Forum de la construction de maisons en paille
 
AccueilManuel du forumS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 PAILLE MOUILLEE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GELIN GERARD
compaillon néophyte


Nombre de messages : 1
Localisation : LYON
Date d'inscription : 13/09/2010

MessageSujet: PAILLE MOUILLEE   Lun 13 Sep 2010, 14:59

Suite aux importantes chutes de pluie du 7 septembre, un partie des bottes (seigle) située en toiture terrasse ont pris l'eau (étanchéité non réalisée).Les bottes sont maintenues latéralement par des solives, recouvertes en partie supérieure de copeaux de bois, d'un OSB3 DE 18 et d'une membrane EPDM.En partie inférieure les bottes reposent sur un caillebotis de planches de 150mm posées à entraxe de 300.(ventilé)
Je cherche une expérience similaire pour la suite à donner (séchage? remplacement ? ou autres)
Construction dans le haut beaujolais
Revenir en haut Aller en bas
palourde
maitre compaillon


Masculin Nombre de messages : 143
Localisation : Paimpol
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: PAILLE MOUILLEE   Mar 14 Sep 2010, 17:55

Bonsoir,
nous avons connu une mésaventure du même genre.Nous avons bâché avant l'hiver car le temps était tellement dégueulasse (pas trouvé d'autre mot),pluie et coups de vent à partir de 11/2008 que nous n'avons pas trouvé de créneaux pour couvrir.A force de frotter, la bâche de couvreur a percé et nous avons eu des infiltrations.Nous avons passé par dessous de la bache agricole et avons remplacé,du coup,un problème d'infiltration par un autre de condensation.
La paille est posée entre poutres en I et sur un lattis.L'eau n'a donc pas stagné et la paille était ventilée par dessous et par dessus quand il y avait du vent (qui secouait au passage les baches agricoles et les condensats...)
Résultat au printemps :seules les bottes présentant du foin ou des chardons on pourri localement,le reste ne présentait même pas d'odeur de moisissure (auquel cas je les aurais enlevées.Je n'ai eu a en remplacer que 5 (un peu galère tout de même).Mon tritical a,somme toute,bien supporté les fuites.
Dans ton cas,les bottes atteintes,sont elles accessibles ou l'osb est il déjà fixé ?Est il possible de ventiler sous l'OSB ?Quelle est l'ampleur de la voie d'eau?S'il n'y avait que des bottes de seigle à ventiler sous l'osb,je pense que ce serait jouable,maintenant si le copeau est bien humidifié je pense que ça craint un peu.Dans ce cas,j'enlèverais l'osb,les copeaux,et,après avoir vérifié que les bottes n'ont pas trinqué je referais une étanchéité propre en ventilant dessous et entre la paille et l'osb.
D'autres personnes plus expérimentées auront peut être un avis plus nuancé ?
Bon courage en tout cas!


Revenir en haut Aller en bas
http://paillepenhoat.canalblog.com
 
PAILLE MOUILLEE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PAILLE MOUILLEE
» Paille mouillée puis séchée
» épaisseur de paille nécessaire à une bonne isolation ?
» Votre avis svp sur composition d'un mur paille sans enduit
» témoignages sur les couts d'une autoconstruction paille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Compaillons  :: Autoconstruction paille et entraide :: Pourquoi et comment autoconstruire :: Autoconstruction au quotidien-
Sauter vers: