Forum de la construction de maisons en paille
 
AccueilManuel du forumS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Terrain très argileux, fondations romaines? dalle flottante?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CROSNIER Rémy
apprenti compaillon


Masculin Nombre de messages : 31
Localisation : Deux-Sèvres
Emploi : Commercial
Date d'inscription : 28/11/2005

MessageSujet: Terrain très argileux, fondations romaines? dalle flottante?   Sam 13 Mai 2006, 08:39

Nous avançons dans notre projet de maison à étage en grosses bottes et il reste un point(entre autres) à valider.
Nous sommes dans un terrain très argileux( +/- 30 cms corrects et après de l'argile à perte de vue). Nous hésitons entre des fondations type romaines, et une dalle flottante.
Dans le premier cas, il faut gérer le dénivelé du terrain ( +/- 5%), et si nous voulons être hors d'eau naturellement et efficacement au plus haut(pour la paille entre autre), il faut être à + 20 du sol, avec la pente cela nous fait des fondations hors sol de 70 - 80. Il y a la solution de décaisser en partie. La notion de compromis se profile encore...
Dans une telle argile, de combien faut-il descendre les fondations de type romaines? Quelqu'un a-t-il un avis et/ou du recul?
Dans le cas d'une dalle flottante, quelqu'un a-t-il aussi un avis, épaisseur? profondeur de fouilles? nature ?(béton, autre?) hérisson ou pas? épaisseur? nature?joints de dilatation?
Nous sommes preneurs d'avis!
Notre architecte a le sien, le votre nous intéresse.
Revenir en haut Aller en bas
johnix
apprenti compaillon


Masculin Nombre de messages : 45
Age : 37
Localisation : Héricourt, Franche-Comté
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Terrain très argileux, fondations romaines? dalle flottante?   Ven 17 Nov 2006, 22:59

Je ne suis pas expert en fondations, mais j'avais cru comprendre que la profondeur dépendait du climat, et était choisie pour garantir que l'assise soit hors gel, quel qu'en soit le type.

En ce qui concerne le terrain, c'est (presque) pareil chez moi : 60 cm de terre végétale puis de l'argile bien serrée. Je suis intéressé par les réponses.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alysse.org/1ercochon
CROSNIER Rémy
apprenti compaillon


Masculin Nombre de messages : 31
Localisation : Deux-Sèvres
Emploi : Commercial
Date d'inscription : 28/11/2005

MessageSujet: Re: Terrain très argileux, fondations romaines? dalle flottante?   Sam 18 Nov 2006, 18:02

Salut,

Je posais la question au mois de mai, et pensais avoir des réponses... en vain!

Néanmoins, depuis nous avons avancé et la dalle de notre maison est coulée depuis mercredi.

Nous avons défini les choses avec l'architecte qui suit notre construction.

Nous avons je le rappelle une pente de +/- 5%. Au delà de 20 à 30 cm de terre végétale, c'est de l'argile imperméable.

Nous avons fait le choix de faire fabriquer des longrines que nous avons posées sur des pieux coulés. Les longrines font le pourtour, et d'autres longrines intermédiaires sont positionnées pour reprendre les descentes de charges sous les murs et cloisons intérieures. A chaque bout ou croisement il y a un pieux.

Les pieux font 80 cm de diamètre et selon la nature du sol ils font de 1.1 m à 2.2 m de profondeur.

Les longrines sont toutes reliées avec du béton coulé/coffré.
Je passe le reste...
L'objectif est d'avoir une dalle sufisament forte pour ne pas subir les gonflements/rétractation de l'argile.

Maintenant que c'est fait, il n'y a plus qu'à souhaiter que la dalle ne bouge jamais.

Ce n'est en soi pas très "bio" comme approche avec du béton, mais il ne faut pas oublier qu'il y a de plus en plus de pbs liés à l'argile dans les maisons. Mieux vaut prevenir que guérir, et encore, quand on peut y remédier!

Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Nicorou
compaillon


Féminin Nombre de messages : 75
Localisation : Mayenne
Emploi : enseignante de français langue étrangère
Loisirs : peinture, poterie
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Re: Terrain très argileux, fondations romaines? dalle flottante?   Lun 27 Nov 2006, 02:31

salut Rémy,
je comprends que ça puisse être un peu décevant de ne pas recevoir de réponse sur ce forum qui encourage l'entraide…
Mais je constate qu'au bout du compte on est le seul (la seule) à décider !
et puis… tous les membres ne sont pas des pro : moi par exemple! je lis les messages pour apprendre et être prévenue des difficultés en tous genres pour quand je m"y mettrai mais je n'ai guère de réponses lol!
j'admire ceux qui avancent en tous les cas et je te souhaite une bonne continuation. sunny
Pourrais-tu développer ce que tu dis sur l'argile : "il y a de plus en plus de pbs liés à l'argile" ? je ne savais pas ça.
nicorou cheers
Revenir en haut Aller en bas
CROSNIER Rémy
apprenti compaillon


Masculin Nombre de messages : 31
Localisation : Deux-Sèvres
Emploi : Commercial
Date d'inscription : 28/11/2005

MessageSujet: Re: Terrain très argileux, fondations romaines? dalle flottante?   Lun 27 Nov 2006, 21:46

Salut,

Pour ce qui est des réponses ou pas, ce n'est pas ce qui fait que les choses avancent (ou pas). Je ne crois pas que les autoconstructeurs attendent du forum toutes les réponses à toutes leurs questions, sinon, beaucoup de chantiers n'avanceraient pas ou alors tout doucement.
L'autoconstruction c'est prendre les sentiers de traverse au lieu de la route bitûmée toute traçée. De toutes manières, tous les chemins conduisent à Rome. L'important étant d'y arriver, sain et sauf, satisfait du chemin parcouru.
Tout dépend aussi de ce que chacun attend du parcours et du résultat final. Il doit y avoir autant de parcours, situations, attendus finaux... que d'autauconstructeurs.

Pour ce qui est de l'argile, c'est relativement simple.
Elle est d'un point de vue microscopique, composée de feuillets entre lesquels peuvent s'accumuler différents éléments dont de l'eau.
Résultat: selon qu'elle s'hydrate ou s'assèche, elle varie en taille. Ce qui est vrai à l'échellle microscopique, l'est aussi à l'échelle macroscopique.
C'est pourquoi, sous des climats tels que les nôtres, en années normales où il y a des précipitations relativement régulières et entre autre en été, le sol et le sous-sol restent relativement humides et les variations de taille de l'argile ne sont qu'en surface.
Par contre, des années comme nous venons d'en subir avec des sécheresses estivales marquées (caractérisées par des canicules et des absences de précipitations durables), le phénomène de rétractation de l'argile que l'on peut voir en surface, se développe de plus en plus bas et profond.
Dans ce cas, l'argile tend à diminuer de volume et le sol "travaille". Les maisons qui sont construites sur des sols de ce type avec des fondations relativement peu profondes et légères, peuvent avoir de manière hétérogène sous leur surfaces des retraits de sol.
Si la base du bâtiment n'est pas assez forte, une partie de la structure peut légèrement s'affaiser en suivant le retrait du sol (de l'agile) et il faut très peu de retrait pout provoquer des fissures voire plus dans les murs, cloisons, plafonds... Cela peut tourner à la catastrophe.

L'une des solutions pour pallier à ce genre de situation, est de poser la maison sur une dalle suffisament forte pour ne pas subir les variations de volume de l'argile si le terrain est très argileux.
C'est comme si la maison était posée sur une plaque qui "flotte" en surface. Peut importe ce qui se passe alors dessous, elle "flotte".
Les pieux permettent en complément d'aller chercher un appui si possible sur une couche de sol plus dure ou plus riche en pierres, ou pour le moins à une profondeur qui fait que même avec deux ou trois mois sans pluviométrie, en profondeur, l'argile a toujours à peu de chose près le même taux d'humidité , donc est stable dimensionnellement. Ce qui se passe alors entre ce niveau bas d'appui et le dessous de la dalle importe peu.
Mais rassures-toi, tous les sols ne sont pas argileux, et beaucoup de maisons ne craignent pas ce type de problème.

Vas sur cette page web :http://fr.wikipedia.org/wiki/Argile. Elle explique assez bien ce qu'est une argile.

J'arrête là mon bavardage et espère t'avoir apporté un début de réponse.

Bonsoir!
Revenir en haut Aller en bas
Molin Yannick
apprenti compaillon


Masculin Nombre de messages : 34
Age : 58
Localisation : Laval (53)
Emploi : controleur batiment
Date d'inscription : 09/10/2005

MessageSujet: Re: Terrain très argileux, fondations romaines? dalle flottante?   Jeu 30 Nov 2006, 20:38

Bonjour

Pourquoi avoir peur de l'argile; dans mon département(53), 90% des batiments sont fondés dans les argiles, qui ne sont que des schites en décomposition.

Toutefois il y a toujours quelques questions à se poser, c'est de savoir si les argiles sont gonflants et de renseigner auprés des voisins sur les expériences local et de regarder également les bâtiment les plus proches si on ne voient pas des fissures sur ces bâtiments.

Pour éviter les problèmes d'assèchement estivaux que l'on ne peux maitriser, la solution est d'encastrer lun peu plus les fondations soit 80 cm du terrain remanié.

Toujours faire au plus simple, et les semelles filantes traditionnelles ou du moins semi-traditionnelles (beton de chaux et bambou) ou romaines sont tout à fait adaptées.

Yannick
Revenir en haut Aller en bas
http://paille-arquenay.blogspot.com
osmoz57
compaillon


Féminin Nombre de messages : 99
Localisation : Metz/Anzy le Duc
Loisirs : écologie/jardinage bio/spiritualité
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Terrain très argileux, fondations romaines, dalle flottante   Mar 08 Jan 2008, 13:56

Bonjour,

Notre terrain est aussi très argileux : 30cm de terre puis de l'argile. Vu les fortes pluies de juillet et aout 07, notre architecte à fait faire une étude de sol en novembre (2000 euros) laquelle à permis de définir la qualité du sol et nous a permis ainsi d'éviter le surcoût des longrines. La maison sera surélevée de 30cm, les fondations en béton romain et un bon drainage sera mis en oeuvre. Affaire à suivre ! Ceci dit, toutes les fermettes construites autour de chez nous n'ont aucune fissure !
Bon courage et très cordialement
Revenir en haut Aller en bas
toupie
maitre compaillon


Nombre de messages : 133
Localisation : midi pyrénées
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Terrain très argileux, fondations romaines? dalle flottante?   Lun 07 Avr 2008, 11:05

bonjour à tous

je cherche des retours, témoignages de fondations romaines faites sur terrain argileux et pentu il y a ... mettons 5 ans


quand ont elles été réalisées? et aussi en quelle période de l'année? l'automne = ok?
avez vous des fissures si oui à quoi pensez vous que c'est dû?

quelle chaux?
*hydrolique sèche plus vite, + dure
*je mettrais bien un mélange hydro + aérienne, mais en tous cas de l'aérienne pour les parties du sous bassement en contact avec l'extérieur. qu'en pensez vous?
*ajout de ciment portland, prompt? Mad

quelle armature?
*bambou? j'ai vu des photos où les bambous sont coupés en échelles, là il faudra qu'on m'explique comment çà peut être rigide si c'est découpé??
et la chaux ne risque t elle pas de glisser le long des bambous d'aspect lisse (comparativement à une armature ferraille)
*mélèze? grande section de bois, imputrescible
*robinier?

quels matériaux de construction avez vous utilisé (lourds, légers) pour quelle surface?
je ferai en ossature bois, paille, briques de terre, et 60m2 donc pas trop lourd! Wink

voilà donc mes interrogations Rolling Eyes .
merci pour vos avis.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Terrain très argileux, fondations romaines? dalle flottante?   Aujourd'hui à 12:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Terrain très argileux, fondations romaines? dalle flottante?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Terrain très argileux, fondations romaines? dalle flottante?
» Chantier drome. Fondations romaine Dalle terre Technique CST
» Fondations terre plein / dalle flottante : avis ?
» Dalle flottante : quels cailloux dessous ?
» Dalle flottante ou pas?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Compaillons  :: Paille et Techniques :: La paille et le reste... :: les fondations, la dalle-
Sauter vers: