Forum de la construction de maisons en paille
 
AccueilManuel du forumS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 patchwork de techniques d'ossatures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
toupie
maitre compaillon


Nombre de messages : 133
Localisation : midi pyrénées
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: patchwork de techniques d'ossatures   Mer 12 Nov 2008, 13:55

bonjour

je souhaite utiliser différentes techniques d'ossature:
* au nord une double ossature (env.4.5*14) pour le mur en paille
* à l'est et l'ouest, colombages + banchage chaux-isolant (25cm*25cm çà me semble énooorme pour le bois mais peu pour l'isolation
* au sud ce serait poteau poutre pour porter le débord de toit (1.2m)

et charpente tradi

la maison fait 7m*9m, faitâge à 5.2 m maxi, pente 75 % voire 70%
il me manque des données pour les sections.
j'ai beau avoir fait un stage de MOB...4 mois c'est trop court Embarassed

j'ai aussi vu un chantier avec un système intéressant:
des modules sont assemblés sur la dalle,
un module = " poteau gauche relié au chevron gauche relié au chevron droit relié au montant droit"
quand un module est prêt, il est mis de côté, puis on assemble le 2eme a plat sur la dalle, etc jusqu'au bout.

je vais essayer de mettre un schéma pour avoir vos avis

j'aurais pû mettre ce post aussi dans la rubrique "charpente toiture"

@+
Revenir en haut Aller en bas
toupie
maitre compaillon


Nombre de messages : 133
Localisation : midi pyrénées
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: patchwork de techniques d'ossatures   Mer 12 Nov 2008, 14:18

voilà la coupe:


[img][/img]

bon j'espère que c'est lisible...(en cliquant sur l'image on peut agrandir)
et le détail de liaison en bas de pente:

[img][/img]

à mon avis c'est faisable:

1- assembler à blanc sur la dalle, successivement les pans de murs à colombage, qd c ok bien noter numéroter les différentes pièces, désassembler, mettre d'un côté les montants, d'un autre les autres pièces (écharpes, croix st andré etc)

2- assembler les modules 1 par 1, à plat sur la dalle

3- assembler les fermes mais là, je coince, car comment mettre la faitière de manière à ce que ce soit ok pour ensuite relier aux chevrons ?

4- mettre les lisses basses, etc

je m'aperçois qu'il manque un schéma, mais il n'est que dans ma tête... pas encore sur l'ordi...

sinon, jusqu' ici, c'est compréhensible? No Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
toupie
maitre compaillon


Nombre de messages : 133
Localisation : midi pyrénées
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: patchwork de techniques d'ossatures   Jeu 13 Nov 2008, 18:43

suite, mais pas fin
voilà les pans de colombage

[img][/img]

et en perspective, ce qui est grisé = les débords de toit
ah, un seul poteau jaune au nord, yes...euh Sleep
[img][/img]

demain j'essaie de mettre les pignons...c'est + compliqué à cause des débords de toit.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard Nespoulous
compaillon néophyte
avatar

Nombre de messages : 6
Localisation : toulouse
Emploi : Ingénieur
Loisirs : clarinette, contrebasse
Date d'inscription : 04/05/2009

MessageSujet: chevrons   Mar 05 Mai 2009, 11:42

rebonjour,
si j'ai bien compris, l'isolation est dans l'épaisseur des chevrons en I ?
Du coup je ne comprends pas ta question sur les montants.


Vu comme ça, je pense que le poincon, les contrefiches et les jambes de forces ne sont la que pour faire joli (les jambes de forces vont même poser des problèmes)

D'autre part, vu la hauteur des chevrons et la portée, il me parait pas impossible de se passer des fermes et des pannes et de faire porter la toiture par les chevrons (ils sont espacés de combien ?)

Je vais essayer de faire une modélisation

j'aurai besoin du nombre de fermes prévues et de l'espacement des chevrons

J'ai fait un premier calcul:
calcul deformation

Tu risques un problème de portée trop importante du solivage (est-ce un comble accessible, ou juste un tirant?)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pyopenshelter.com
Deuzachs
maitre compaillon
avatar

Masculin Nombre de messages : 363
Age : 39
Localisation : Pont-l'abbé (29)
Emploi : charpentier
Loisirs : Internet, BD, Jonglage et monocycle
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: patchwork de techniques d'ossatures   Mar 05 Mai 2009, 16:40

bonjour

Gérard Nespoulous a écrit:
si j'ai bien compris, l'isolation est dans l'épaisseur des chevrons en I ?
Du coup je ne comprends pas ta question sur les montants.
(...)
D'autre part, vu la hauteur des chevrons et la portée, il me parait pas impossible de se passer des fermes et des pannes et de faire porter la toiture par les chevrons (ils sont espacés de combien ?)

effectivement avec de bonne poutre en I on peut se passer du reste d'autant que sur le schéma initial l'utilisation qui est faite des blochets est assez étonnante (ils servent également de semelles). cependant ce montage est surprenant car la fonction des jambes de force est de s'affranchir des composantes horizontales renvoyées par les arbalétriers ... et en l'occurrence renvoyer les forces verticales dans le poteau eu été plus efficace l

Gérard Nespoulous a écrit:

j'aurai besoin du nombre de fermes prévues et de l'espacement des chevrons

J'ai fait un premier calcul:
calcul deformation

à priori avec une isolation en bottes de paille l'entraxe des chevrons est entre 70 et 90 cm...

cela étant je ne sais pas comment tu as fait Gérard Nespoulous pour calculer la déformation de la solive mais à vu de nez ce calcul de déformation concerne la solive Uniquement sur son propre poids.... alors en rajoutant des charges d'exploitation... inutile de rêver

Il n'est pas raisonnable de franchir une portée supérieur à 4 m avec une solive d'une telle section... pour atteindre les 7 mètres il est plus favorable d'utiliser une poutre d'une section plus importante (c'est la dimension verticale de la solive qui augmente la résistance) ou une poutre en I, voire en lamellé collé...

_________________
être dans le vent, c'est une ambition de feuille morte (Gustave Thibon)

Bonjour et bienvenue sur le forum Invité
Revenir en haut Aller en bas
toupie
maitre compaillon


Nombre de messages : 133
Localisation : midi pyrénées
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: patchwork de techniques d'ossatures   Mar 05 Mai 2009, 19:22

merci à vous de m'aider bounce Very Happy

alors:

* je prévois 50 cm entre les différents chevrons, isolation dans leur épaisseur mais pas avec de la paille Embarassed (panneaux fibres bois entre autres)
j'ai longtemps hésité entre isoler entre les chevrons ou entre les pannes

* 4 fermes et 3.5 m maxi pour la portée des sablières, les pannes les + basses

* j'ai abandonné mon idée de colombages en extérieur, (charpente américaine incompatible avec ferme tradi)
et je vais faire des montants 6*18

*le poinçon, etc, c'est pour contreventer
* les pannes sont indispensables, même les intermédiaires car il faut que je porte mon débord de toit au sud 1.20 m par des ptites jambes de force
(bof, l'estétique, mais pas trop le choix)

* en haut, mezzanine prévue pour le chauffe eau, et éventuellement un coin sieste, donc pas beaucoup de poids

* deuzachs, je ne "vois" pas ce que tu veux dire :renvoyer les forces verticales dans le poteau eu été plus efficace l
c'est ce que fait ma sablière ?

* la question du jour, presque la même qu' hier:
quelle section pour la sablière, est ce que 20cm de tombée c'est ok ou il faut plus, vu que les chevrons feront 20 cm (dimension verticale qui augmente la résistance)
en tout il y aura , 23 cm d'isolation en toiture + tuiles méca

pfffiou, je ne compte plus le nombre de feuilles qui volent à travers ma pièce, direction poubelle affraid

a+
Revenir en haut Aller en bas
Gérard Nespoulous
compaillon néophyte
avatar

Nombre de messages : 6
Localisation : toulouse
Emploi : Ingénieur
Loisirs : clarinette, contrebasse
Date d'inscription : 04/05/2009

MessageSujet: Re: patchwork de techniques d'ossatures   Mar 05 Mai 2009, 20:12

Citation :
cela étant je ne sais pas comment tu as fait Gérard Nespoulous pour calculer la déformation de la solive mais à vu de nez ce calcul de déformation concerne la solive Uniquement sur son propre poids.... alors en rajoutant des charges d'exploitation... inutile de rêver

En effet il s'agit uniquement du poids propre de la solive (5kg/ml si je me souviens bien avec la section que j'ai pris, pour la flèche avec une charge plus importante il suffit de faire une règle de trois), il faut donc soit des appuis intermédiaires ou une triangulation pour la solive au droit des fermes, ou peut être descendre le poinçon jusqu'à la solive (avec pour la mezzanine un solivage secondaire dans l'autre sens de 3.5 m de portée entre fermes), soit une section plus importante pour toutes les solives, ce qui ne me parait pas rationnel.

La jambe de force, elle ne fait que charger inutilement la solive qui est déjà le point faible de cette structure
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pyopenshelter.com
Deuzachs
maitre compaillon
avatar

Masculin Nombre de messages : 363
Age : 39
Localisation : Pont-l'abbé (29)
Emploi : charpentier
Loisirs : Internet, BD, Jonglage et monocycle
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: patchwork de techniques d'ossatures   Mer 06 Mai 2009, 09:29

Bonjour

toupie a écrit:

* deuzachs, je ne "vois" pas ce que tu veux dire :renvoyer les forces verticales dans le poteau eu été plus efficace l
c'est ce que fait ma sablière ?

un petit dessin vaut mieux qu'un long discours...



à gauche le système que tu proposes, celui-ci n'est pas viable car les forces provenant du poids de la charpente (et de ce qu'elle supporte) sont renvoyées sur ta solive...
à droite la jambe de force est prolongée, la solive est doublée et sert de blochets... le poids de la charpente est renvoyée dans le poteau....


toupie a écrit:

* la question du jour, presque la même qu' hier:
quelle section pour la sablière, est ce que 20cm de tombée c'est ok ou il faut plus, vu que les chevrons feront 20 cm (dimension verticale qui augmente la résistance)

houlala attention, il ne faut pas tout mélanger... cette histoire de dimension verticale qui augmente la résistance, c'est vrai mais cela concerne essentiellement les poutres entre appuis.
la section de ta sablière dépends essentiellement de la distance entre appuis (l'entraxe de tes montants) et encore si les chevrons reposent non loin des montants ou si la sablière est intégralement supportée par le mur, une section de 5 x 15 posée à plat peut être suffisante

_________________
être dans le vent, c'est une ambition de feuille morte (Gustave Thibon)

Bonjour et bienvenue sur le forum Invité
Revenir en haut Aller en bas
toupie
maitre compaillon


Nombre de messages : 133
Localisation : midi pyrénées
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: patchwork de techniques d'ossatures   Mer 06 Mai 2009, 20:07

Gérard: alors, oui, bien sûr, je prévois un poteau qui supporte les solives (à mi bois vu qu'elles ne font pas 7 m), ce pour chaque ferme

deuzachs: merci pour ton schéma, en fait dans ma tête, c'était bien comme çà, une j de f prolongée et moisée

concernant la sablière, tu dis de la mettre "à plat", çà me gène, car elle doit être délardée de l'angle de pente, est ce que çà ne réduit pas la résistance ?
je suis tentée de faire 18*18 section carrée comme en colombage, voire 2 lisses hautes de 9*18 à plat chacune
on met bien parfois 2 lisses basses, pourquoi pas 2 lisses hautes (l'équivalent de la sablière) ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: patchwork de techniques d'ossatures   

Revenir en haut Aller en bas
 
patchwork de techniques d'ossatures
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Tapis] Patchwork en peau de vache
» Techniques utilisées en cas d'anorexie
» livre sur les techniques de sciage et affûtage (bois)....
» journées techniques caprines en départ .12 et 24
» LOGIN PATCHWORK a eu son bébé photos P1 et page 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Compaillons  :: Paille et Techniques :: La paille et le reste... :: l'ossature bois-
Sauter vers: