Forum de la construction de maisons en paille
 
AccueilManuel du forumS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 isolation de toiture : cas du sarking

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tontonra
Invité



MessageSujet: isolation de toiture : cas du sarking   Mar 06 Juil 2010, 12:04

Bonjour à tous,
en cours de réalisation d'un chalet à 1200 m d'altitude, j'aimerais isoler ma toiture avec de la paille. J'ai compris que la technique communément employée consistait à compartimenter le toit en caissons dans lesquels s'insèrent des rangées de bottes. La question que je me pose est la suivante : afin de gagner un peu de temps de mise en œuvre, est-ce possible de réaliser un unique caisson pour chaque pan de toit et d'assurer la fixation de l'isolant par le système de vis à double filetage utilisé dans la méthode du sarking (lambourde plaquée sur les bottes par des vis traversantes fixées dans les chevrons). Au final, le réseau de vis disposées alternativement à +/- 30° d'inclinaison par rapport à la pente du toit :
_____________
__/__\__/__\__
on obtient une triangulation faisant office de poutrelle au droit des chevrons, non ?

Y voyez-vous une contre-indication technique majeure ?

Merci pour vos réponses/avis,
À bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
vboys74
maitre compaillon
avatar

Masculin Nombre de messages : 133
Age : 44
Localisation : 79400
Loisirs : Montagne-Trail-Ultra trail...
Date d'inscription : 28/03/2009

MessageSujet: Re: isolation de toiture : cas du sarking   Mer 07 Juil 2010, 20:52

Salut.

Mon avis, que mon avis...
Mon toit est isolé en bottes de paille dans des caissons effectivement.
Après plusieurs semaines, en montant sur mon toit et en marchant sur les panneaux pare pluie bois qui couvrent la paille, mon poids a déformer les panneaux.
Ceci indique notament que la paille se tasse sous mon poids! La déformation était infime à la mise en oeuvre.

Pour moi ca veut dire, qu'en isolant en paille a la maniere sarking, tu auras l'integralité du poids de ta couverture (plusieurs tonnes) en appuis directe sur l'isolant, donc la couverture risque de s'affaisser de plusieurs centimètres...

La paille ne se tasse jamais vraiment totalement avec une presse, même régler au maximum. Deja , quand je retaille mes bottes et les compressent, ficelles tendues à mort, quelques jours après, les ficelles sont déja plus laches.

Bon il est vrai aussi que une botte se compresse plus facilement dans le sens de la longueur que dans l'épaisseur . Je ne dis pas que la technique n'est pas viable, mais j'aurais peur d'une légère déformation de ma couverture.

Tchusss albino
Seb
Revenir en haut Aller en bas
vboys74
maitre compaillon
avatar

Masculin Nombre de messages : 133
Age : 44
Localisation : 79400
Loisirs : Montagne-Trail-Ultra trail...
Date d'inscription : 28/03/2009

MessageSujet: Re: isolation de toiture : cas du sarking   Mer 07 Juil 2010, 21:02

Après réflexion, je me disais qu'il faudrait peut être comprimer les lambourdes (a la maniere de la technique Nebraska de compression des bottes entres les lisses hautes et basses) sur la paille.
Du genre des lambourdes de bonnes sections fixées à travers la paille par des tiges filetés...

Tu visse et comprime ainsi les bottes... avec une boulonneuse a choc par exemple...

Voila. Tchusss albino
seb
Revenir en haut Aller en bas
tontonra
Invité



MessageSujet: isolation de toiture : cas du sarking   Jeu 08 Juil 2010, 05:28

Bonjour et merci vboys74 pour ton point de vue...
en effet dans la technique du sarking les lambourdes sont serrées sur l'isolant par de longues vis qui le traversent et reprennent le chevron en dessous. J'en ai déjà posé sur de la laine de roche (2x150 cm d'épaisseur environ), mais à la différence de la paille, la laine de roche n'a pas de variation d'épaisseur sinon lorsqu'on lui applique une contrainte.

Sinon je pense que du point de vue mécanique le complexe chevron/treillis de vis/lambourde doit se comporter comme une poutrelle, suffisamment rigide pour reprendre les descentes de charge de la couverture sans affecter le compartiment paille.

Bon, en fait, j'en sais rien ;-(
En tout cas, la question mérite d'être creusée en climat de montagne.

À +
Revenir en haut Aller en bas
toinattak
maitre compaillon


Masculin Nombre de messages : 574
Age : 38
Localisation : Floreffe BELGIQUE
Emploi : entrepreneur paille
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: isolation de toiture : cas du sarking   Lun 12 Juil 2010, 08:43

regarde le prix des vis, cela te fera certainement changer d'avis...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pailletech.be
vboys74
maitre compaillon
avatar

Masculin Nombre de messages : 133
Age : 44
Localisation : 79400
Loisirs : Montagne-Trail-Ultra trail...
Date d'inscription : 28/03/2009

MessageSujet: Re: isolation de toiture : cas du sarking   Lun 12 Juil 2010, 19:31

C'est clair que le prix des vis... c'est un peu exagéré! Si on parle biensur des vis spéciales Sarking.

Cependant, de la tige filetée, boulons et rondelles, même Inox, c'est moins cher pour traverser de la paille, que de la vis à sarking (ca doit pas exister des vis de plus de 35cm, non?).

Pour la visserie Inox, j'ai un site teuton.

Tchusss albino
seb
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: isolation de toiture : cas du sarking   

Revenir en haut Aller en bas
 
isolation de toiture : cas du sarking
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» isolation de toiture : cas du sarking
» Isolation sous toiture : à votre avis ?
» Isolation de toiture en paille... compressée
» toiture yourte en paille
» isolation extérieure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Compaillons  :: Accueil et présentation :: Forum des invités-
Sauter vers: