Forum de la construction de maisons en paille
 
AccueilManuel du forumS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 retours d'experience

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pascalp
Invité



MessageSujet: retours d'experience   Lun 15 Mai 2006, 15:35

Bonjour,

D'abord un grand bravo à tous pour la qualité des echanges sur ce forum!
C'est rejouissant Very Happy c'est si rare sur le net.

J'en suis personnellement à la phase "d'etude des possibilités".
En fait si j'avais plein de sous, le choix serait vite fait mais voila ce n'est pas le cas, snif Crying or Very sad
Alors du coup je viens au "renseignement" pour voir si a priori je serais capable ou non de mener a bien la construction d'une (petite) maison en paille en fonction de mes "contraintes personnelles"

Elles sont les suivantes: manque de sous, manque de temps (a priori apres avoir lu quelques uns de vos messages No ) et pour couronner le tout manque de competence...

bon je noirci peut etre un peu mais c'est pour que vous ayez pitié et que du coup vous me repondiez tous pour me consoler Wink

Les questions que je me pose sont les suivantes:
-J'entends parler un peu partout d'un cout minimum aux alentours de 10000 euros par m2 quelque soit la technique de construction. Ceux d'entre vous qui ont deja construit pourraient-ils me dire ce qui au final en a ete en me precisant ce que vous avez fait vous meme et ce que vous avez fait faire.
-Quelle a ete la durée de la construction avec eventuellement les differentes phases.

Merci à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Phacélie
Invité



MessageSujet: Autoconstruction pas chère   Mar 16 Mai 2006, 10:18

Bonjour,
Moi j'ai pas encore d'expérience en la matière mais j'envisage aussi de construire une maison paille + ossature bois. Alors pour le moment, je m'informe, je me procure des ouvrages, etc. Et j'ai découvert un livre absolument GENIAL qui parle de la construction (technique, matériaux...) d'une maison écologique. Si vous n'avez pas trop de sou, il y est fait mention très sérieusement de la possibilité de se construire une maison pour moins de 400€ (il n'y a pas d'erreur). Cela, en étant assez astucieux: récupérations, autoconstruction, dimension pas trop ambitieuse de 30 m2, en utilisant la paille... l'expérience semble tout à fait sérieuse. Et rien n'empêche de l'agrandir au fur et à mesure dès que l'on a quelques sous pour cela. Ce livre est celui-ci: "J'attends une maison: pour un habitat écologique, sain, astucieux, économe..." Edition de la Pierre Verte par François Desombre, janvier 2006. Environ 21€. En plus il fait office d'annuaire (à peu près 2500 coordonnées intéressantes.
Par contre, je trouve le prix de 10000€ le m2 complètement exhorbitant pour une maison paille + ossature bois. C'est une erreur. C'est l'un des modes de constructions le moins cher et le plus performant au niveau de l'isolation, de l'écologie... De plus il semble très accessible à l'autoconstruction de par sa maniabilité et sa souplesse. A condition d'être bien réalisé, et pour cela il faut se documenter et s'entraîner sur des chantiers, stages...
Moi, cela me comble d'espoir!!! Voilà bon courage![/i]
Revenir en haut Aller en bas
CROSNIER Rémy
apprenti compaillon


Masculin Nombre de messages : 31
Localisation : Deux-Sèvres
Emploi : Commercial
Date d'inscription : 28/11/2005

MessageSujet: Re: retours d'experience   Mer 17 Mai 2006, 19:12

Salut!

Tu dis: "J'entends parler un peu partout d'un coût minimum aux alentours de 10000 euros par m2 quelque soit la technique de construction. "

Il doit y avoir très sérieusement un problème de zéro, comme à Marseille, tu éteinds le phare de la moto, et on retient 1000 euros.

Ceci dit, les chiffres que j'ai vu circuler vont de 700 / 800 euros à 1300 /1500 euros le m².
Tout dépend de qui fait quoi, comment, avec quels matériaux.
En paille, il doit y avoir presqu'autant de techniques que de constructeurs.Chaque maison est un mélange de techniques, de matériaux...
Tout est toujours une affaire de compromis.
La voie est ouverte, c'est à toi de tracer ta route...
Revenir en haut Aller en bas
le Pailleux
Admin


Masculin Nombre de messages : 514
Age : 60
Localisation : 81 Cordes sur Ciel
Emploi : éco-artisan-concepteur d'habitat bioclimatique en bottes de paille
Loisirs : jardinage bio-dynamique et permaculture
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: retours d'experience   Mer 17 Mai 2006, 21:09

Bonsoir,
Si tu emploies la paille pour réaliser tes murs, tu vas faire une économie substantielle ! Mais les murs d'une maisons ne représetent que 10 à 15 % du prix global de ta maison ! Il y a le reste ! scratch

Phil Very Happy

_________________
http://element-terre.net

"Vivons simplement pour que d'autres puissent simplement vivre" GANDHI
Revenir en haut Aller en bas
http://www.element-terre.net
François
Invité



MessageSujet: Coût d'une maison   Jeu 24 Aoû 2006, 15:53

Bonjour et merci d'avoir si gentiment cité mon livre. Ce quécrit Le Pailleux est important. Une maison en paille, c'est une belle économie sur les murs, mais il y a le reste. Certes, la construction paille est bourré d'avantage et - j'insiste - très esthétique et on ne peut plus isolante, mais, pour faire une maison à 400 euros, comme celle de JP, à propose de laquelle je vais publier un reportage en septembre sur www.pierreverte.com, il faut grignoter partout (la maison de JP, c'est un record).
Les fenêtres et les portes, par exemple, sont infiniment moins chères si récupérées (on en trouve partout). La compacité du bâtiment peut diminuer le volume total des matériaux par deux. Une isolation très renforcée vaut toutes les installations solaires et chaudières à bois possibles. Les cumulus d'eau chaude peuvent être remplacés par des chauffe-eau instantanés. Et j'en passe. Le mieux, c'est d'investir à fond dans l'isolation et la production d'électricité photovoltaïque, éolienne ou hydraulique.
Avoir son autonomie énergétique, dans les vingt ans à venir, ce sera la meilleure possibilité de vivre avec des revenus modestes, tout en gardant un vrai confort de vie. J'ai rencontré un ingénieur qui, avec une installation photovoltaïque de 250 watts seulement, fait tourner l'éclairage d'une maison, ainsi qu'une machine à laver chinoise, genre les anciennes Calor à main pour célibataire qu'on utilisait dans la salle de bain, et faire rouler deux scooters électriques qui se rechargent la nuit. Qui dit mieux ? 250 watts, ce ne sont que trois panneaux pas chers.
Pour ceux qui oseront investir plus, l'autonomie électrique permettra sans doute bientôt de rouler en voiture, voire de se chauffer avec des miroirs chauffants rayonnants comme il en existe.
Je suis farouchement antinucléaire comme "J'attends une maison" le montre bien. Mais je pense tout autant que l'avenir de l'habitat et de notre porte-monnaie est dans la production électrique autonome. Les appareils électriques ne font pas de fumée, démarrent et stoppent au doigt et à l'œil, ont un rendement énergétique quatre fois plus élevé que les moteurs à explosion, etc.
Ceci nous éloigne de la botte de paille, sauf que, à la recherche d'un habitat à petit prix, le long-terme mérite d'être évoqué.
En attendant, il est certain qu'avec le budget Borlo (100.000 euros), on peut faire une belle maison écologique de 120 mètres carrés + terrasse et divers. Ça nous met le mètre carré à 800 euros, un chiffre raisonnable et réaliste pour des constructeurs bien informés et qui feront les finitions.
Les entrepreneurs qui facturent entre 1000 et 1400 euros le mètre carré proposent de la maison écologique en dur et très technique (chauffage "adémique", construction moderne avec sous-sol ou vide sanitaire), le tout garanti pour des décennies, étudié à la base et personnalisé, clés en mains, genre maison de maçon, quoi ! Du sérieux.
Mais si on sait ce que l'on veut, qu'on apprécie le bois, que l'on comprend bien les relations entre isolation et chauffage, entre aération et perméabilité, entre température et confort, entre ceci et cela (voir mon bouquin qui ne fait que ça), on sera capable de faire, avec l'aide des professionnels, une maison performante pour 400 à 500 euros le mètre carré, pas plus. Et en récupérant les fenêtres, quelques poutres, un poêle, on a vu plus d'un écoconstructeur faire son petit nid de 40 mètres carrés pour 8 à 10.000 euros au total, soit 250 euros par mètre carré.
Voilà une large gamme de prix. Je gage pourtant que les personnes désirant construire en paille montre déjà une certaine ouverture d'esprit, une recherche, une astuce qui feront de leurs réalisations parmi les moins onéreuses.
Revenir en haut Aller en bas
Emilka
compaillon néophyte


Nombre de messages : 3
Localisation : Rhone
Date d'inscription : 22/03/2014

MessageSujet: fenêtres et m²   Lun 27 Oct 2014, 12:59

Bonjour,
j'aurais deux questions :
- J'ai déjà vu deux ou trois fois parler de récupération de portes et fenêtres, avec la précision que c'est facile à trouver. Où et comment?
- je vois parler des prix au m², mais s'agit-il du nombre de m² au sol ou habitable? J'espère utiliser les bons termes, en gros, je crois qu'au sol ça ne compte pas les étages alors qu'habitable oui, c'est ça?
Merci d'avance!
Emilie
Revenir en haut Aller en bas
Ugo
Admin


Masculin Nombre de messages : 1439
Age : 35
Localisation : France - centre
Emploi : Concepteur de maisons éco
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: retours d'experience   Mar 28 Oct 2014, 08:48

Faites attention à la date des posts, ceux-ci datent de 2006 donc ça commence à faire loin Rolling Eyes

Prix au m² : il faut toujours faire préciser à celui qui les émet s'il s'agit € HT ou TTC, si ça comprend juste la maison, ou la maison + les frais annexes, ou la maison + les frais annexe + le terrain. Pour les m², il faut faire préciser s'il s'agit de m² habitables (l'intérieur des pièces dont la hauteur est supérieur à 1.8m) ou s'il s'agit de m² construit (qui comprend donc l'épaisseur des murs) ou encore s'il s'agit de l'une ou l'autre des multiples et étranges méthodes de calculs de m² qui sont spécifiques aux règles thermiques ou fiscales.
Sans précisions, les prix au m² sont complètement inexploitables.

Pour récupérer des portes et fenêtres, il faut pister les chantiers de rénovation avant qu'ils ne cassent et détruisent celles qu'ils enlèvent.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fiabitat.com
jpg
maitre compaillon


Masculin Nombre de messages : 744
Age : 69
Localisation : haute-loire
Emploi : plus
Loisirs : construction,vivre,etc.
Date d'inscription : 20/06/2006

MessageSujet: Re: retours d'experience   Mar 28 Oct 2014, 12:32

Bonjour, on peut quelque fois récupérer des portes et fenêtres mais compte tenu des normes de la rt 2012 il me parait impossible dans équiper une construction soumise à celle ci.
JP
Revenir en haut Aller en bas
Stephane_et_Karine
apprenti compaillon


Nombre de messages : 44
Localisation : Caignac (31)
Emploi : Enseignants
Loisirs : Musique - Couture - Ecoconstruction
Date d'inscription : 31/05/2012

MessageSujet: Re: retours d'experience   Mar 28 Oct 2014, 19:03

Bonjour,

Pour récupérer des fenêtres de fabrication récentes (donc supposées compatibles avec la RT 2012) on peut également s'adresser aux fabricants.
Par expérience, ceux-ci ont des fenêtres qui sont mises au rebut (aussi scandaleux que cela puisse paraître) suite à des retours de chantiers qui résultent d'erreurs (mauvaises prises de côtes, dimensions non conformes aux demandes des clients, etc ...).
Près de Toulouse, j'ai un ami qui a ainsi récupéré des fenêtres entreposées sur le parking d'un fabricant.

Par contre, dans ces conditions, on ne peut pas choisir les dimensions, et il faut se procurer les huisseries avant de réaliser les murs (d'habitude, on fait le contraire !)

La question de la performance thermique est évidemment importante. Mais à ma connaissance, la RT 2012 n'impose pas un modèle de fenêtre. Ce qui est visé, c'est la performance globale du bâtiment. Un thermicien prendra en compte l'ensemble des paramètres (le climat, l'orientation, la performance des vitrages, les moyens de chauffage, l'isolation des différentes parois, les moyens de chauffage, etc, etc ....). Je ne suis pas spécialiste de ces questions, mais je souhaite juste souligner que la performance thermique d'un bâtiment ne dépend pas uniquement du type de fenêtre utilisé.

Bon courage,

Stéphane
Revenir en haut Aller en bas
Emilka
compaillon néophyte


Nombre de messages : 3
Localisation : Rhone
Date d'inscription : 22/03/2014

MessageSujet: Re: retours d'experience   Mar 28 Oct 2014, 21:19

Bonsoir, merci beaucoup à tous les trois pour vos réponses!
Pas d'inquiétude, j'ai bien vu les dates des posts, mais comme je lis l'ensemble du forum (qui est si riche en informations intéressantes!), je préfère poser mes questions au fur et à mesure... vrai que je devrais peut-être les noter et toutes les publier quand j'aurai fini de tout lire!
Merci pour les astuces pour les fenêtres! ça donne déjà des pistes. Je ne sais pas ce qu'est la RT 2012, mais je vais faire des recherches. De toute façon, notre projet n'est qu'à peine en gestation, tout est à faire et à apprendre pour nous, donc pour l'instant il n'y a pas vraiment d'ordre (je vais d'ailleurs commencer le mois prochain par un stage pour apprendre à fabriquer un poêle rocket!).
Merci aussi pour les précisions concernant les m², j'avais bien pressenti donc, et il faudra que je vois au fur et à mesure ce qu'il en est pour notre projet en particulier!
Enfin, petit à petit. Je prends contact en ce moment avec un ami d'un ami d'un ami qui fait des maisons en paille apparemment!
Bon, je vais déjà finir de lire le forum, ça risque de prendre du temps mais ça évitera les questions redondantes! Du genre... connaîtriez vous des maisons à voir et des chantiers participatifs dans la vallée du Rhône entre Lyon et Valence? ^^ En plus cette question n'a même pas sa place dans cette partie du forum!
Bon, bref, c'était surtout pour vous remercier, je reviens bientôt avec de nouvelles questions!!!
Emilie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: retours d'experience   Aujourd'hui à 20:24

Revenir en haut Aller en bas
 
retours d'experience
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vulcane 83 le retours
» Betta deplacement bizard ?
» De retour de Norvege apres 20 Nuits en VMP
» bebe mesange charbonniere
» ma première perruche comportement normal?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Compaillons  :: Autoconstruction paille et entraide :: Pourquoi et comment autoconstruire :: cout au m2 habitable d'une autoconstruction en bottes de paille-
Sauter vers: