Forum de la construction de maisons en paille
 
AccueilManuel du forumS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arrase chaux et " ferraillage "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Teuf3
compaillon débutant


Nombre de messages : 14
Localisation : Troyes 10
Date d'inscription : 17/07/2009

MessageSujet: Arrase chaux et " ferraillage "   Lun 17 Aoû 2009, 11:42

Bonjour,

Je construis une MOB remplissage ballots de paille,
et je dois faire une arrase sur mon mur de soubassement qui est en blocs de pierre ponce.
Je compte la faire en béton de chaux/sable de pierre ponce.
Mon voisin(maçon) me dit qu'il faut une arrase de 10 cm de haut avec une bonne armature.
Mais il me semble qu'une armature ferraille n'ai pas bonne avec de la chaux.
et 10 cm me parrait beaucoup( mon voisin maçon réagit béton armé).
le bambou peut il être une solution Question

merci d'avance pour vos avis

Teuf3 afro
Revenir en haut Aller en bas
Ugo
Admin


Masculin Nombre de messages : 1435
Age : 35
Localisation : France - centre
Emploi : Concepteur de maisons éco
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Arrase chaux et " ferraillage "   Lun 17 Aoû 2009, 18:47

Un chaînage ne sert à rien puisqu'il sera réalisé par la lisse basse en bois. pas de ferraillage dans un béton de chaux. 10cm d'arase pour quoi faire ? ce qu'il faut c'est avoir un socle plat pour poser les lisses basses (et les ancrer si vous voulez).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fiabitat.com
jpg
maitre compaillon


Masculin Nombre de messages : 740
Age : 69
Localisation : haute-loire
Emploi : plus
Loisirs : construction,vivre,etc.
Date d'inscription : 20/06/2006

MessageSujet: Re: Arrase chaux et " ferraillage "   Lun 17 Aoû 2009, 22:37

Bonjour, comment ancrer la lisse basse dans le bloc de pierre ponce ou dans une brique monomur par exemple?

Merci
Revenir en haut Aller en bas
laurent59
compaillon


Nombre de messages : 77
Localisation : gravelines
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Arrase chaux et " ferraillage "   Mar 18 Aoû 2009, 06:54

bonjour,

2 possibilités pour fixer cette lisse basse:

- la cheville chimique; efficace, cher et pas très écolo ...

- faire un trou avec une scie cloche et combler avec du béton de chaux par ex. On a alors un support compact et solide pour mettre une cheville
Revenir en haut Aller en bas
jpg
maitre compaillon


Masculin Nombre de messages : 740
Age : 69
Localisation : haute-loire
Emploi : plus
Loisirs : construction,vivre,etc.
Date d'inscription : 20/06/2006

MessageSujet: Re: Arrase chaux et " ferraillage "   Mar 18 Aoû 2009, 08:27

Bonjour et merci.
Sur le livre (construire son habitation en paille) page39 on voit 2vis pour un espace de 60cm, pouvez vous confirmer cela?

Merci.

Cordialement.

JP
Revenir en haut Aller en bas
laurent59
compaillon


Nombre de messages : 77
Localisation : gravelines
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Arrase chaux et " ferraillage "   Mar 18 Aoû 2009, 09:11

30 cm me semble correct (et même très serré) mais il faut plutôt l'avis d'un spécialiste comme Ugo !
Revenir en haut Aller en bas
jpg
maitre compaillon


Masculin Nombre de messages : 740
Age : 69
Localisation : haute-loire
Emploi : plus
Loisirs : construction,vivre,etc.
Date d'inscription : 20/06/2006

MessageSujet: Re: Arrase chaux et " ferraillage "   Mar 18 Aoû 2009, 13:16

Effectivement 30 cm me semble un peu excessif, je verrai plutôt une vis par inter espace ou même moins mais évidemment tout dépend aussi de la vis et du mode d'ancrage. On pourrait aussi envisager des tiges filetées boulonnées.
Revenir en haut Aller en bas
jpg
maitre compaillon


Masculin Nombre de messages : 740
Age : 69
Localisation : haute-loire
Emploi : plus
Loisirs : construction,vivre,etc.
Date d'inscription : 20/06/2006

MessageSujet: Re: Arrase chaux et " ferraillage "   Mar 18 Aoû 2009, 14:53

à propos de béton de chaux je suis assez sceptique sur la solidité surtout dans une brique creuse ou bloc de pierre ponce etc je verrai plutôt du ciment à prise rapide.
Revenir en haut Aller en bas
laurent59
compaillon


Nombre de messages : 77
Localisation : gravelines
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Arrase chaux et " ferraillage "   Mar 18 Aoû 2009, 17:14

Si cela te rassure pourquoi pas. Mais bon la chaux type NHL5 est très solide !!
Revenir en haut Aller en bas
Ugo
Admin


Masculin Nombre de messages : 1435
Age : 35
Localisation : France - centre
Emploi : Concepteur de maisons éco
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Arrase chaux et " ferraillage "   Mar 18 Aoû 2009, 19:27

comme je l'avais expliqué sur un autre topic (je ne sais plus lequel) globalement l'ancrage de la lisse basse ne sert à rien. il n'a comme vrai rôle que de faciliter la construction des murs par dessus en ayant une lisse immobilisée. mais on peut aussi l'immobiliser provisoirement avec d'autres moyens, et ensuite le poids de murs empêche de toute façon tout déplacement.

à mon avis l'ancrage "définitif" le plus simple et efficace dans un bloc type pierre ponce ou brique creuse, c'est de faire un petit trou dedans (scie cloche, ou burin proprement) et de le remplir avec un mortier de plâtre. sable + plâtre. environ 1/1 mais ça n'a pas trop d'importance à vrai dire, on peut même charger très fortement en sable, le résultat sera plus dur et ça économise le plâtre. dans ce mortier, vous scellez le truc qui sert ensuite à fixer votre lisse basse : tige filetée, cornière, équerre ou autre.
ce type de scellement prend vite, peut être mis au travail 24h après réalisation, et ne demande pas de compétences ni d'outils spécifiques (le plâtre c'est sympa ça ne détruit pas les mains). et contrairement à une idée reçue courante, le plâtre n'est pas abimé par l'eau. il perd un peu en résistance mécanique quand il est imbibé, mais il ne fondra pas comme un morceau de sucre. dernier avantage, contrairement à la chaux, le plâtre ne dissous pas les métaux ferreux.

dernier détail ayant son importance : ne traversez pas la coupure de capillarité avec un tel scellement.

ps : l'écartement des ancrage, bah, ça dépend de la section de la lisse, mais 60cm c'est déjà bien serré. 30cm, c'est vraiment du gaspillage de matériaux.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fiabitat.com
toupie
maitre compaillon


Nombre de messages : 133
Localisation : midi pyrénées
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Arrase chaux et " ferraillage "   Mar 18 Aoû 2009, 20:25

bonsoir et merci de ces précisions Ugo
juste, je voulais savoir: c'est du plâtre GROS qu'on peut utiliser?

et pour ne pas couper la rupture de capilarité autant ne pas en mettre? (si on a par ex un soubassment en chaux (entre autres) qui évacue l'humidité vers l'extérieur avant qu'elle uuisse atteindre la lisse)
Revenir en haut Aller en bas
Ugo
Admin


Masculin Nombre de messages : 1435
Age : 35
Localisation : France - centre
Emploi : Concepteur de maisons éco
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Arrase chaux et " ferraillage "   Mer 19 Aoû 2009, 18:30

du plâtre gros est idéal, si vos revendeurs en ont, sinon ça marche aussi évidemment avec du fin.

la coupure de capillarité, ça dépend effectivement si on en a une ou pas. mais à moins de vraiment savoir ce qu'on fait il vaut mieux en mettre une, et donc éviter de la traverser avec des scellements.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fiabitat.com
lolus
maitre compaillon


Nombre de messages : 146
Localisation : Buis les baronies Drome provencale
Date d'inscription : 24/01/2008

MessageSujet: Re: Arrase chaux et " ferraillage "   Jeu 06 Mai 2010, 07:08

dans ce que tu parle ugo
*tu scelle des tiges filetée qui elle seule traverse la barriere de capilaritée??
*Si les briques mesurent 30cm de large est ce suffisant et une arrase en beton de chaux nhl5 ou beton ciment et elle utile si ma lisse basse fait 20cm de large.

Une arrase beton ne constitue pas un pont thermique ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fermedesaussac.fr
Ugo
Admin


Masculin Nombre de messages : 1435
Age : 35
Localisation : France - centre
Emploi : Concepteur de maisons éco
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Arrase chaux et " ferraillage "   Ven 07 Mai 2010, 13:03

Si une tige filetée traverse la coupure de capillarité, il faut veiller à ce que seule la tige traverse, et que son scellement soit fait en dessous, et à ce qu'un joint étanche souple soit réalisé entre la tige et la coupure (mastic silicone ?).

Pour le reste je ne peux pas répondre à ces questions sans un minimum d'information sur le contexte :
- quel type de fondation ? quel sol ?
- quel type de soubassement ?
- quel type de mur ? combien d'étages ?
- où est-ce construit ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fiabitat.com
paquerette et nuage
apprenti compaillon


Nombre de messages : 44
Localisation : creuse Limousin
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: fixer la lisse basse ou pas?   Ven 18 Mar 2011, 11:57

Ugo, pourrais tu m'apporter tes lumières à ce sujet. Nous sommes en Creuse sur une construction en poteaux-poutres à l'intérieur par rapport aux murs de paille, sur des plots béton. Le soubassement est en béton de chaux-pouzzolane, les lisses basses en douglas: deux lisses de 6x14cm, en dessous de celle-ci, du liège et en dessous une bande d'arase. Pas d'étage. Murs en paille technique CST.
Tu dis que les lisses basses des vieilles batisses ne sont fixées car de par leur poids effectivement ça solidarise le tout, mais peut on les comparer aux murs de paille bcp plus légers?
Ca me questionne quand tu dis qu'il ,ne faut pas percer la bande d'arase, mais alors comment faire, effectivement??
Je m'interroge sur la nécessité de fixer cette lisse, mais c'est vrai que sont fixés dessus les montants pour les huisseries...
Merci de m'éclairer car nous en sommes à ce stade de la construction, et les avis divergent!
paquerette
Revenir en haut Aller en bas
albert13
compaillon débutant


Masculin Nombre de messages : 17
Age : 70
Localisation : 23150 mornat
Emploi : retraité
Loisirs : collection appareils photos
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Arrase chaux et " ferraillage "   Ven 18 Mar 2011, 20:33

Paquerette,
UGO a dit que l'arase ne sert qu'à la planéité (horizontalité) pour poser les lisses, car si la fondation fait des montagnes russes, tu risque d'avoir de gros soucis pour la suite. Ugo a dit que si on fixe la lisse sur les fondations on traverse de fait la barrière de capillarité et donc il faut prévoir de rétablir l'étanchéité de cette barrière par l'utilisation de mastic ou joint silicone.
Sinon peut-être à bientôt sur ton chantier.
Albert.
Revenir en haut Aller en bas
Ugo
Admin


Masculin Nombre de messages : 1435
Age : 35
Localisation : France - centre
Emploi : Concepteur de maisons éco
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Arrase chaux et " ferraillage "   Lun 21 Mar 2011, 15:00

wow désolé de répondre si tardivement mais le fil de discussion est vraiment très ancien. Shocked

La question du scellement des murs en pied peut se résumer autrement, à mon avis.

C'est le vent qui pousse sur les mur et tend à les renverser, voir à les soulever. Pour les empêcher de se renverser, c'est assez simple, il faut contreventer en plaçant des murs ou autres éléments rigides perpendiculaires les uns au autres, car le vent ne souffle en général que dans un seul sens en même temps. Un bâtiment contreventé mais non fixé au sol c'est par exemple, une halle moyenageuse de marché sur une place de village. Le poids des constructions créé un frottement si fort en pied de mur que le vent ne peut pas faire glisser latéralement un bâtiment, même avec des poids faibles. Le vent n'arrive pas à faire glisser un humain debout, par ex.

sauf vent vraiment très très violent, ce qui m'amène à la suite

Le problème du soulèvement. Si le vent est extrêmement puissant, il va avoir tendance à aspirer le bâtiment vers le haut, par dépression. Là encore, prenons quelques exemples réels. Une automobile par ex. Elle n'est pas fixée au sol, et elle présente un profil en forme d'aile d'avion (le fond est plus plat que le dessus, l'air passe donc plus rapidement en dessous qu'au dessus, ce qui tend à faciliter l'envol). Malgré tout, il faut la puissance d'un ouragan tropical pour soulever une voiture.
La maison présente plus de résistance au vent car elle est plus grande, MAIS, elle n'a pas un profil d'aile d'avion, car l'air ne passe pas en dessous (sauf certains cas particuliers de pilotis), ET elle pèse un poids considérablement plus élevé, puisque contrairement aux voitures qu'on tente d'alléger pour diminuer la conso de carburant, le poids de la maison nous indiffère.

Enfin, si le bâtiment est soumis à la puissance de vent nécessaire pour le faire décoller du sol, alors de toute façon il sera détruit même si on l'a fixé par terre, car les liaisons des éléments de la maison elle-même ne sont pas si résistants, et on aura des fixations qui vont lâcher un peu partout : huisseries, couverture, passages de réseaux, chevilles des poteaux-poutres, etc.

On peut construire des trucs qui résistent à des ouragans tropicaux. Seulement voilà, nous n'avons pas d'ouragans par chez nous, donc construire pour y résister n'a pas de sens.

En résumé : le contreventement pour éviter le renversement des murs est capital. L'accrochage au sol pour éviter un soulèvement est anecdotique.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fiabitat.com
Milpaille
apprenti compaillon


Masculin Nombre de messages : 46
Localisation : Loire-Atlantique
Emploi : Grimpeur-Elagueur
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Par exemple...   Lun 21 Mar 2011, 18:56

Pour illustrer la réponse d'Ugo :
Actuellement nous construisons notre maison paille de 80m² au sol. Nous avons fait le choix d'une ossature légère. Nous arrivons à 42 tonnes de bois uniquement pour l'ossature.
Reste :
- la charpente
- la couverture
- les ouvertures
- le plancher
- la paille
- ...

Mais notre charpentier à fixer la lisse sur le chaînage !!! Rolling Eyes


http://milpaille.aliceblogs.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://milpaille.over-blog.com
paquerette et nuage
apprenti compaillon


Nombre de messages : 44
Localisation : creuse Limousin
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Arrase chaux et " ferraillage "   Mer 23 Mar 2011, 10:33

merci de vos éclaircissements!
paquerette
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrase chaux et " ferraillage "   Aujourd'hui à 12:14

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrase chaux et " ferraillage "
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrase chaux et " ferraillage "
» "Enterrer" un mur en paille ?
» un nouveau "joujou"
» Pas de vis "Kodak"
» Comment l' "apprivoiser" ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Compaillons  :: Paille et Techniques :: La paille et le reste... :: les fondations, la dalle-
Sauter vers: