Forum de la construction de maisons en paille
 
AccueilManuel du forumS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rénovation isolation intérieure paille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TrucSarret
compaillon


Nombre de messages : 94
Localisation : Valence - Grenoble
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Rénovation isolation intérieure paille   Mar 03 Aoû 2010, 18:02

Bonjour à tous,

Un peu de déminage avant de poser ma question ...
Je ne peux pas poser d'isolation extérieure dans cette rénovation d'une vieille grange sans créer de méga ponts thermiques. J'ai donc aussi abandonné l'inertie thermique de ce bout de mur, en connaissance de cause.

Pour illustrer, mon propos, voilà une coupe de mon bâtiment

Rez de chaussée non isolé (cave, garage, ...)
Dalle du premier niveau réalisée avec solivage et botte de paille (Fait)
Toiture isolée par l'extérieur en ouate de cellulose (Fait)
Il me reste la jonction entre l'isolation de la dalle et celle du toit.

La partie haute du vieux mur sur lequel je vais m'appuyer est en maçonnerie de pierre (terre + chaux ?) enduit à l'intérieur et à l'extérieur avec chaux + ciment. Je pense que cela constitue une véritable barrière à la vapeur d'eau, avec condensation sur sa face intérieure probable.

J'avais prévu de réaliser la partie verticale de l'isolation avec des morceaux de botte de paille tenus par une ossature bois, le tout protégé par un mortier GREB et par un film pare vapeur continu côté intérieur (pièce à vivre).
Je sais que cette solution est assez risquée ...
Est-ce que vous me conforteriez dans cette direction ?
Sinon quelles alternatives ? Liège, lame d'air entre le mur et la paille ?

Lien vers mon blog sur ces caissons d'isolation

Merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
http://eaudolle.over-blog.com
CChristophe
maitre compaillon


Nombre de messages : 432
Localisation : Haute-Saône
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Rénovation isolation intérieure paille   Mar 03 Aoû 2010, 20:25

Bonjour, joli projet !
Pas simple… Je ne sais pas si j’ai bien compris : caissons avec isolation intérieure sur partie verticale depuis plancher intermédiaire vers haut du mur, puis partie horizontale qui surplombe la mur et déborde puis à nouveau partie verticale vers l’isolation de la toiture ?

a) A cet endroit (étage + débord important) il n’y a pas de surcharge d’humidité type remontées capillaires ni à cause des pluies battantes, il reste « seulement » à gérer les transfert de vapeur en saison froide de l’intérieur vers l’extérieur. Le mur est bien placé pour sécher au mieux et tout le temps.

b) Il serait possible de piqueter l’enduit ciment ( ?) sur la partie haute extérieure sans que ça n’expose le mur, vu le débord, histoire d’optimiser l’évacuation de la vapeur d’eau. Tu en sais plus sur les pierres ? Très denses genre granit ou autres ?

c) La « géométrie » me paraît favorable : La hauteur de la partie du mur me semble suffisamment faible pour que la vapeur d’eau puisse ne pas condenser et être piégée en grandes quantités à l’interface paille mur froid. Mais c’est une intuition, je n’ai pas d’argument très convaincant. Et je ne connais pas de moyen de « simuler » ce cas avec cette géométrie.

d) Avec un régulateur de vapeur hygrovariable bien posé, un éventuel surplus d’humidité devrait pouvoir s’évacuer à la belle saison, et c’est reparti pour un tour.
En tout cas quel que soit l’isolant je ne mettrais pas de lame d’air entre l’isolant et le mur afin de ne pas rompre la capillarité, et ne pas favoriser les nids divers..

En résumé je sais qu’il est en général très déconseillé d’isoler avec de la paille par l’intérieur mais la configuration particulière me paraît favorable.

Ça me fait penser que j’ai vu des projets dans nos régions avec de l’intérieur vers l’extérieur : finition, fv hygrovariable, botte de paille, membrane étanche à l’eau liquide et vapeur. Il me semble que c’est comme ça à la Damassine à Montbéliard (toiture qui est détachée des bâtiments) (à vérifier, c’est le souvenir d’une visite il y a un moment). Je n’ai pas de retour sur ces projets (trop récent) mais ils ont dû calculer leur coup et si ça passe… Il me semble que dans ton cas ça devrait passer aussi.

Au fait, pourquoi la dalle du rdc est-elle isolée ainsi puisque l'étage sera chauffé ?
Revenir en haut Aller en bas
TrucSarret
compaillon


Nombre de messages : 94
Localisation : Valence - Grenoble
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Rénovation isolation intérieure paille   Mer 04 Aoû 2010, 19:13

CChristophe a écrit:
Bonjour, joli projet !
Pas simple… Je ne sais pas si j’ai bien compris : caissons avec isolation intérieure sur partie verticale depuis plancher intermédiaire vers haut du mur, puis partie horizontale qui surplombe la mur et déborde puis à nouveau partie verticale vers l’isolation de la toiture ?
Exact, tu as bien compris.
Citation :
a) A cet endroit (étage + débord important) il n’y a pas de surcharge d’humidité type remontées capillaires ni à cause des pluies battantes, il reste « seulement » à gérer les transfert de vapeur en saison froide de l’intérieur vers l’extérieur. Le mur est bien placé pour sécher au mieux et tout le temps.
D'accord avec toi
Citation :
b) Il serait possible de piqueter l’enduit ciment ( ?) sur la partie haute extérieure sans que ça n’expose le mur, vu le débord, histoire d’optimiser l’évacuation de la vapeur d’eau. Tu en sais plus sur les pierres ? Très denses genre granit ou autres ?
Oui, je peux :
b1) piquer et créer des "fenêtres" dans l'enduit. Ensuite je les rebouche avec un mortier chaux aérienne + sable, en jaune sur l'image
b2) créer des communications au perfo diam. 2 cm entre le bas de cette isolation et l'intérieur du RDC (ce qui me permet de mesurer l'humidité et visualiser si condensation), en bleu.
Citation :
c) La « géométrie » me paraît favorable : La hauteur de la partie du mur me semble suffisamment faible pour que la vapeur d’eau puisse ne pas condenser et être piégée en grandes quantités à l’interface paille mur froid. Mais c’est une intuition, je n’ai pas d’argument très convaincant. Et je ne connais pas de moyen de « simuler » ce cas avec cette géométrie.
d) Avec un régulateur de vapeur hygrovariable bien posé, un éventuel surplus d’humidité devrait pouvoir s’évacuer à la belle saison, et c’est reparti pour un tour.
En tout cas quel que soit l’isolant je ne mettrais pas de lame d’air entre l’isolant et le mur afin de ne pas rompre la capillarité, et ne pas favoriser les nids divers..
OK pour le frein vapeur hygrovariable, ça fait déjà 2 personnes qui me le conseillent. Mais quel matériau utiliser pour la cloison entre ce frein vapeur et ma pièce ?
Citation :
En résumé je sais qu’il est en général très déconseillé d’isoler avec de la paille par l’intérieur mais la configuration particulière me paraît favorable.
Au fait, pourquoi la dalle du rdc est-elle isolée ainsi puisque l'étage sera chauffé ?
La dalle du RDC n'est pas isolée. La dalle en botte de paille sépare le RDC du premier niveau.

Les pierres du mur sont en roches cristallines (mélange de granite et gneiss)

Merci pour ta réponse, on va se lancer avec la paille, au moins pour la partie intérieure verticale.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaudolle.over-blog.com
TrucSarret
compaillon


Nombre de messages : 94
Localisation : Valence - Grenoble
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Rénovation isolation intérieure paille   Mer 04 Aoû 2010, 19:15

Revenir en haut Aller en bas
http://eaudolle.over-blog.com
CChristophe
maitre compaillon


Nombre de messages : 432
Localisation : Haute-Saône
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Rénovation isolation intérieure paille   Mer 04 Aoû 2010, 20:01

"b1) piquer et créer des "fenêtres" dans l'enduit. Ensuite je les rebouche avec un mortier chaux aérienne + sable, en jaune sur l'image"

De ce côté là pas grand chose à gagner avec des pierres dures type granite, très peu perméant. Sauf si il y a pas mal de joints et si il y a pas mal de matériaux hétéroclites type terre, petites pierres, mortier léger au centre du mur en remplissage. Par contre c'est une bonne idée de prévoir un accès pour une sonde histoire de surveiller... Tu auras sûrement un taux d'humidité plus élevé en hiver à l'interface paille mur, mais le tout est que ça n'arrive que lorsqu'il fait froid, il n'y a pas de dégradation de la paille tant qu'il n'y a pas à la fois humidité ET température suffisamment hautes (voir Jakub Wihan pour les valeurs, je ne sais plus précisément).

Comment vas-tu mesurer l'humidité à cet endroit ? Humidimètre à bottes de paille ?

Pour le matériau entre le frein-vapeur et la pièce, à mon avis, il faut qu'il soit très ouvert à la diffusion, afin de ne pas contrarier l'hygrovariabilité du fv en été. Par exemple fermacell ou ba13 avec une finition très ouverte à la vapeur d'eau, lambris peu jointif, volige peu ajustée...

Pour ta dalle, j'avais mal lu !

Lorsque tu dis "au moins pour la partie intérieure verticale.", ça m'étonne un peu, vu que c'est bien sur cette partie qu'on peut s'interroger à cause du mur estérieur, les autres ne semblent pas poser de problème en terme de diffusion de vapeur (pas de mur "étanche" côté extérieur pour les autres parties, je suppose que tu mettras un matériau adéquat pour fermer).

ça n'a rien à voir mais comment est-ce qu'on utilise la fonction "citation" déjà ?
Revenir en haut Aller en bas
TrucSarret
compaillon


Nombre de messages : 94
Localisation : Valence - Grenoble
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Rénovation isolation intérieure paille   Mer 04 Aoû 2010, 20:48

Effectivement, dans mon mur il y a pas mal de terre. Les pierres du sommet se décollaient à la main. La grange figure sur un cadastre napoléonien et en ce temps là on maçonnait l'extérieur en terre+ chaux et on remplissait l'intérieur en terre.

Pour la mesure de l'humidité, je n'ai pas encore creusé le sujet. Les trous serviront plus à évacuer de la vapeur si elle est présente, ce serait un cheminement "facile".

Pour le matériau entre le frein-vapeur et la pièce :
-partie verticale = fermacell + badigeon chaux,
-partie horizontale = volige 25 mm bord à bord huilée ?

CChristophe a écrit:
Lorsque tu dis "au moins pour la partie intérieure verticale.", ça m'étonne un peu, vu que c'est bien sur cette partie qu'on peut s'interroger à cause du mur extérieur, les autres ne semblent pas poser de problème en terme de diffusion de vapeur (pas de mur "étanche" côté extérieur pour les autres parties, je suppose que tu mettras un matériau adéquat pour fermer).
C'est une question pratique. Il me semble plus facile de découper des panneaux de laine de bois dans la deuxième partie que de bourrer des morceaux de botte de paille. De toutes façons, on fera l'essai et on verra.

Pour recouper des bottes de pailles, on a une technique rudimentaire mais hyper rapide pour un bon rendu - adieu aiguilles et autres outil bricolé -
1- On coupe les ficelles de la botte,
2- On sépare une partie de cette botte en fonction de l'épaisseur finale désirée,
3- On positionne les ficelles,
4- On place un compaillon de 75 à 80 kg (ou plus) debout sur la botte,
5- On noue.

Citation :
ça n'a rien à voir mais comment est-ce qu'on utilise la fonction "citation" déjà ?
En cliquant sur le bouton "Citer" situé en haut et à droite d'un message.
Les textes qui apparaitront en citation dans ton message doivent débuter par une balise "quote" et se terminer par "/quote" (remplacer les "" par []).
Utilise la prévisualisation pour corriger tes erreurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaudolle.over-blog.com
Alice29
compaillon néophyte


Nombre de messages : 3
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Rénovation maison pierre finistère   Lun 21 Mar 2011, 20:37

Bonjour,
votre sujet m'intéresse, je viens d'arriver sur le forum et j'ai mis un poste de présentation de mon projet.
Je souhaite isoler des murs en pierre avec du banché paille/ terre avec peu de terre et faire un enduit terre par dessus.
La maison est des années 30, les pierres sont maçonnées avec de la chaux, de la terre et du sable.
Qu'en dites vous?

Merci et à bientôt
Alice
Revenir en haut Aller en bas
ste-phanie
compaillon néophyte


Nombre de messages : 2
Localisation : france
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: Rénovation isolation intérieure paille   Ven 29 Juin 2012, 16:52

Alice29 a écrit:
Bonjour,
votre sujet m'intéresse, je viens d'arriver sur le forum et j'ai mis un poste de présentation de mon projet.
Je souhaite isoler des murs en pierre avec du banché paille/ terre avec peu de terre et faire un enduit terre par dessus.
La maison est des années 30, les pierres sont maçonnées avec de la chaux, de la terre et du sable.
Qu'en dites vous?

Merci et à bientôt
Alice

Bonjour, le vôtre m'intéresse beaucoup. Où en êtes-vous maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rénovation isolation intérieure paille   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rénovation isolation intérieure paille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rénovation isolation intérieure paille
» isolation intérieure en paille sur pans de bois
» question sur l'isolation intérieure en ballots de paille
» Isolation intérieure fine pour éviter un "mur froid"
» Rénovation Isolation Toiture en paille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Compaillons  :: Paille et Techniques :: Différents modes de constructions :: Cas particulier : rénovation-
Sauter vers: