Forum de la construction de maisons en paille
 
AccueilManuel du forumS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Isolation de toiture en paille... compressée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jon_neve
compaillon débutant


Nombre de messages : 12
Localisation : Marçon (72)
Date d'inscription : 14/03/2011

MessageSujet: Isolation de toiture en paille... compressée   Mer 14 Aoû 2013, 15:13

Bonjour,

Je réfléchis à l'isolation de notre toiture. Il s'agit d'une extension en pierres d'un bâtiment existant (en pierres aussi), le mur est presque fini, je me penche bientôt sur la charpente (je refais par la même occasion une partie de la toiture de l'existant). Ma question porte donc sur une charpente et une toiture neuves.

J'hésite en fait entre paille en bottes, paille en vrac (compressée), et ouate de cellulose. J'ai un budget limité, d'où évidemment ma préférence pour la paille, mais il faut malgré tout réussir à bien concevoir les choses.

Donc la technique de la paille en bottes, je pense la comprendre assez bien, mais elle présente selon moi plusieurs inconvénients :

1) Ponts thermiques au niveau des chevrons. On les réduit sensiblement avec des poutres en I, mais de telles poutres coûtent cher, et me feraient perdre de la place car du coup je garderais les pannes apparentes (ce que je ne prévoyais pas). J'aimerais mieux que l'isolant aille du dessus des chevrons au dessous des pannes, voire au-delà avec l'ajout de chevrons par en-dessous.

2) Difficultés éventuelles du fait de l'irrégularité des bottes. Là, ça dépend évidemment sur quelles bottes on tombe, mais si elles sont irrégulières, on risque d'avoir des zones mal isolées (paille pas assez serrée contre les chevrons) et d'autres bottes très difficiles à faire rentrer, voire nécessitant un retaillage.

3) Impossible ou très dur à faire par en-dessous, ce qui est délicat dans la mesure où je compte le faire au cours de l'hiver.

Je m'oriente donc vers la solution suivante, mais je voudrais en valider le principe. De l'extérieur vers l'intérieur :

- Ardoises (au clou)
- Volige
- Contre-lattes verticales pour faire un espace de ventilation
- Lattes horizontales (pour tenir le pare-pluie et la paille)
- Pare-pluie
- Chevrons
- Pannes
- Chevrons rapportés par en-dessous, positionnés au milieu de l'entraxe des chevrons supérieurs (en quinconce, donc)
- Frein-vapeur
- Lambris

La paille serait insérée en vrac entre le pare-pluie et le frein-vapeur et compressée sur place avec un cric.

Le procédé de mise en place serait le suivant :

- Mise en place de la charpente (pannes + chevrons + pare-pluie + lattes + contre-lattes + volige) et bâchage par un charpentier pro
- Je fixe les chevrons rapportés sur les pannes par en-dessous (ou je le fais peut-être faire en même temps que le reste de la charpente, à voir).
- Par en-dessous, je fixe des planches OSB provisoires d'environ 1m de haut sur la largeur d'espacement des chevrons (soit 50 cm environ).
- Je bourre cet espace de paille en vrac, en tassant le plus possible à la main.
- Une fois le premier mètre fait sur toute la longueur du mur, je pose une entretoise (une planche épaisse ou un morceau de chevron) sur la paille, surmontée d'un cric, et je fixe provisoirement un bastaing entre les deux chevrons au-dessus du cric.
- Je serre le cric pour compresser la paille à mort
- Je fixe l'entretoise aux chevrons pour maintenir la compression de la paille
- Je desserre le cric
- J'enlève les planches d'OSB et je les refixe un mètre plus haut, et ainsi de suite

Voilà en gros comment j'imagine la chose. Cette technique est une adaptation de ce qui se fait sur les murs (ici par exemple : http://ww2.perigord-vert.com/vie-associative/agenda/details/414-stage-disolation-en-paille-pressee-a-bussiere-badil.html), et sur des murs la technique me paraît relativement simple, et je compte d'ailleurs la mettre en oeuvre pour de l'isolation extérieure sur mes murs. En toiture, ça devrait marcher aussi, sauf que travailler à l'envers complique quand-même les choses, et surtout, l'épaisseur est beaucoup plus importante.

Les avantages de cette méthode :

- On peut le faire par en-dessous (même si ce serait sans doute plus commode par au-dessus, mais bon...)
- Comme les chevrons du dessous sont décalés par rapport aux chevrons du dessous, on n'a quasiment aucun pont thermique
- Comme la paille est compressée sur place, on peut épouser au plus près toutes les poutres ainsi que le dessus du mur sans perdre de temps à faire des découpes de bottes (au aura juste un peu de mal au niveau du faitage, qu'on sera sans doute obligés de tasser à la main, quitte à y ajouter un peu de barbotine de terre pour que ça se compacte bien.
- On peut utiliser de la grosse botte de paille, nettement plus facile à trouver et moins chère

Les inconvénients :

- Le faîtage par en-dessous sera délicat (mais en bottes ce ne serait pas mieux...)
- Temps de réalisation sans doute plus long

Qu'en pensez-vous ? Est-ce réalisable, ou je me fais des illusions ?

Merci !
Jonathan.
Revenir en haut Aller en bas
jpg
maitre compaillon
avatar

Masculin Nombre de messages : 772
Age : 69
Localisation : haute-loire
Emploi : plus
Loisirs : construction,vivre,etc.
Date d'inscription : 20/06/2006

MessageSujet: Re: Isolation de toiture en paille... compressée   Jeu 15 Aoû 2013, 06:30

Bonjour, pratiquement tout est réalisable mais pas forcément facile et efficace. A mon humble avis pour la partie ancienne il me semble plus logique d'utiliser de la ouate de cellulose plus adaptée et de toutes manières à épaisseur égale et à densité adéquate plus efficace que la paille. Pour l'annexe la paille en bottes serait plus facile à mettre en oeuvre si la toiture n'est pas encore installée avec les réserves sur la résistance thermique. Des collègues ont ajouté 10cmde laine de bois à des bottes posées à plat ce qui nous amène à 45cm. Il est vrai qu'ils sont en semi montagne que la portée des poutres en I et leur écartement exigeait des poutres de 45cm de haut et qu'ils avaient un stock de laine de bois restant d'une ancienne construction.

JP
Revenir en haut Aller en bas
Ugo
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1557
Age : 35
Localisation : France - centre
Emploi : Concepteur de maisons éco
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Isolation de toiture en paille... compressée   Jeu 15 Aoû 2013, 09:49

J'ai le même avis, c'est réalisable mais ça va être vraiment fastidieux.

Alors certes de la cellulose coûterait en argent un peu plus, mais elle ferait gagner un temps considérable, et le temps, c'est aussi de l'argent (d'une manière ou d'une autre). Donc je ne suis pas certain que tout ce travail supplémentaire soit vraiment gagnant.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fiabitat.com
jon_neve
compaillon débutant


Nombre de messages : 12
Localisation : Marçon (72)
Date d'inscription : 14/03/2011

MessageSujet: Re: Isolation de toiture en paille... compressée   Jeu 15 Aoû 2013, 11:46

Bonjour,

Merci pour les avis.

C'est sûr qu'à y bien réfléchir, cette technique serait elle aussi bien plus facile par au-dessus...

Pour les murs, la technique me paraît simple et efficace, regardez ici par exemple : http://www.eco-chantiers.fr/gallery/photos-realisationsb/paille-compressee-exte.jpg. Le problème avec la toiture, c'est que c'est 2 à 3 fois plus épais, donc techniquement, les contraintes ne sont pas les mêmes. Et il faut réussir à compresser assez fort pour que ça isoler bien et que ça tienne bien. N'empêche que j'ai appelé l'Eco-logis du Berry (qui utilisent et forment sur cette technique) et ils me certifient que ça ne pose pas de problème de le faire en toiture. Je pense par contre qu'ils utilisent sans doute autre chose qu'un cric pour presser (ils m'ont dit qu'ils pressent à 2 tonnes de pression, mais ne veulent pas donner plus d'infos parce qu'ils cherchent à vendre leurs formations...). Donc c'est vrai qu'avec un simple cric, j'irai sans doute moins vite qu'avec une presse mécanique, mais bon...

C'est vrai que le temps, c'est de l'argent, mais d'un autre côté, l'argent, c'est du temps... Ce que j'entends par là, c'est qu'en général, on économise bien plus en une journée de boulot de construction qu'on n'en gagne (net) en une journée au boulot. S'il me faut une semaine à plein temps pour faire une isolation à base de paille alors qu'une journée m'aurait suffi avec la ouate, mais qu'au final ça me fait économiser 2000€, ça veut dire qu'en une semaine, j'ai économisé 2000€, ce qui est largement plus que je n'en gagne en une semaine de travail rémunéré...

Donc tout ça pour dire que ça ne me dérange pas que ce soit sensiblement plus long que la ouate, du moment que c'est viable techniquement. Je veux bien faire un boulot important à condition que le résultat soit à la hauteur.

Pour ce qui est de l'efficacité de la paille, il est certain qu'elle est moins efficace à épaisseur égale, mais une telle comparaison ne veut rien dire, car il s'agit d'une toiture neuve, pour laquelle nous ne sommes donc pas limités en hauteur. A coût égal, la paille isole beaucoup plus, me semble-t-il. 40 cm de paille valent bien 30 cm de ouate, et cette différence de 10 cm ne me pose aucun problème.
Revenir en haut Aller en bas
jpg
maitre compaillon
avatar

Masculin Nombre de messages : 772
Age : 69
Localisation : haute-loire
Emploi : plus
Loisirs : construction,vivre,etc.
Date d'inscription : 20/06/2006

MessageSujet: Re: Isolation de toiture en paille... compressée   Jeu 15 Aoû 2013, 20:00

Bonjour; il est couramment admis maintenant d'isoler une toiture avec 35cm de ouate et en place du voligeage et du pare pluie j'ai une fibre de bois dense de 52 mm/ Je pense qu"il faut au moins 5o cm de paille convenablement compressée pour obtenir un R équivalent donc ce n'est pas si évident que cela je pense. J'ai l'habitude de manipuler de la paille sous presque toutes ses formes et je ne pense pas qu'on puisse obtenir un résultat satisfaisant si facilement.

Je connais des maisons dont l'isolation sous toiture est insuffisante et en été il est difficile d'obtenir une température agréable et vivre des dizaines d'années dans ces conditions ne justifient pas vraiment les 2000 euros gagnés s'il faut utiliser un supplément de chauffage ou de rafraichissement.

Bon c'est mon point de vue.

JP
Revenir en haut Aller en bas
Lorien
apprenti compaillon


Masculin Nombre de messages : 44
Age : 73
Localisation : Montesquieu Volvestre (31)
Emploi : Recherche/Formation - La Maison Paillepacte
Loisirs : Recherche écoconstruction
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Re: Isolation de toiture en paille... compressée   Ven 16 Aoû 2013, 08:06

jpg a écrit:
Je pense qu"il faut au moins 5o cm de paille convenablement compressée pour obtenir un R équivalent ...

JP
Je préconise 35 cm de paille compactée ( non comprimée qui implique l'écrasement des brins de paille ) à >130 kg/m3 avec une espace ventilée de 4 cm sous le pare-pluie.
Revenir en haut Aller en bas
http://habitat-tradition-ecologie.org
Seb et So
apprenti compaillon
avatar

Masculin Nombre de messages : 26
Age : 43
Localisation : Féas 64
Emploi : éducation nationale
Loisirs : nature
Date d'inscription : 12/03/2010

MessageSujet: Re: Isolation de toiture en paille... compressée   Dim 25 Aoû 2013, 10:49

Hello!
Voici mon expérience du remplissage entre chevrons et, par la même? un bon tuyau:
Pour mon toit j'ai inséré les bottes non-pas bout à bout (entre chevrons de 35) mais en "tranches" de bottes de 45. Avec cette technique (finalement plus rapide) les brins de paille se trouvent "imbriqués" les uns dans les autres au tassage et les ponts thermiques entre les bottes sont supprimés. J'ai expérimenté cette technique par la force des choses car les bottes étaient tellement comprimées qu'elles mesuraient plus 48 de large que 45 et impossibles à insérer Shocked !! Finalement l'adaptation a été enrichissante.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.seb-art-decor.blogspot.com
Lorien
apprenti compaillon


Masculin Nombre de messages : 44
Age : 73
Localisation : Montesquieu Volvestre (31)
Emploi : Recherche/Formation - La Maison Paillepacte
Loisirs : Recherche écoconstruction
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Re: Isolation de toiture en paille... compressée   Dim 25 Aoû 2013, 15:34

Seb et So a écrit:
Avec cette technique (finalement plus rapide) les brins de paille se trouvent "imbriqués" les uns dans les autres au tassage et les ponts thermiques entre les bottes sont supprimés.
Dans la Maison Paillepacte nous proposons de mettre nos bottes compactées qui sont de ~60 cm de longue dans ce sens, les brins alignées avec la pente, entres les chevrons en forme de poutres en 'I'

Bien vu Seb et So Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
http://habitat-tradition-ecologie.org
phizzi
compaillon néophyte


Masculin Nombre de messages : 3
Age : 56
Localisation : eure
Emploi : retraité
Loisirs : bricolage
Date d'inscription : 18/01/2014

MessageSujet: toiture en paille   Sam 18 Jan 2014, 18:40

Dans le cadre de la réhabilitation d'une petite maison (52 m²), j'ai dessiné avec le logiciel Sketchup une toiture qui recevrait près de 150 bottes de paille (90 x 50 x 30). Elles seraient posées à plat et le sur-épaisseur du toit est de 30 cm. Les schémas sont nombreux, ils vont de la maçonnerie nue jusqu'à la maison terminée. Si un connaisseur, de préférence charpentier y voyait une erreur, je serais heureux de l'apprendre.
Je ne sais pas comment transmettre les schémas.
Merci de votre aimable coopération.
phizzi
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Breillat
compaillon néophyte


Nombre de messages : 1
Localisation : 77310 Ponthierry
Date d'inscription : 24/02/2014

MessageSujet: isolation paille   Mar 25 Fév 2014, 18:33

Bonjour aux OR Pailleurs...
Je lis vos message blog sur l'isolation de la toiture.
Moi, j'ai une autre problématique.
Je viens d'acquérir une maison dans la Gâtine du Poitou au nord de Niort.
Plutôt que de risquer à étanchéifier l'isolation avec du polystyrène, je pense à la paille compressée mais après vous avoir lu...je commence à hésiter (coupes, passage des fils, gondolage...) Si d'autres amis blogers ont des infos...
Pour le haut de la maison, plutôt que le toit, je pense au plancher du grenier. Pourquoi pas poser côte à côte des bottes de paille simplement posées. Bon ça fait 22kg pièce et donc 4400 Kg au bout du compte. Si le plancher tient le coup, qui peut me dire si ça marche.
Merci
Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Sim's
maitre compaillon


Masculin Nombre de messages : 186
Age : 35
Localisation : condom,gers
Emploi : paysagiste
Loisirs : theatre,autoconstruction,aeromodelisme
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Isolation de toiture en paille... compressée   Mer 26 Fév 2014, 14:47

bonjour
Pierre , pour isoler ton plancher il y a de grandes chances pour que ce soit faisable.
ça donnerai qqch comme ça de l'interieur vers l'exterieur :
plancher
pare vapeur pour l'etancheité a l'air
bottes de paille
enduit chaux aerienne sable fibré 2 cm comme coupe feux et anti rongeur(ou autre chose).

a creuser...
Revenir en haut Aller en bas
http://maisonpaschere.blog-generation.com/
phizzi
compaillon néophyte


Masculin Nombre de messages : 3
Age : 56
Localisation : eure
Emploi : retraité
Loisirs : bricolage
Date d'inscription : 18/01/2014

MessageSujet: plan toiture paille   Mer 26 Fév 2014, 20:54

Bonjour Les Compaillons,
si quelqu'un veut des plans de toiture isolée paille, lisible avec Sketchup, je vous les envoie.
philippe.cozziarobasegmail.com
bien amicalement
phi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Isolation de toiture en paille... compressée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Isolation de toiture en paille... compressée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Isolation de toiture en paille... compressée
» isolation de toit en paille
» Chantier parti isolation toiture (29) paille 15/08 à 15/09
» Rénovation Isolation Toiture en paille
» toiture yourte en paille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Compaillons  :: Accueil et présentation :: Discussions-
Sauter vers: