènes).

Les cheminées cosmo-telluriques qui font une différence de végétation : la nature du sol et la répartition des mycorhize dedans provoque des résultats tout à fait analogues.

Je n'ai personnellement rien contre les explications ésotériques, mais je préfère quand elles ne sont pas fausses. Dire il y a quelque chose mais on ne sait pas comment ça marche, c'est mieux que de dire il y a ça et ça fonctionne comme ça, alors que c'est manifestement faux. c'est contreproductif car ça dessert ta cause.

@vboys74 : pour en finir au sujet de la cage de faraday, ton tel mobile capte-t-il dans ta voiture ? si oui que peut-on en conclure sur la cage représentée par cette voiture ?

Une cage ne fonctionne que pour certaines fréquences, il est aisé de constater par ex qu'une cage en verre ne stoppe pas la lumière, qui est pourtant un rayonnement EM. La voiture absorbe un peu d'ondes radio et supérieures (d'où l'utilité de l'antenne extérieure pour l'autoradio) mais laisse passer tout ce qui a une fréquence plus basse. Et dans ce cas elle ne se comporte même pas comme une cage imparfaite, elle ne fait pas cage du tout.

Appliqué à notre maison, cela va faire qu'un grillage à poule sur toute la surface des murs, mais ni du sol, ni des baies, va amortir un peu certaines longueurs d'ondes (plutôt larges), mais les laissera passer quand même à cause des nombreux trous, et tout spécialement celles qui viennent du sol.

Pour plus de détail :
- les sites scientifiques qui parlent des rayonnement EM
- les sites des géobiologues qui disent le contraire
et votre sens critique entre les deux.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fiabitat.com
vboys74
maitre compaillon
avatar

Masculin Nombre de messages : 133
Age : 45
Localisation : 79400
Loisirs : Montagne-Trail-Ultra trail...
Date d'inscription : 28/03/2009

MessageSujet: Re: Grillage à poule ou canisses   Lun 23 Déc 2013, 12:18

Ok, compris. rendeer 
Je finis simplement sur ce que je t'ai envoyé en MP (d’ailleurs, tu m'as répondu) puisque tu veux que cela soit sur le forum.

En résumé, Ugo, ne confond pas "conseils" (qui sont souvent étayés et justifiés) avec "leçons" (qui ne fond que remettre en cause la personne et ses pensées) et la tu n'as pas à donner de leçons qui que tu sois.

Merci bien-sur pour tes interventions bénévoles et n'hésites pas a me "modérer" pour tous les posts ou j'ai manqué de politesse.

Bon travaux à tous... et bonnes fêtes de Noel.  santa 
seb
Revenir en haut Aller en bas
big bales
compaillon


Masculin Nombre de messages : 50
Localisation : Région Grand Est-57
Date d'inscription : 08/02/2012

MessageSujet: Re: Grillage à poule ou canisses   Lun 23 Déc 2013, 20:33

Bonsoir Ugo,
Tout ce que dis et potentiellement vrai, ok, mais une seule chose aujourd'hui prend le dessus pour bourrer le mou à tous les moutons de consommation de la société dans laquelle nous sommes :
 
les lobbyistes qui financent les chercheurs et qui forcément les font démentire sur ce qu'ils ont bien du mal à mesurer avec leur pTio’ instruments! Ou même parfois les chercheurs eux même qui d’emblée les rejette .
Bref !
En attendant moi debout ou assis sur une cheminé tellurique je suis mal en moins de cinq minute seulement.(je te laisse volontier la place).  Arrow  
J’ai des amis proche qui m’ont un peu expliqué tout ça (c’est un peu compliqué à froid comme ça ; mais ce que tu réfutes est bel est bien existant; un verger ou des arbres poussent en biais et qui forment une ligne,et bien à la baguette on trouve une faille tellurique).
 
Après chacun fait comme bon lui semble (mais donner l'info pour un éventuel principe de précaution ; pour moi c'est important.)
 
Donc si tu détectes les éléments tu y es sensible ! là je te comprend plus. (Pas grave)
 
Pi un truc , lol!  la oTo en cage de faraday c’est rigolo comme cage à trou avec des fenêtres partout ! (la vrai fausse cage!)
 
Bonne fêtes à toi à tous santa
Revenir en haut Aller en bas
Ugo
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1826
Age : 37
Localisation : France - centre
Emploi : Concepteur de maisons éco
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Grillage à poule ou canisses   Lun 30 Déc 2013, 17:39

Citation :
En résumé, Ugo, ne confond pas "conseils" (qui sont souvent étayés et justifiés) avec "leçons" (qui ne fond que remettre en cause la personne et ses pensées) et la tu n'as pas à donner de leçons qui que tu sois.

Je ne saisi toujours pas la différence que tu fais entre les deux. Un conseil peut remettre en cause aussi le paradigme et les convictions d'une personne.
Et pourquoi ne peut-on donner de leçon ? est-ce une question de légitimité ? je ne suis pas un simple autoconstructeur amateur, si je me sens assez légitime pour répondre à une question, c'est que je suis sûr de ce que je raconte. Sinon je ne dis rien, et j'apprend. De fait tous les conseils que je donne peuvent ressembler à des leçons.

Ou alors tu considère que c'est une leçon s'il n'y a pas d'arguments ? Mais il n'y a pas toujours des arguments. Quand on parle de faits évidents, on n'argumente pas (mais tout le monde ne partage pas le même panel "d'évidences" ). Quand on parle avec quelqu'un qui t'expose sa foi, là aussi c'est inutile d'argumenter. Et si je prend ce fil de discussion, big bales est clairement dans le domaine de la foi (j'y reviens plus bas mais sans vouloir vexer personne, j'ai jugé à la teneur de son 1er message qu'il était dans la croyance, et il l'a admis dans la suite, ce qui confirmait mon jugement et le transforme en constat d'un fait). A partir de là, je lui répond comme je répondrais à un missionnaire avec en substance : "Non tu n'es pas un scientifique, tu es un missionnaire. Soit tu l'admet, et continue ta mission comme bon te semble, soit tu refuse d'être considéré comme tel, et dois agir en scientifique. Si tu ne le fais pas, tu deviens un escroc qui exploite la crédulité des gens en leur faisant croire que tu expose des faits alors que tu expose des croyances. Si tu veux faire croire que tu expose des faits, respecte la rigueur qui va avec (ou soit écrasé par le poids des missionnaires d'en face)."

Et malgré tout je lui accorde le bénéfice du doute, en supposant que s'il fait cette confusion ce n'est pas par volonté malhonnête, mais juste parce que ce n'est pas clair même pour lui. Je pourrais faire plus simple en dégageant toute la prose concernée au motif qu'il s'agit de prosélytisme, sans autre justification et verrouiller le sujet.
Après ça toi tu en rajoute une couche sur un détail qui devient faux faute de précision sur le contexte, et ce, dans un fil de discussion qui au départ montrait bien que la personne qui cherche les réponses n'a pas le niveau de connaissance pour s'y retrouver seule. A mon avis, ça ne fait qu'embrouiller les choses : en quoi le fait qu'une voiture soit ou non une cage de faraday va-t-elle l'avancer à choisir son support d'enduit pour qu'il n'ai pas de mauvaises conséquences par rapports aux ondes électromagnétiques ? alors même qu'elle n'a donné aucune précision à l'origine, sur ce qui serait, pour elle, de mauvaises conséquences sur les ondes EM. Ce qui devrait si on était rigoureux nous empêcher de faire une réponse autre que "les précisions sont insuffisante pour répondre". Moi j'ai demandé directement "quelles conséquences ?" et répondu au plus court sur les seules choses qui ne prêtaient pas à confusion. Jpg a fait de même. Big bales, lui, a directement supposé que ces conséquences néfastes seraient forcément en relation avec la santé humaine. Mais rien dans la question d'origine ne le dit. La crainte de l'auteur pourrait tout aussi bien être :
- vais-je capter avec mon téléphone portable dans ma maison si je met le grillage ?
- mon wifi passera-t-il entre ma borne et mon ordi si je met le grillage ?
- capterais-je toujours la TV si je met un grillage ?
- vais-je perturber la radio de mes voisins si je met un grillage ?
ou n'importe quelle autre question.

Aussi puisque l'auteur initial n'est même pas revenu, que tout laisse supposer que la discussion est donc inutile, et qu'on n'est pas dans le domaine de l'argumentaire rationnel, je comptais en rester là avec mon "bref".

Peut-être devrais-je mettre un post-it pour rappeler les règles de base de discussion sur un forum si on veut avoir de l'aide utile ? Comme par ex de poser le contexte de sa question, en étant très précis, ou encore de rappeler aux gens qui comptent répondre que si la question est floues, il ne faut pas tenter d'y répondre sans demander les précisions indispensables avant. Sinon la réponse a toutes les chances d'être à la fois : fausse, hors-sujet et mal comprise.
Mais je ne vais pas le faire, parce que les gens qui auraient le plus besoin de lire les post-it de ce type ne le font pas.

En plus ce n'est qu'un forum ici, donc c'est au lecteur d'avoir un minimum de sens critique et d'être conscient que ce qu'on lui raconte, c'est à lui d'aller le vérifier après. Moi je tâche de combattre l'ignorance, quand j'ai des gens rationnel en face je le fais avec des arguments, mais quand j'ai des missionnaires, ça m'agace s'ils se prétendent chercheurs. Parce que volontairement ou pas, ça devient malhonnête et exploite l'ignorance des autres. Et ça je lutterai contre, ici, ailleurs et pour toujours.



@big bales
Le truc qui me gène, c'est l'absence de démarche scientifique. Si tu as une croyance, et tu va concevoir un ensemble de principes qui fonderont ta doctrine, et tu pourra ensuite t'appuyer dessus pour tenter de convertir des gens à ta croyance. Mais dans ce cas en parler c'est du prosélytisme, et pas du "principe de précaution". Tu n'aura pas besoin de prouver quoi que ce soit, tu pourra t'appuyer sur des témoignages (comme dans la bible) de machin ou bidule qui a dit que, et qui a ressenti telle ou telle chose, ou qui a eu telle ou telle maladie ou rémission miraculeuse. Tu peux bien faire ce que tu veux tant que tu admet qu'il s'agit de croyance, mais tu me trouvera sur ta route (et pleins d'autre gens défenseurs du sens des mots et des choses comme moi) si tu veux brouiller les pistes et veut faire croire qu'il s'agit de science en utilisant ses mots mais en détournant leur sens. Tu veux parler d'énergie vitale, pourquoi appeler ça "énergie" et induire ainsi la confusion avec les autres formes d'énergie qu'on sait mesurer ? les chinois ont appelé ça le Chi, et on sait que le Chi, ce n'est pas de l'électricité, ou n'importe quelle autre énergie EM. Ils ont eu raison : il n'y a pas de confusion possible. Si tu choisi de préférer la confusion, tu dessert ta cause, car tu te grille auprès de tout des deux familles :
- les scientifiques te considèrent comme un escrocs sectaire
- les religieux critiquent l'absence de cohérence globale et de sens de ta doctrine
Et tu reste pour toujours marginalisé, parce que ces deux familles là sont les plus grandes.

Pour ne pas être un simple missionnaire, et ne pas être combattu comme n'importe quel autre fondamentaliste en mission, tu dois chercher des réponses en utilisant la démarche scientifique, c'est à dire, un raisonnement rationnel :
1- hypothèse pour expliquer un phénomène
2- expérience pour vérifier cette hypothèse (cette expérience doit être reproductible par n'importe qui et obtenir les mêmes résultats, si ce n'est pas le cas c'est que l'expérience est mal choisie, où qu'on a pas compris ce qui s'y passe, et donc qu'il faut repartir au point de départ)
3- validation de l’hypothèse, tant que personne n'a réussi d'expérience qui l'invalident, et utilisation avec succès de cette hypothèse pour la conception de nouveaux projets, dont les résultats réels correspondent aux prévisions (si ce n'est pas le cas, ce projet devient une expérience invalidant l'hypothèse, et retour à la case départ).
3bis- si quelqu'un, qui que ce soit, obtient un résultat qui invalide ta thèse, même si ce n'était pas son objectif, tu dois le prendre en compte. On ne peut pas écarter tout ce qui ne va pas dans notre sens : ce serait encore faire usage d'un outil au service des doctrines. Dans notre cas ça serait par ex, de considérer que tous les résultats ayant été obtenus dans dans des labos via un financement issu de l'industrie sont mauvais. Non, ils ne le sont pas. Ils sont mauvais s'ils ne sont pas scientifique, si leurs protocoles sont faux, si leurs résultats sont biaisés. Mais pas juste parce que leurs fonds sont corrompus (d'autres diraient diaboliques, ce qui revient exactement au même : c'est une même méthode d'exclusion unilatérale).

Si on applique ça à la géobiologie, ça donne quoi ?
-> hypothèse : situé sur un noeud EM, une plante va avoir une croissance déformée et des maladies.
-> expérience : je trouve une centaine de ces noeuds, et y plante à chacun un arbre identique (une bouture du même individu de départ), et dans des conditions identiques (même jour, même terreau, même trou, même arrosage, même luminosité etc.). Je maintiens ces conditions identiques pendant X années et évalue régulièrement la croissance de ces arbres pour vérifier s'ils présentent une uniformité de symptômes. Je plante également une centaine d'autres boutures sur des endroits dépourvus de noeuds pour tenir lieu de témoins. Je fabrique des noeuds en labo avec des émetteurs conçu pour produire la même disparité et fait le même travail (c'est important, car vu le grand nombre de paramètres influençant la croissance d'un truc vivant, on a toutes les chances dans l'environnement réel de passer à côté de paramètres importants et ainsi d'aboutir à une conclusion fausse )
-> validation : si 30% seulement des arbres ont des problèmes, ça invalide mon expérience. Si 30% seulement n'en ont pas... ça invalide aussi. Si un seul des arbres n'en a pas... pareil. Si un seul de mes arbres témoin a un problème, pareil. etc.
Il faudrait bâtir une hypothèse plus subtile qui explique aussi pourquoi cet unique arbre n'a pas eu de problèmes, ou encore pourquoi certains des échantillons témoins en ont eu. En revanche si 100% des échantillons présentent les mêmes symptômes, et 0% des témoins, alors là ok ça validerait totalement l'hypothèse, qu'on pourrait dès lors classer comme un fait scientifique établi. Quiconque referait la même expérience obtiendrait le même résultat, y compris si c'est un sceptique qui ne veut pas y croire. On pourrait ensuite bâtir tout un autre jeu d'hypothèses et d'expériences pour essayer de comprendre pourquoi est-ce qu'il y a un problème, comment il se manifeste dans la plante, etc.

Et il faudrait faire de même pour tous les autres aspects. Il faudrait en outre éviter les raccourcis : par ex, admettons que l'hypothèse su-citée soit vérifiée par expérience et validée, rien ne nous permet de conclure que parce que les arbres sont déformés, ça va nous affecter nous. Nous ne sommes pas de arbres. Leur nourriture nous est toxique et vice versa. Il faudrait faire une autre hypothèse, et d'autres expériences, avec cette fois-ci des humains, pour valider celle-ci. Et ça devrait être une hypothèse bien plus subtile que "ce qui rend les arbres malades nous rend malade aussi" parce que ça, c'est faux.

Et on se moque de savoir que certains labos ne servent qu'à faire du lobbying : s'ils suivent une démarche scientifique, leurs résultats sont valables quand même, quelle que soit la provenance de leurs fonds. Et si leurs résultats sont mauvais, alors ça ressortira tôt ou tard et ils sont invalidés et jugés pour ce qu'ils sont réellement, de la propagande au service du prosélytisme pan-techno. Mais c'est ça qui est formidable, c'est que la démarche scientifique est justement la meilleure arme contre ce prosélytisme là aussi, et contre tous les autres. C'est la seule arme en fait, car on ne lutte pas contre une croyance avec des arguments. Celui qui a la foi, quelle qu'elle soit, ne peut être convaincu par la raison. Il y a des intégristes religieux, il y en a aussi des pan-techno. Ils sont opposés, mais en fait ils pensent exactement de la même manière.

Citation :
Donc si tu détectes les éléments tu y es sensible ! là je te comprend plus. (Pas grave)

Il te faut sans doute plus de précisions. Voyons voir...

Via baguettes et concentration je peux détecter une veine d'eau. J'ai vérifié via une méthode scientifique que ce n'était pas un artefact issu de ma propre subjectivité (vu que l'appareil de "mesure" en l’occurrence c'est mon cerveau, et que mon cerveau est tout sauf objectif ! ) -> j'ai cherché au hasard des veines d'eau dans un terrain vierge dans une ancienne zone habitée, et ensuite les ai suivies jusqu'à tomber sur un puits creusé dessus, validant mon hypothèse que ce que j'ai trouvé était bien là et à la même profondeur que ce que j'avais trouvé (en mesurant la profondeur du puits).
Mais cette expérience n'a pas tout validé, car si je cherche un réseau curry, je trouve. Je ne sais pas ce que c'est, mais je trouve. hartman, pareil. Mais je trouve aussi un réseau ugo23 si je veux, et autant d'autres réseaux que je puisse en imaginer. Je trouve aussi l'aura des gens ou des arbres. En fait je n'ai aucune idée de ce que je trouve dans ce cas, et je n'ai pas pu faire d'expérience qui valide quoi que ce soit à ce sujet. Je n'ai pas non plus trouvé d'autres expériences sérieuses (et pourtant j'ai bien cherché) faites par d'autres. En revanche j'ai trouvé moult explications "religieuses" : sans expériences, basées sur des témoignages, niant la valeur scientifique d'une expérience qui n'a pas le résultat voulu, en bref, faisant usage des trois avatars les plus courants qui montrent qu'on entre dans le domaine de la foi. J'ai trouvé aussi plusieurs expériences menée avec rigueur qui ont montré l'absence de résultats. Et elles n'étaient pas financées par les vilains lobbyistes.

J'ai constaté également :
- que tout le monde n'est pas capable de tout capter avec des baguettes, et que d'autres (comme moi) y arrivent avec une grande facilité même sans entrainement
- que certains semblent se fatiguer très vite et profondément à cette activité (ce n'est pas mon cas)
- que malgré un lieu de vie depuis plus de 30 ans qui n'est pas bon d'un point de vue géobiologique, je jouis d'une santé largement au dessus des standards, et qu'elle est clairement plus affectée par ma nourriture et mon hygiène de vie que par mon exposition aux champs EM
- Le rayonnement solaire me brûle à une vitesse très rapide (gènes de roux qui trainent), en conséquence le soleil que tout le monde recherche, moi je le fuis comme la peste. Ce qui est "bien", c'est vachement relatif.
- Je ne supporte pas le bruit régulier basse fréquence des moteurs, ça me rend littéralement dingue. Un lieu de vie sain pour moi, peut-être bien qu'il sera sur un cheminée machin, pourvu qu'il soit calme ça m'ira parfaitement.
- que bien des gens déclarant être sensibles aux problèmes géobiologiques ne sont pas gênés du tout d'oublier de se préoccuper de la ventilation de leur logement, alors qu'un air malsain ou véhiculant des toxiques peut tuer en quelques minutes (même ceux qui n'y croient pas).
J'en ai conclu qu'il fallait prioriser les problèmes en commençant par les plus dangereux. Pour ceux qui sont hypersensibilisés à quelque chose, qu'ils s'en préoccupent est plutôt normal, mais manifestement la majeure partie des gens ne le sont pas et survivent même franchement longtemps malgré un mode de vie déplorable en tous points. Pour moi si une croyance te permet de vivre mieux, alors il faut l'utiliser. Sinon, si elle ne fait que rajouter des craintes ou du stress, et ça on sait que ça peut te tuer. Il y a déjà assez de raisons comme ça d'en avoir sans en rajouter.

Citation :
Tout ce que dis et potentiellement vrai, ok, mais une seule chose aujourd'hui prend le dessus pour bourrer le mou à tous les moutons de consommation de la société dans laquelle nous sommes :

les lobbyistes qui financent les chercheurs et qui forcément les font démentire sur ce qu'ils ont bien du mal à mesurer avec leur pTio’ instruments! Ou même parfois les chercheurs eux même qui d’emblée les rejette.

Je reviens également sur ça. C'est faux !

Qui t'empêche d'aller publier le résultat de tes recherches sur internet ou dans la presse scientifique ? personne !

Qui contrôle les publications des gens dans le monde entier ? personne ! c'est infaisable.

Les chercheurs financés par les labos refusent de travailler sur ton sujet ? et alors : fait travailler des bénévoles, trouve des fonds pour financer des labos indépendants, fait ce que tu veux. Personne ne t'en empêche. Et si le résultat de ces travaux est rigoureux, il sera publié dans la presse scientifique.
L'industrie ne pourra le combattre qu'à grand coup de pub. Mais le fait s'imposera quand même tôt ou tard s'il est vrai.
Personne ne t'empêche d'écrire un bouquin pour exposer tes idées. Et si les éditeurs ne veulent pas t'éditer, personne ne t'empêche non plus de l'éditer toi-même.

Comment fonctionne la science à ton avis ? C'est pas une entreprise avec un comité de direction qui dit dans quel sens on doit aller. La science c'est le résultat de toutes les recherches menées dans le monde entier par n'importe qui : des gros labos pleins de fric, et aussi des thésards sans le sou, des pointures qui ont eu des prix nobels, et aussi des bénévoles qui font des expériences dans leur garage, des occidentaux, des asiatiques, n'importe qui : toutes les cultures produisent un peu de "la science". Ce n'est pas la chasse gardée de l'occident ou du complexe industriel. Et aujourd'hui, tous ces gens ont la capacité de balancer au monde entier en quelques clics le résultat de leurs recherches. Aucune censure ne peut rivaliser avec ça (même si une organisation quelconque avait assez de fric pour essayer de le faire, ce qui n'est pas le cas. la seule chose qu'ils peuvent faire, c'est intercepter tout ce qui est dit et publier. Mais intercepter n'est pas censurer).

Au contraire, ce qui tue l'information valable et sérieuse, c'est de la noyer dans un gros tas de n'importe quoi invérifiable et invérifié. Et c'est ça la différence entre le processus scientifique : on publie une recherche quand on a vérifié qu'elle avait du sens, que les expériences sont vraies, que les résultats sont justes. Alors qu'ailleurs, n'importe qui peut publier n'importe quoi en se basant sur les piliers de la dotrines :
- le témoignage : "je connais machin qui a fait ça et ça a eu tel résultat" -> sans mentionner les informations qui permettraient de savoir qui est machin, où il se trouve, quand il a fait ça, et de le vérifier.
- l'occultation -> je rejette systématiquement toute mention de tous les témoignages, recherches, publications, qui ne vont pas dans mon sens. Et je clame qu'il n'y en a aucune (si les gens ne vérifient pas, c'est tout bon pour moi). Voire le donne carrément des informations fausses, maquillée avec une présentation qui "fait" scientifique avec des nombres et des unités compliquées.
- la non reproductibilité -> je me base sur une "expérience" qui a eu les résultat voulut, mais personne d'autre n'arrive à la refaire, même avec la meilleure volonté du monde. Pour justifier ça, je crie au complot, si personne n'y arrive, c'est forcément que le monde entier est contre moi.
Et tu sais quoi ? le complexe industriel se sert exactement des mêmes armes. Va voir tous les sites des associations de producteurs de X et tu verra qu'ils respectent à la lettre ces trois outils. Certes, leur site très beau mais la démarche de propagande est exactement la même que sur un site de fondus des ovnis.



Je conclurai sur une citation d'un architecte chinois fort sage qui dit :

"Ceux qui ne se préoccupent pas du Feng Shui sont des idiots. Mais ceux qui le suivent sont des fous."


ps : vous avez tout lu ? sérieux ?  What a Face 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fiabitat.com
vboys74
maitre compaillon
avatar

Masculin Nombre de messages : 133
Age : 45
Localisation : 79400
Loisirs : Montagne-Trail-Ultra trail...
Date d'inscription : 28/03/2009

MessageSujet: Re: Grillage à poule ou canisses   Lun 30 Déc 2013, 20:20

Oui j'ai tout lu! Ce font long, ce fut bon, mais j'ai pas laché!  Laughing 

seb
Revenir en haut Aller en bas
big bales
compaillon


Masculin Nombre de messages : 50
Localisation : Région Grand Est-57
Date d'inscription : 08/02/2012

MessageSujet: Re: Grillage à poule ou canisses   Jeu 09 Jan 2014, 22:05

Bonsoir Ugo,
 
Reçois mes Meilleurs vœux pour 2014,
Meilleurs voeux aussi à vous tous...
 
Bien j'ai tout lu,
 
je fais plus court.
je suis absolument pas croyant de ..... pas missionnaire
j'ai rien à vendre....
j'ai passé de bonnes fêtes...
Je constate par contre que tu as du ruminer en boucle ; pour te lâcher à écrire une belle littérature.
 
Bien.
 
Moi je comprend pas la dépense d’une telle énergie.
Je viens de lire un article sûrement pas très sérieux {dans le raisonnement que tu as tenu} parlant de la Fusion froide ; extrait :
« -l’expérience de Fleischmann et Pons se révéla instable, difficile à reproduire et inexplicable….
-Pourquoi est elle rejetée ?
*D’un point de vue scientifique : l’inertie de la communauté scientifique
les modèles théorique scientifiques connus ne permettent pas d’expliquer le phénomène. La science est conservatrice et nombre d’expérience montrent qu’il lui a fallu du temps pou accepter de nouveaux paradigmes.- »
dans Sacré Planète.
 
Et là , c’est bien comme tu dis. Seulement ça existe quand même, on y crois, ils l’ont fait, on en parle, ils l'écrivent mais sa marche pas à chaque fois.
 
Si le droit à l’expression est réservé qu’a ceux qui peuvent tout expliquer jusqu'à l’origine des choses ; c’est bien dommage pour les autre.
La censure à l’expression empêche donc tout débats, donc progression.
Triste fonctionnement.
Je me contenterai donc de lire le savoir porté dans le forum.
Je n’imaginais pas susciter une telle déferlante de topics. et n’en avais pas l’intention.
Je suis bien déçu
Bien cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Ugo
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1826
Age : 37
Localisation : France - centre
Emploi : Concepteur de maisons éco
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Grillage à poule ou canisses   Sam 11 Jan 2014, 15:30

Malheureusement tu ne saisi pas ce que j'essaie d'expliquer. Et une fois de plus je serais long.

Il n'est nullement question de censurer qui que ce soit (en tout cas chez nous) : "la science" déjà ça ne veut rien dire car ce n'est pas un organisme unique et asservi à un objectif unique, mais de toute façon elle ne censure rien. Au contraire, elle publie. Les comités de lectures des revues scientifiques sont justement le seul véritable moyens de se prémunir contre la propagande et la censure. Pour qu'on publie un truc, il faut que les pairs aient :
- compris ce qu'on raconte, que ça n'ai pas ni queue ni tête
- réussi à reproduire ce qui y est annoncé
Faire ça permet d'éviter d'être juge et partie, en publiant soi-même dans son propre intérêt ses travaux. Et si on n'arrive pas à reproduire, si on ne publie pas ce n'est pas parce qu'on n'y croit pas, mais parce que le sujet n'est pas mûr. "ha j'ai pt'être trouvé quelque chose !" "ok bah tu reviendra quand t'en s'ra sûr".

Il n'est pas question non plus d'être sérieux ou pas sérieux, mais d'être rigoureux. Pourquoi ? parce que le langage est imparfait, et que quand on parle d'un truc, la seule chose dont on soit vraiment sûr et certain, c'est que les idées qu'on avait dans notre tête ne passeront pas intactes dans la tête de quelqu'un d'autre. Entre ce que je voulais dire, ce que je dis, ce que l'autre entend, ce qu'il voulait entendre, ce qu'il comprend, ce qu'il voulait comprendre...
Pour avoir plus de chance de se comprendre il faut donc de la rigueur : dans la définition qu'on donne aux mots (c'est pourquoi les philosophes commencent toujours par définir le sens qu'ils donnent à ceux qu'ils emploient), et dans le contexte dans lequel on s'exprime (c'est pourquoi les scientifiques commencent toujours par définir le contexte qui borne leur expérience). Ce n'est pas parce que c'est "mieux" de faire comme ça, c'est parce que c'est juste la seule solution tant que les humains ne sont pas télépathes.

Si on ne le fait pas, on utilise des mots en leur donnant des sens différents de ceux qu'ils ont, et on parle sans précisions sur le contexte, et ça donne n'importe quoi car on peut tirer absolument toutes les interprétations possibles. Plus rien ne permet de différencier les charlatans, et il y en a plein, de ceux qui sont de bonne foi (il y en a plein aussi ! ). C'est pourquoi à ne pas faire preuve de rigueur, les géobiologues radiesthésistes, par ex, se font du tort à eux-mêmes. Il est impossible de différencier les purs escrocs des autres. Si ça ne les gène pas, ça veut dire que consciemment ou pas, ils acceptent de maintenir cette confusion, et ça je suis contre car elle ne sert qu'à perdre les gens ignorants et/ou naïfs qui en sont les victimes.

Tu veux maintenant parler de fusion froide comme si c'était un bon exemple de sujet "censuré" par un espèce de complot de scientifiques.

Citation :
-l’expérience de Fleischmann et Pons se révéla instable, difficile à reproduire et inexplicable.

->Aucun problème à cela. Du moment que quelqu'un, au moins une fois, arrive à reproduire ne serais-ce qu'un morceau de truc inexplicable, ça suffit à monter qu'il y a un champs de recherche à exploiter et des explications à trouver.

Citation :
-Pourquoi est elle rejetée ?
*D’un point de vue scientifique : l’inertie de la communauté scientifique

->Cette explication est absurde. La communauté scientifique n'existe pas. C'est un ensemble de millions de personnes dans le monde entier, certains sont vieux, réactionnaires, campés sur leurs positions. Effectivement, c'est humain. Mais il y en a pleins d'autres qui sont jeunes, un peu fous, avides d'explorer l'inconnu. C'est humain aussi. Le camp des vieux inertes n'est pas le plus fort, car le Temps joue contre lui en faisant mourir les vieux, ce qui fait qu'au fil du temps les vieux paradigmes dégagent et les nouvelles découvertes s'imposent. Du moins si elles sont valables et ont des applications qui marchent. Et celles qui n'en ont pas retournent dans l'oubli. (celles qui marchent aussi, parfois... )

Citation :
les modèles théorique scientifiques connus ne permettent pas d’expliquer le phénomène.

Et alors ? Il suffit de proposer de nouvelles hypothèses. Mais ces nouvelles hypothèses doivent continuer d'expliquer le reste aussi.

On n'arrive pas à faire de nouvelles hypothèses ? Dans ce cas il faut faire de nouvelles expériences pour mieux comprendre ce qui fait qu'elles sont "difficiles à reproduire", jusqu'à ce qu'elles ne le soient plus. A ce moment-là, l'hypothèse devrait être beaucoup plus facile à trouver. Une expérience difficile à reproduire, ça veut juste dire qu'elle met en œuvre des paramètres que nous ne maitrisons pas, et qu'en fait on n'a pas compris ce qui se passe.

Qui empêche de faire ces expériences-là ? personne. C'est d'ailleurs une aubaine extraordinaire, puisque si quelqu'un arrive à en sortir quelque chose, il fera fortune.

En fait ce sujet démontre exactement l'inverse de ce pour quoi tu le cite : le simple fait que toi, et n'importe qui d'autre qui ai accès à internet, puisse avoir entendu parler de ça, de l'expérience en question, et de toutes les polémiques qu'elle a fait naitre est justement la preuve qu'il n'y a aucune censure, aucune régulation ou contrôle des nouvelles idées, et aucun moyen d'empêcher leur diffusion.

En revanche le terme "fusion froide" est un parfait exemple de ces termes mal définis qui conduisent à la confusion. Saurais-tu m'expliquer toi, de quoi il s'agit puisque tu en parle ?

L'essentiel des scientifiques seraient totalement fascinés si quelqu'un leur proposait une théorisation de la fusion froide qui marchait (et même les vieux scientifiques réacs). Seulement personne ne l'a fait, et au contraire l'essentiel de la publication consiste à pleurer sur le fait qu'il y a un complot, ou censure ou je ne sais quoi d'autre qui empêche l'humanité d'accéder à cette fabuleuse découverte. Dans le cadre scientifique en revanche, l'expérience initiale a débouché sur une foultitude d'autres expérience et hypothèses, dont un certain nombre semblent indiquer que si elle était difficile à reproduire, c'est peut-être bien parce que l'effet mesuré n'avait rien à voir avec l'hypothèse en cours (et donc rien à voir avec de la "fusion froide" ). Et ça en science, ça arrive très souvent. Du coup je ne vois même pas pourquoi certains disent que le concept est "rejeté". Il y a des tas de scientifiques partout dans le monde qui travaillent dessus depuis 20 ans. Et ils avancent.

Pour finir, je vois bien que le terme de missionnaire ne te plaît pas, et ça illustre exactement le problème dont je parle. Je dis "missionnaire" car ça signifie "personne en mission" et il n'y a rien de péjoratif à ça. Et toi tu n'aime pas parce que tu lis "missionnaire" = "représentant d'un culte".

Mais il reste important d'arriver à faire la différence entre ce qu'on croit, pour expliquer sa réalité et donner un sens à sa vie, et ce qui est vraiment la réalité, celle dont on ne perçoit qu'une infime part, parce que nous ne serons jamais omniscients.
Essayer de convaincre quelqu'un de croire à ce que tu crois, c'est du prosélytisme, même si pour toi ce n'est pas une religion. Ceux qui pensent qu'on va trouver des solutions technologiques pour sauver l'humanité, coloniser d'autres planètes ou réussir à sauver les gens qui se font congeler dans l'azote dans l'espoir que l'avenir nous permettra de les faire revivre sont des croyants. Ils croient en la technologie toute-puissante. Mais ils n'ont rien pour le prouver. Qui plus est, la science qui avance montre de plus en plus à quel point leur croyance irréaliste. Mais ils continueront d'y croire et de payer des fortunes pour faire congeler leur cadavre. Eux aussi sont scandalisés si on les appelle des missionnaires.
Pourtant ils sont exactement comme ceux qui croient en un dieu et quelque chose après la mort. Leurs croyances sont différentes, mais leurs manière de penser est identique. S'ils tentent de convaincre quelqu'un à leur croyance, ils deviennent des gens en mission : des missionnaires. Dans le sens premier.

Et je n'ai absolument rien contre ça, du moment qu'ils sont conscients de ce qu'ils sont. Et il est nécessaire qu'ils en soit conscients, parce que sinon il n'y aura pas "débat" même s'il y a discussion : "moi je crois que" "et moi je crois l'inverse" -> ça ne mène à rien. On ne peut pas débattre de quelque chose qui se fonde sur une croyance, parce que ce n'est pas réfutable. Et sans réfutabilité, pas de débat.

Seulement dans notre occident ce n'est pas facile, parce qu'on a voulu tuer Dieu en bannissant la religion grâce à la science, puis on se défie maintenant de la science en l'amalgamant avec les catastrophes technologiques et les périls que ses applications pratiques ont eu, alors qu'elles sont issues de l'industrie qui applique la science, et non de la science elle-même qui est neutre. Maintenant on ne veut plus être "croyant" parce que ça nous rappelle la religion, on veut utiliser du raisonnement scientifique, mais en même temps on est toujours aussi avides d'explications simplistes et magiques, et toujours aussi peu capable d'utiliser réellement la démarche scientifique, parce que ce n'est pas du tout intuitif. Et cette confusion ne profite qu'aux profiteurs sans scrupules. Et moi c'est ça que je trouve triste.

Et malheureusement tu continuera d'être déçu et atristé si tu ne peux pas accepter la différence entre science et croyance, entre réel et perception du réel, entre objectif et subjectif.

Moi même je suis un missionnaire. Je tente de convaincre que les gens qu'il faut vivre de manière écologique, parce que je suis convaincu que sans ça notre espèce va disparaître assez vite. Mais je ne peux pas le prouver. En revanche je peux citer une très longue liste de fait qui me font avoir cette croyance, et ces faits sont bien établis.

Citation :
Je constate par contre que tu as du ruminer en boucle ; pour te lâcher à écrire une belle littérature.

Mais je suis parfaitement serein avec ça. Il y a des gens qui sont émotifs et spontanés, et d'autres pas. Si je m'étale ce n'est pas tant parce que ça me touche que parce que le sujet est compliqué. Ce n'est pas une dépense d'énergie inutile pour moi, alors qu'une réponse simpliste et incomplète, fut-elle brève, est une dépense inutile.
Mais si ça peut te rassurer, je suis parfaitement conscient qu'il est impossible de te convaincre, et je n'aurai pas essayé s'il n'y avait eu que nous deux. cf la stérilité d'un débat fondé sur des croyances irréfutables.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fiabitat.com
Groch'
compaillon débutant


Nombre de messages : 10
Localisation : 03
Date d'inscription : 05/01/2014

MessageSujet: Re: Grillage à poule ou canisses   Sam 11 Jan 2014, 16:08

Ugo a écrit:
tant que les humains ne sont pas télépathes.

euh....ce n'est pas scientifiquement non-prouvé......ok, je  Arrow Arrow Arrow 



Sinon, vu tout ce qu'on vient de lire, la canisse semble un peu plus simple  Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
jpg
maitre compaillon
avatar

Masculin Nombre de messages : 851
Age : 71
Localisation : haute-loire
Emploi : plus
Loisirs : construction,vivre,etc.
Date d'inscription : 20/06/2006

MessageSujet: Re: Grillage à poule ou canisses   Sam 11 Jan 2014, 18:06

Je reviens à une discussion plus terre à terre. Les canisses qui sont très appropriées pour un enduit sur un mur plan ou courbe me semblent plus difficiles à mettre en oeuvre pour un revêtement sous un dôme. Sauf un dôme de très grand diamètre ce qui ne devrait pas être le cas je pense.
Certains utilisent de la toile de jute.

Bon courage, j'espère qu'on aura une suite sur la mise en oeuvre et le résultat.

JP
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grillage à poule ou canisses   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grillage à poule ou canisses
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grillage à poule ou canisses
» grillage
» Congres de l'A.E.L.Q
» créer son luminaire
» Aération du poulailler

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Compaillons  :: Paille et Techniques :: La paille et le reste... :: les enduits-
Sauter vers: