Forum de la construction de maisons en paille
 
AccueilManuel du forumS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 soubassement en beton cellulaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
littlepig
apprenti compaillon


Nombre de messages : 31
Localisation : jura
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: soubassement en beton cellulaire   Mar 27 Aoû 2013, 07:18

Bonjour à tous,

JE souhaite réaliser le soubassement- de notre maison ossature porteuse remplie de paille, en beton cellulaire (isolation).


  • Avez vous des suggestions concernant la fixation de la lisse basse? Je pensais ceuser ponctuellement les blocs.



  • Est il nécessaire de chainer horizontalement même si il n'y a qu'un seul rang de béton cellulaire? si oui je pense  créer une gorge à la scie sauteuse de 5x5 car les blocs de chainage en BC ne permettent pas pas la fixation de ma lisse vu qu'elle est excentrée sur le côté.



  • Est il possible de faire porter le soubassement BC sur le chainage des fondations comme indiquer sur le dessin.



  • Qu'elle est l'épaisseur mini de l'enduit d'étanchéilté des fondations et du soubassement? Qu'elle est sa composition? Est elle la même pour les rang d'agglo et celui de beton cellulaire?



  • Peut chainer horizontalement les fondations de manière à minimiser les ponts thermiques?


Merci pour vos réponses

" />
Revenir en haut Aller en bas
Ugo
Admin


Masculin Nombre de messages : 1439
Age : 35
Localisation : France - centre
Emploi : Concepteur de maisons éco
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: soubassement en beton cellulaire   Mar 27 Aoû 2013, 09:10

Il y a plusieurs étrangetés sur ton schéma :

1- Je suppose que le truc sous le béton cellulaire c'est un chainage avec de l'isolant des deux côté. Placé comme ça, il créé un pont thermique puisque l'isolant du dessous ne touche pas celui que tu remet des deux côtés. En outre placé ici, ce chainage ne pourra pas être bien solidarisé aux chainages verticaux des parpaings du dessous et ne sert à rien.

2- la semelle est curieusement haute, mais je suppose que c'est parce qu'elle n'est pas à l'échelle

3- pourquoi faire un seul rang de béton cellulaire et mettre un double rang de je ne sais quoi avec un isolant entre les deux en dessous ? faire trois rangs de béton cellulaire serait beaucoup plus simple et performant.

Pour tes questions :
>inutile de faire un chainage dans le béton cellulaire s'il est surmonté d'une lisse, puisque c'est justement le rôle de la lisse de faire chainage. cette lisse peut être fixée juste avec des scellements chimiques. Ou même des chevilles adaptées au béton cellulaire.
>l'enduit du soubassement : il faut juste faire un enduit normal d'un cm, et ensuite le recouvrir avec un produit d'étanchéité.

Citation :
Peut chainer horizontalement les fondations de manière à minimiser les ponts thermiques?
Je ne vois vraiment pas ce que tu veux dire par là. Il y a deux chainages, le vertical qui se trouve à chaque angle et relie la fondations aux poteaux du rdc puis la charpente. Et l'horizontal qui fait une ceinture complète tout autour de la maison à chaque niveau de plancher (et est lié avec les chainages verticaux qu'il croise à chaque angles).
Le chainage est en béton armé quand le mur est maçonné, mais quand il est en bois, le chainage c'est des lisses ou des poteaux en bois également. Ce qui ne doit pas empêcher de les accrocher sur les chainages maçonnés aux endroits où ils entrent en contact car le chainage doit maintenir une continuité pour jouer son rôle.
Donc dans ton cas, si tu remplace tout le soubassement par 3 rangs de béton cellulaire, tu n'a que les chainages verticaux des angles à faire dedans, car le chainage horizontal ça sera la lisse en bois. Inutile de chainer horizontalement pour trois rangs alors qu'il y a une semelle en dessous et une lisse au dessus.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fiabitat.com
littlepig
apprenti compaillon


Nombre de messages : 31
Localisation : jura
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: Re: soubassement en beton cellulaire   Mar 27 Aoû 2013, 12:14

Salut

En te lisant je comprend que l'on peut enterrer le béton cellulaire? J'avais cru comprendre que non...

Il suffit alors de l'étanchéifier (interieur et exterieur?), de les placer sur une arase hydrofuge et d'assurer uniquement un chainage vertical, l'horizontal étant assuré par la lisse basse? Je dois avouer que cela m'arrange.

La fréquence de fixation de la lisse sur le soubassement doit avoir son importance?

Enfin, pour ce qui est de la position des poteaux béton inclus. Mon ossature étant excentrée sur l’extérieur, cela implique de désaxer également les chainages verticaux. Comment faire, vu que les bloc de chainage dispose de trous mais placés au centre?



merci

Revenir en haut Aller en bas
Ugo
Admin


Masculin Nombre de messages : 1439
Age : 35
Localisation : France - centre
Emploi : Concepteur de maisons éco
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: soubassement en beton cellulaire   Mer 28 Aoû 2013, 08:26

Citation :
Il suffit alors de l'étanchéifier (interieur et exterieur?), de les placer sur une arase hydrofuge et d'assurer uniquement un chainage vertical, l'horizontal étant assuré par la lisse basse? Je dois avouer que cela m'arrange.
C'est tout à fait ça. Le béton cellulaire ne pose de "problèmes" enterré que lorsqu'on veut faire un véritable sous-sol, car alors il faut le renforcer.

Citation :
La fréquence de fixation de la lisse sur le soubassement doit avoir son importance?
Pas vraiment non, c'est plus une question de mise en oeuvre. (une fois la maison terminée, même si la superstructure n'était que posée sur l'infrastructure, ça irait parfaitement.)

Citation :
Enfin, pour ce qui est de la position des poteaux béton inclus. Mon ossature étant excentrée sur l’extérieur, cela implique de désaxer également les chainages verticaux. Comment faire, vu que les bloc de chainage dispose de trous mais placés au centre?
Il ne faut pas les désaxer. Tu fais le chainage normalement dans les trous adaptés, et tu fixe la lisse dessus dans le bloc, même si ça ne tombe directement dans le béton armé ce n'est pas grave. Au pire si ça t'inquiète vraiment tu peux mettre des entretoise en bois sur les chainages, de sorte à pouvoir fixer verticalement dedans, et ces entretoises tu les solidarises avec ta lisse et ton liteau des deux côtés, et le tour est joué. Le fait que les chainages soient bien en face et repris les uns dans les autres est important quand il s'agit du même matériau : béton vers béton, bois vers bois. Quand on change, il faut juste s'assurer que les deux sont solidaires l'un de l'autre, mais il n'est plus nécessaire de lier l'acier à l'acier, puisqu'un des deux côtés n'en a pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fiabitat.com
greg33
maitre compaillon


Nombre de messages : 347
Localisation : Forcalquier 04
Date d'inscription : 14/08/2008

MessageSujet: Re: soubassement en beton cellulaire   Ven 30 Aoû 2013, 15:39

Ossature à charge répartie type plate forme MOB , DTU 31.2 : goujonnage de la lisse basse tout les mètres.
Aucune fixation me semble bien risqué.
C'est sur que goujonner sur un bloc libre ne sert pas à grand chose...a revoir d'après moi...
Vu le dessin le bon contreventement des murs est aussi à vérifier.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lamaisondurable.com
littlepig
apprenti compaillon


Nombre de messages : 31
Localisation : jura
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: Re: soubassement en beton cellulaire   Ven 20 Sep 2013, 08:59

Bonjour,

Toujours en plein questionnement sur mes fondations.

J’opte pour un soubassement en béton cellulaire qui permet d’assurer l’isolation périphérique des fondations.

Afin de dégager les pieds de murs je souhaite placer la lisse basse à 15 cm du sol finit intérieur et à 20 cm du sol extérieur (terrasse sur le croquis).

Mon problème est que la profondeur hors gel de mes fondation est de 85cm, ce qui me fait utiliser beaucoup de blocs béton cellulaire d’autant plus que la partie haute de ma terrasse se situe 40 cm au dessus du sol finit extérieur (cf croquis).

En plus, du fait de la composition du sol intérieur ( hérisson+isolation+dallage+réservation=68cm) je me retrouve avec une quantité importante de bloc béton cellulaire sous mon isolation horizontale (3 rangs). Je crains donc que ceux-ci ne servent à rien et qu’ils alourdissent inutilement le coût de mes fondations.

Qu’en pensez vous ?


Le contreventement est assuré via un lattis de 25*40 espacé de 8 cm.

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Ugo
Admin


Masculin Nombre de messages : 1439
Age : 35
Localisation : France - centre
Emploi : Concepteur de maisons éco
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: soubassement en beton cellulaire   Ven 20 Sep 2013, 15:54

on dirait qu'il n'est pas nécessaire de monter aussi haut au dessus du sol ?

sinon il y a trois possibilités :
1- faire le soubassement en agglo béton jusqu'au niveau de l'isolant sous dalle et ne faire en béton cellulaire que le soubassement du dessus.
2- laisser le soubassement tel quel, mais ne pas mettre l'isolant sous dalle (il ne sert pas à grand chose là, sauf si un chauffage par le sol est prévu ? )
3- laisser le soubassement tel quel, mais mettre l'isolant sous dalle à l'extérieur, sur le pourtour de la maison (c'est la solution la plus efficace)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fiabitat.com
littlepig
apprenti compaillon


Nombre de messages : 31
Localisation : jura
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: Re: soubassement en beton cellulaire   Dim 22 Sep 2013, 20:22

Salut et merci

Qu'entends tu pars "laisser le soubassement tel quel, mais mettre l'isolant sous dalle à l'extérieur, sur le pourtour de la maison (c'est la solution la plus efficace)"


J'isole horizontalement à partir des murs sur 1 mètre et le reste de la dalle (le centre) n'est pas isolé?

Je comprends de cette manière, qu'on a plus d'inertie mais est ce que je ne risque pas d'avoir un zone froide au sol dans la zone non isolé. J'habite, pour rappel dans le Jura.

Autre chose, les murs seront habillé d'enduit terre de 5cm et les cloisons du RDC en BTC. Ca ne risque pas de faire trop d'inertie.

Enfin tu dis "on dirait qu'il n'est pas nécessaire de monter aussi haut au dessus du sol ?"

Tu veux dire que ma terrasse monte trop haut ou que mon soubassement pourrait arriver à la hauteur de ma terrasse?

MErci
Revenir en haut Aller en bas
Ugo
Admin


Masculin Nombre de messages : 1439
Age : 35
Localisation : France - centre
Emploi : Concepteur de maisons éco
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: soubassement en beton cellulaire   Lun 23 Sep 2013, 07:36

Ta terrasse est 40cm au dessus du sol, et tu as 40cm de hérisson aussi : tu peux donc gagner la hauteur d'un bloc en descendant tout ça, sauf si la pente de ton terrain t'impose de monter si haut.

Pour l'isolant :


A éviter si tu met un chauffage au sol, mais à privilégier sinon, car tu obtiens un plus grand volant thermique qui restitue l'hiver une partie de la chaleur de l'été. Les calories qui s'échappent vers le dessous de la maison vont de moins en moins vite à mesure qu'elles s'enfoncent et que la masse à réchauffer augmente. Au bout d'un certain temps, la zone la plus froide n'est plus le dessous mais le dessus, et elles remontent vers la maison en hiver.
Quant à l'inertie, on n'en a jamais trop sauf dans les régions où il n'y a aucun apport solaire (polaire).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fiabitat.com
littlepig
apprenti compaillon


Nombre de messages : 31
Localisation : jura
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: Re: soubassement en beton cellulaire   Jeu 03 Oct 2013, 07:49

Salut

je me pose la question de la position du drain. Car dans cette configuration, placé au pieds des fondations il se trouve sous l'isolation. Est ce que ça pose problème.

Ensuite en terme d'efficacité thermique ne serait t'il pas pas plus judicieux de placer l'isolant toujours sur les pourtours extérieurs mais au niveau haut de la semelle filante?

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Ugo
Admin


Masculin Nombre de messages : 1439
Age : 35
Localisation : France - centre
Emploi : Concepteur de maisons éco
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: soubassement en beton cellulaire   Jeu 03 Oct 2013, 09:37

Citation :
Ensuite en terme d'efficacité thermique ne serait t'il pas pas plus judicieux de placer l'isolant toujours sur les pourtours extérieurs mais au niveau haut de la semelle filante?
ça ne change rien du moment que c'est continu avec l'isolation des murs. donc ça fait moins de déblai de le mettre pas trop profond.

[quote]je me pose la question de la position du drain. Car dans cette configuration, placé au pieds des fondations il se trouve sous l'isolation. Est ce que ça pose problème.[quote]

il faut mettre le drain sur l'isolant, étant entendu qu'il s'agit bien d'un drain de type routier, qui récupère l'eau d'infiltration et non pas d'un drain agricole pour abaisser le niveau d'une eau superficielle dans le terrain qui serait en surface (auquel cas toute isolation enterrée n'aurait plus d'intérêt). la terre sous l'isolant doit être sèche.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fiabitat.com
littlepig
apprenti compaillon


Nombre de messages : 31
Localisation : jura
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: Soubassement encore et toujours   Mar 14 Jan 2014, 22:23

Salut,

toujours dans la place et très prochainement une pelle dans la main.

J'ai fais valider mes plans à un bureau d'étude et il me certifie qu'il faut un chainage horizontale en haut de mon soubassement siporex, haut de trois rang et précédé de deux rangées d'agglos qui sont, eux, chainés horizontalement via une arase.

Je trouve que rajouter un chainage en haut fait beaucoup, réduit la perf thermique et me galère sérieusement.

Mon soubassement fait 40cm d'épaisseur et est composé de 3 rang de siporex, l'arase fait 5cm de hauteur. Je précise enfin que je suis dans une zone sismique (depuis peu environs 3 ans) de niveau 3.

Alors, je continue sans chainage horizontal? Question 

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Ugo
Admin


Masculin Nombre de messages : 1439
Age : 35
Localisation : France - centre
Emploi : Concepteur de maisons éco
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: soubassement en beton cellulaire   Mer 15 Jan 2014, 10:47

C'est la lisse basse bois qui fait le chainage, mais je ne suis pas surpris qu'un BE béton ne veuille pas en entendre parler.  Rolling Eyes 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fiabitat.com
littlepig
apprenti compaillon


Nombre de messages : 31
Localisation : jura
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: Re: soubassement en beton cellulaire   Jeu 16 Jan 2014, 22:26

Merci pour ta réponse.

Je pars donc pour chainer avec ma lisse basse.

Revenir en haut Aller en bas
littlepig
apprenti compaillon


Nombre de messages : 31
Localisation : jura
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: Re: soubassement en beton cellulaire   Lun 27 Jan 2014, 23:34

Salut

toujours au sujet de mon soubassement et par rapport à la fixation de la lisse basse de chainage.

Des scellement chimiques suffisent? et sur qu'elle profondeur?

Mon soubassement remonte au dessus de mon sol finit intérieur. J'ai donc une interruption, au niveau des ouvertures (porte d'entrée et double baie vitrée d'une longueur de 435cm).
Est ce problématique pour le chainage? Comment puis je faire pour fixer mon poteaux intermédiaire (entre les baies)?

Merci

Revenir en haut Aller en bas
Ugo
Admin


Masculin Nombre de messages : 1439
Age : 35
Localisation : France - centre
Emploi : Concepteur de maisons éco
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: soubassement en beton cellulaire   Mar 28 Jan 2014, 11:06

Citation :
Des scellement chimiques suffisent? et sur qu'elle profondeur?

Oui, inutile d'aller plus bas que l'épaisseur du chainage.

Le poteau intermédiaire, le plus simple serait de noyer une patine en métal dans ton soubassement, de sorte à ce que ensuite tu puisse le reposer dessus.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fiabitat.com
littlepig
apprenti compaillon


Nombre de messages : 31
Localisation : jura
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: Re: soubassement en beton cellulaire   Mar 28 Jan 2014, 13:47

Salut

quand tu dis "inutile d'aller plus bas que l'épaisseur du chainage". On est bien d'accord que je n'ai pas chainage horizontale en béton et que c'est ma lisse basse de chainage qui joue se rôle.

Cette lisse a une section de 45x200mm. Dois je comprendre que mes scellements doivent avoir une épaisseur de 45mm?

Pour ce qui est de la platine tu parle de pied de poteau réglable?. la platine ne sert que d'appui au poteau ou elle permet sa fixation. Comment est ce que je peux gérer le jour créé par l'insertion du pied de poteau réglable afin de ne pas créer de faiblesse thermique voir de pont thermique?

Enfin, l’interruption de chainage horizontale au niveau des ouvertures est elle préjudiciable?


Désolé pour ces question bateau mais je patauge...

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Ugo
Admin


Masculin Nombre de messages : 1439
Age : 35
Localisation : France - centre
Emploi : Concepteur de maisons éco
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: soubassement en beton cellulaire   Mar 28 Jan 2014, 14:17

ahem désolé j'ai dit une connerie  Embarassed 

Donc la fixation de la lisse : tu scelle d'une dizaine de cm dans le soubassement en dessous. En vérité ça n'a pas une grande importance, car rien ne tire dessus en temps normal, et si un vent est assez fort pour soulever la maison, il arracherait n'importe quelle sorte de fixation qu'on aie pu mettre. Donc tu met tous les 1m à 1.5 à peu près un goujon d'une dizaine de cm de long en scellement chimique et basta.

Un pied de poteau réglable : oui si c'est un truc assez petit, et qu'il a une partie à pas de vis, et un autre fixe. Tu scelle la partie fixe dans ton soubassement, et pourra adapter au mieux la pose de ton poteau avec le pas de vis. Et tu vis le poteau dessus. Après tu calfeutre tout ça soit en maçonnerie, soit en isolant.

Interruption de chainage : normalement il y a deux raidisseurs verticaux de chaque côté, et on a la semelle pas loin en dessous, donc ça fait un cadre, c'est bon. Il pourrait y avoir un risque que le bas des baies "remonte" si la descente de charges des deux côtés était vraiment forte. Mais là avec des murs en paille on n'est pas dans ce cas de figure.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fiabitat.com
littlepig
apprenti compaillon


Nombre de messages : 31
Localisation : jura
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: Re: soubassement en beton cellulaire   Mer 29 Jan 2014, 18:11

Ok merci pour les infos

Je suis toujours dans mea fixation de lisse sur béton cellulaire. Existe il une alternative efficace au scellement chimique qui est super onéreux et compliqué à mettre en œuvre. Ne peut on pas visser dans le béton cellulaire.

Je sais que des chevilles spéciale existe, mais seraient elles efficaces à l'arrachement. Je pense ici au montage des caissons sur la lisse de chainage. On peut malencontreusement arracher la lisse du bloc lors du réglage de l'aplomb.
Merci
Revenir en haut Aller en bas
jpg
maitre compaillon


Masculin Nombre de messages : 744
Age : 69
Localisation : haute-loire
Emploi : plus
Loisirs : construction,vivre,etc.
Date d'inscription : 20/06/2006

MessageSujet: Re: soubassement en beton cellulaire   Mer 29 Jan 2014, 19:16

Bonjour; il n'y a pas grand chose qui tienne dans un bloc de béton cellulaire, des chevilles spéciales peuvent servir à sceller dans un mur car la masse assure une certaines résistance.

Mais dans un soubassement à quelque cm du bord rien ne tiendra si on exerce une traction une torsion etc.

Il faut préparer au sol les cadres : lisses basses, lisses hautes, montants en assurant l'équerrage et un contreventement provisoire pour éviter la déformation faire de même avec la portion de mur perpendiculaire.

Monter le tout par sections manuportables, visser les portions entre elles et fixer dans le soubassement.

Cela ne correspond pas à un DTU mais de toutes manière l'ensemble tient pas son propre poids et aucune fixation ne résistera à une tempête violente.

On peut quand même améliorer le contreventement par des refends, des cloisons maçonnées etc.

JP
Revenir en haut Aller en bas
littlepig
apprenti compaillon


Nombre de messages : 31
Localisation : jura
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: Re: soubassement en beton cellulaire   Mer 29 Jan 2014, 20:47

Ok

j'ai en effet des cloisons maçonnée fixées à l'ossature.

En vous lisant je m’interroge,

Je scelle chimiquement dans le béton cellulaire?

je vis dans le béton cellulaire?


Ou enfin, je coule du béton dans des blocs de chainage horizontaux?

J'ai des nœuds dans la tête.
Revenir en haut Aller en bas
jpg
maitre compaillon


Masculin Nombre de messages : 744
Age : 69
Localisation : haute-loire
Emploi : plus
Loisirs : construction,vivre,etc.
Date d'inscription : 20/06/2006

MessageSujet: Re: soubassement en beton cellulaire   Jeu 30 Jan 2014, 04:23

Bonjour, je présume que le projet est encore sur le papier.


Je ne vois pas grand chose d'autres que ce que je propose.

J'ai vu un cas assez semblables avec des briques monomur qui ne sont pas plus résistante que le béton cellulaire.

La structure générale reposait dur le principe poteaux poutr et la structure secondaire contenant la paille sur des lisses larges de 25cm fixées au milieu de la brique de 37 par scellement au mortier de toutes manières dans ce cas c'était secondaire.

Si le scellement à lieu au centre du bloc de béton il sera plus solide que sur les côtés, je pensais à une structure de type Greb à laquelle je suis plus habitué.


De même des contreventements par refends maçonnés sont plus simple à mettre en oeuve dans ce type de structure mais cela doit pouvoir se faire avec une liaison avec la lisse haute. Enfin il faudrait un plan de la construction

Je ne suis pas un expert mais je pense que édifier les refends, le soubassement, poser les cadres et les fixer au refends par la lisse haute puis fixer la lisse basse par des gougeons adaptés au béton cellulaire devrait suffire.


Je ne parle pas de contraintes anti sismique je ne connais rien à ce sujet hormis les grandes lignes.

On doit trouver des éléments en recherchant sur la toile à soubassements en briques ou béton cellulaire.

JP


Revenir en haut Aller en bas
Ugo
Admin


Masculin Nombre de messages : 1439
Age : 35
Localisation : France - centre
Emploi : Concepteur de maisons éco
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: soubassement en beton cellulaire   Ven 31 Jan 2014, 10:36

Personnellement je ferais quelque chose de simple qui marche dans tous les types de soubassement (sauf ceux qui sont trop dur mais dans ce cas, on peut se fixer directement dedans) :

Tu creuse un peu dans ton souvassement
Tu scelle au plâtre une cornière dedans
Tu attend 24h et ensuite tu fixe ta lisse basse en la vissant simplement sur les cornières ainsi laissées en attente.

Dessin de principe :


A adapter ensuite par rapport à ton contexte, selon que ta lisse basse est centrale ou qu'elle se situe sur un des bords, ou que tu as en une de chaque côté. Dans ce dernier cas on peut fixer la cornière sur une entretoise, de sorte à toujours placer le scellement sur un milieu de mur, dans lequel il est plus facile de faire un trou propre sans tout exploser.
Selon la nature du soubassement, on peut soit faire un plâtre simple dans des trous de petite dimension (ce sera ton cas je pense) soit un mortier de plâtre+sable, si les trous commencent à faire 1dm3 ou plus (par ex dans un soubassement en pierre)

Autre variante possible c'est de sceller une cale en bois à la place d'une cornière. Et ensuite de se viser dedans. Dans ce cas la cale doit avoir une forme de trapèze, de sorte à ce que le côté noyé soit plus large que celui qui affleure, et que ça fasse un coin qui bloque la cale dans le mur.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fiabitat.com
vboys74
maitre compaillon


Masculin Nombre de messages : 133
Age : 43
Localisation : 79400
Loisirs : Montagne-Trail-Ultra trail...
Date d'inscription : 28/03/2009

MessageSujet: Re: soubassement en beton cellulaire   Sam 01 Fév 2014, 20:20

Salut à tous!

Tu scelles des tiges filetées (à la façon UGO) que tu as préalablement tordu en L pour qu'elles ne bougent pas dans le scellement .

Une fois les tiges scellées, tu déposes ta lisse basse dessus et tu tapes un coup pour marquer le perçage. Tu perces un diamètre au dessus pour ajuster précisément les lisses et tu sers le tout avec de grosses rondelles.

Bon courage!
Seb

Revenir en haut Aller en bas
littlepig
apprenti compaillon


Nombre de messages : 31
Localisation : jura
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: Re: soubassement en beton cellulaire   Dim 02 Fév 2014, 13:12

Salut et merci pour vos réponses.

J'ai bien noté que je pouvait sceller au plâtre, ce qui me convient plus que le scellement chimique. Le choix du plâtre c'est fait par rapport à sa rapidité de prise?

Pour ce qui est du scellement d'un cornière l'opération me semble délicate pour ce qui est de la justesse de pose en matière d'alignement.

Sceller au plâtre une tige filetée me semble plus aisé.

Seb, est ce une opération que tu as déjà réalisé?

En dépit de solution j'avais imaginé de placer des blocs de chainage horizontaux et de couler à l’intérieur un béton léger à base de pouzzolane. Mais la solution est plus onéreuse.

Je pense que je vais tester le scellement de la tige sur un bloc et je vous tiens informé.

Enfin, j'ai imaginé utiliser des bloc de 350Kg au m3. est ce suffisant?

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: soubassement en beton cellulaire   Aujourd'hui à 18:10

Revenir en haut Aller en bas
 
soubassement en beton cellulaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» soubassement en beton cellulaire
» Utilisation du siporex ou beton cellulaire
» beton cellulaire
» beton cellulaire
» enduit sur beton cellulaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Compaillons  :: Paille et Techniques :: La paille et le reste... :: les fondations, la dalle-
Sauter vers: