Forum de la construction de maisons en paille
 
AccueilManuel du forumS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Méthodologie??

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
booyann
apprenti compaillon


Masculin Nombre de messages : 37
Age : 45
Localisation : orne - autour d'alencon
Emploi : environnement
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Méthodologie??   Mer 29 Oct 2008, 13:28

Bonjour
J'attends ma livraison de terre cuite pour poser au sol, et je n'ai pas encore réalisé mes cloisons intérieures (peu nombreuses par ailleurs!).
Je me demandais si je devais commencer par le sol ou les cloisons (sachant que je compte réaliser mes cloisons en torchis, car plus rapide à mon sens que faire des adobes ou des BTC?? Qu'en dites-vous?
Merci
yann
Revenir en haut Aller en bas
CChristophe
maitre compaillon


Nombre de messages : 432
Localisation : Haute-Saône
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Méthodologie??   Mer 29 Oct 2008, 15:28

Ton sol est bien en mesure de supporter le poids de tes cloisons en torchis sans se déformer ?
Nous avions quant à nous réalisé un soubassement en béton cellulaire qui repose sur la dalle de propreté bien dimensionnée pour poser nos cloisons qui sont très lourdes.
Il me semble qu'il y a encore d'autres raisons pour commencer les cloisons avant la finition du sol :
Par exemple, les travaux correspondant à des cloisons de ce type sont assez lourds et s'accomodent mal des chichis d'un sol fini...
Et puis un sol en terre cuite et long à préparer et à imprégner, ce qui retardera les cloisons...
Revenir en haut Aller en bas
johreli
compaillon néophyte


Nombre de messages : 7
Localisation : ardèche-Eyrieux
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Méthodologie??   Mar 27 Jan 2009, 14:05

bonjour,
bien que le message d'origine soit un peu éloigné dans le temps...
je n'y répond pas mais je serai intéressée de savoir la largeur que vous avez choisie pour vos cloisons.
merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://maisonenpailleabeauvene.unblog.fr/wp-admin/index.php
johreli
compaillon néophyte


Nombre de messages : 7
Localisation : ardèche-Eyrieux
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Méthodologie??   Mar 27 Jan 2009, 14:05

oups, je voulais dire biensûr:" l'épaisseur"
Revenir en haut Aller en bas
http://maisonenpailleabeauvene.unblog.fr/wp-admin/index.php
booyann
apprenti compaillon


Masculin Nombre de messages : 37
Age : 45
Localisation : orne - autour d'alencon
Emploi : environnement
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: Méthodologie??   Mar 27 Jan 2009, 14:30

Pour le moment je n'ai pas démarré ces cloisons, et j'avais envisagé plusieurs techniques (adobes, pisé, BTC,....). Le souci est effectivement l'épaisseur à mettre en oeuvre, et donc je penche plus maintenant pour une technique proche du torchis, ce qui me permettra de réaliser des cloisons d'une épaisseur minimale de 10 cl, et j'espère guère plus.
Ceci dit, au RDC, j'ai très peu de cloisons, uniquement le cellier et le local technique.
A suivre donc.....
Revenir en haut Aller en bas
johreli
compaillon néophyte


Nombre de messages : 7
Localisation : ardèche-Eyrieux
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Méthodologie??   Jeu 29 Jan 2009, 09:18

merci d'avoir répondu.
quant-est-il de vos tomettes?
nous, nous avions aussi l'intention d'en mettre sur le sol du RDC; mais une finition dalle en terre crue cirée sera éventuellement (notre projet n'en est qu'à l'état conceptuel) retenue : moins onéreux mais apport d'inertie tout de même...à étudier plus en précision; mais surtout il faut de la matière première!
Revenir en haut Aller en bas
http://maisonenpailleabeauvene.unblog.fr/wp-admin/index.php
booyann
apprenti compaillon


Masculin Nombre de messages : 37
Age : 45
Localisation : orne - autour d'alencon
Emploi : environnement
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: Méthodologie??   Jeu 29 Jan 2009, 09:30

Mes tomettes sont un bon plan à priori (je ne sais pas si je peux faire de la pub ici....) mais tant pis j'y vais quand même! Il s'agit de très bonne terre cuite de chez Barthe, à un coût défiant tout concurrence (moins cher que de nombreux grès de base de brico machin....)
J'envisageais moi aussi une dalle en terre au début, mais j'avoue m'être découragé devant l'ampleur de tous les autres travaux à effectuer, et je craignais également que la dalle soit difficile d'entretien ou de réalisation. Mais bon je n'ai aucune expérience dans ce domaine, et j'avoue qu ec'et sûrement le facteur temps qui m'a fait penché pour le bon plan tomette!
Revenir en haut Aller en bas
CChristophe
maitre compaillon


Nombre de messages : 432
Localisation : Haute-Saône
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Méthodologie??   Jeu 29 Jan 2009, 13:38

Bonjour, pour les cloisons nous souhaitions : concourir à l'inertie thermique de la maison, isoler phoniquement chaque pièce et utiliser la terre disponible.
Elles reposent sur une rangée de béton cellulaire qui traverse le sol et repose sur la dalle de propreté. Le béton cellulaire monte au-dessus du sol fini (pas de pont thermique).
Lisse basse en 4x9 sur la rangée de béton cellulaire et lisse haute sous et contre le plafond, fixée à travers celui-ci sous les chevrons à intervalles réguliers. Le plafond est en gypse-cellulose d'un seul tenant, pour l'étanchéité à l'air.
Des montants verticaux sont fixés entre les lisses tous les 50 (les bois sont tous de même section). Ils servent aussi à fixer les cadres de portes.
Des bambous traversent horizontalement les montants verticaux, et les baguettes de saule sont tressées autour verticalement.
Un mélange terre-paille est appliqué et enfoncé dessus, il remplit et recouvre tout. Pour l'appliquer, on vissait des plaques d'osb de l'autre coté que l'on déplacait à mesure de l'avancement d'un coté puis de l'autre (une sorte de semi-banchage).
Après séchage, on a recouvert les deux faces d'un enduit de finition terre-sable.

Avantages : c'est très solide, on noyait les gaines électriques et autres sans soucis. D'un point de vue phonique et thermique, cela semble efficace. Et ça ne coûte pratiquement rien.

Inconvénients : beaucoup de travail, et un temps de séchage très important (ne pas le faire en automne ou en hiver, il faut pouvoir ventiler)
Salut.
Revenir en haut Aller en bas
CChristophe
maitre compaillon


Nombre de messages : 432
Localisation : Haute-Saône
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Méthodologie??   Jeu 29 Jan 2009, 13:47

J'oubliais, l'ensemble a une épaisseur de 12 cm fini. Et un autre avantage, c'est la régulation hygrométrique. De fait, le taux d'humidité de l'air intérieur ne varie pratiquement pas avec, sauf lorsque la maison se refroidit ou est chauffée (entre 40 et 50 % d'après notre hygromètre), ce qui semble normal. Mais c'est difficile de dire si c'est dû aux cloisons et enduits. Le résultat serait sans doute très bon avec des btc, mais cela coûte cher, à moins que de les faire soi-même (beaucoup de travail aussi). L'avantage des btc, c'est que cela amène beaucoup moins d'eau dans la maison et un séchage beaucoup plus facile.
Revenir en haut Aller en bas
johreli
compaillon néophyte


Nombre de messages : 7
Localisation : ardèche-Eyrieux
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Méthodologie??   Ven 30 Jan 2009, 18:21

bonsoir,
vous avez placé un soubassement à cause du poids des cloisons,ou pour autre(s) raison(s)? le recours unique à la lisse basse comme semelle d'assise ne suffit pas?
et sur un plancher, d'étage?
Revenir en haut Aller en bas
http://maisonenpailleabeauvene.unblog.fr/wp-admin/index.php
CChristophe
maitre compaillon


Nombre de messages : 432
Localisation : Haute-Saône
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Méthodologie??   Ven 30 Jan 2009, 19:35

les cloisons font jusque 3,5 m de haut (elles suivent la pente du toit, c’est un plain-pied) : ça fait jusque 4t /m2 en pression, ou 400-500 kg/m de cloison. Et c’était plus avant séchage.

Le sol est constitué par une chape de béton de 15 cm (là on a un peu abusé), qui repose sur 8 cm d’isolant, qui repose lui-même sur la dalle de propreté (c’est un point que je ne traiterais plus de la même façon, je pense qu’il vaut mieux dans ce cas une chape sur un béton allégé sur un hérisson).

Pour cette pression, similaire à celle exercée par un poële de masse, il ne faut pas être sur une chape posée sur un isolant non incompressible, du moins je crois. ça bougerait, ça se fendrait.

D’ailleurs sous le poële nous avons aussi placé un rectangle de béton cellulaire recouvert de pavés au cas où on souhaiterait un jour installer un pdm (ne pas oublier non plus l’arrivée d’air de combustion).

Le béton cellulaire évite un pont thermique et a une grande résistance à la compression. Il est aussi hygroscopique. Le poser sur quelque chose d’hydrofuge et le recouvrir d’un matériau un peu perspirant : je crois que des pierres font l’affaire. Ou de la terre cuite. Même le béton de ciment l’est un peu, mais moins.

Je pense qu’il vaut mieux que la lisse et la terre soient au-dessus du sol fini, le bois ne s'en portera pas plus mal (remontées capillaires ou fuites d’eau). Et puis ça n'est pas ça le gros du boulot.

Pour des cloisons lourdes sur un plancher d’étage, à priori le béton cellulaire ne se justifie plus guère, mais il faut surtout dimensionner la structure pour tenir compte de la charge !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Méthodologie??   

Revenir en haut Aller en bas
 
Méthodologie??
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’évolution des méthodologies dans l’enseignement du français langue étrangère depuis la méthodologie traditionnelle jusqu’à nos jours.
» Du chevre affiné,nature,et aux fines herbes sans presure.
» Education traditionnelle : halte aux idées reçues
» Théorie sur la méthode traditionnelle
» Problemes de ponte avec une aymara !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Compaillons  :: Paille et Techniques :: La paille et le reste... :: Les murs-
Sauter vers: