Forum de la construction de maisons en paille
 
AccueilManuel du forumS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Coef d'isolation, et diverses interrogations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jfca
compaillon néophyte


Nombre de messages : 5
Localisation : Cotes d'armor
Emploi : Eclusier
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Coef d'isolation, et diverses interrogations   Mer 21 Déc 2005, 21:21

Bonjour
Je voudrais savoir si vous avez des données concernant le coef d'isolation du terre-paille-terre (ballot) et si il faut isoler en intérieur ?
J'ai lu l'article sur la Maison écologique N°30, et je suis sous le charme de ce procédé.
Pour l'extérieur, on peux barder ou enduire de chaux directement sur la terre ? faut-il prévoir un grillage d'accoche ?
Petites questions portant à débat Wink
Les maisons OSB sont réputées pour leurs qualitées anti-sismiques, je ne pense pas que celles en terre-paille le soient !
Y a t'il un risque d'éffondrement de la partie terre sur les habitants ?
Ceci dit, j'habite en bretagne et bon nombre d'habitation anciennes sont en mur de terre (très épais mais qu'il faut isoler car maisons assez froides)
Habitant une région humide! est-ce une construction appopriée?
Cordialement
Jean-François
Revenir en haut Aller en bas
Thierry SOUBRIER
compaillon débutant


Nombre de messages : 15
Localisation : dordogne
Emploi : formation, construction en paille
Date d'inscription : 30/10/2005

MessageSujet: coef iso paille terre   Ven 23 Déc 2005, 19:44

Bonjour jfca et bienvenue chez les compaillons,

Pour ce qui est de l'isolation, le coef de resistance thermique est de 6.
Pour l'enduit de chaux sur de la terre tu as deux solutions:
1° badigeon de chaux sur ton enduit terre.
2° directement un enduit de chaux-sable sur ta paille à l'extérieur et un enduit terre à l'intérieur pour amener de la masse pour avoir de l'inertie au niveau de ton chauffage.

Quand au fait que tu habites la bretagne , c'est pas grave cela se soigne!!!, il n'y a pas de problèmes il faut simplement prendre quelques précautions supplémentaires quand à la protection des murs contre l'humidité.

Salut, bonne fêtes
Revenir en haut Aller en bas
bruno grondin
compaillon


Nombre de messages : 116
Localisation : vaas (Sarthe)
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Re: Coef d'isolation, et diverses interrogations   Ven 23 Déc 2005, 23:58

le plus simple est de faire une maison OSB remplie de bottes de paille. Aussi en cas de tremblement de terre, si la couche de terre te tombe dessus, je ne pense pas qu'elle te fasse bien mal Smile

mince je vois pas la bretagne dans les nouvelles zones sismiques déclarées ;-)

des études (et des constats) de résistance sismiques sont faits sur les maisons en terre avec de bons résultats mais pour l'ossature bois plus paille je ne sais pas.

cela dis je peux constater (peux être à tord ?) que tout ca tient bien et que la paille reste un matériau au moins aussi élastique que le bois.

_________________
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème. (Professeur Shadoko)

Chantier paille (enduits, briques crues, bardeaux, ...), plus en détails sur http://bgrondin.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://bgrondin.free.fr/
job
menbre actif


Masculin Nombre de messages : 371
Age : 45
Localisation : Orléans
Emploi : Chargé de mission APPROCHE-Paille
Date d'inscription : 02/11/2005

MessageSujet: Re: Coef d'isolation, et diverses interrogations   Sam 24 Déc 2005, 14:19

Bonjour jfca
Citation :
Je voudrais savoir si vous avez des données concernant le coef d'isolation du terre-paille-terre (ballot) et si il faut isoler en intérieur ?
J'ai lu l'article sur la Maison écologique N°30, et je suis sous le charme de ce procédé.

Je suis personnellement persuadé de l'intéret de cette technique ! Que la terre soit enduite ou banchée, les résultats sont sans aucun doute très bons.
Un petit complément sur la technique employée par Eco-construction, c'est de mettre des clous enfoncés de moitié, le long des poteaux afin de solidariser la terre (ou le mortier) avec l'ossature.

Ainsi, le risque de voir la terre te tomber sur le coin d'oreiller une nuit mouvementée Razz sera pour le moins réduit.

Thierry te donne la solution pour l'enduit chaux sur la terre

un peu de soleil pour ta région !! :
sunny sunny sunny sunny

bye
Job

_________________

Le guide pratique pour construire en paille avec la technique du GREB
Revenir en haut Aller en bas
http://www.approchepaille.fr
jfca
compaillon néophyte


Nombre de messages : 5
Localisation : Cotes d'armor
Emploi : Eclusier
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: Coef d'isolation, et diverses interrogations   Mar 27 Déc 2005, 11:43

Merci pour vos réponses et rayons de soleil Wink
Si on fait une ossature en tasseaux qui emprisonne la paille comme chez éco construction, on pourrait directement couler une barbotine entre la paille, les chevrons et un coffrage sur les tasseaux ? cela permettrais une finition plus rapide et (propre).
JF
Revenir en haut Aller en bas
job
menbre actif


Masculin Nombre de messages : 371
Age : 45
Localisation : Orléans
Emploi : Chargé de mission APPROCHE-Paille
Date d'inscription : 02/11/2005

MessageSujet: Re: Coef d'isolation, et diverses interrogations   Mar 27 Déc 2005, 13:29

Very Happy
effectivement, tel que le présente l'article, il y a une ossature tradi et une ossature légère.
Voir sujet :
http://compaillons.naturalforum.net/viewtopic.forum?p=453#453
avec des sections plus importantes (40x100) espacés de 60cm (45 selon l'article) permettrait de se passer de l'ossature tradi... (a vérifier; tester..)

Par contre, une barbotine ne me parait pas adaptée, sa consistance liquide risquerai d'engendrer une augmentation du temps de sechage, donc, l'usage de nombreux coffrage.
Une consistance plus plastique (comme celle utilisée pour le moulage des briques, l'adobe) et des coffrages de la dimension d'un demi ballot en hauteur (planche de 20-25cm) me semblerait plus adequat.

Le prodédé est valide si la terre n'est pas structurelle.
Il reste à évaluer la résistance mécanique si un contreventement est nécessaire.
Qd à la finition, c'est un atout pour ceux qui souhaite des surfaces planes et angles nets. La pose de l'enduit est nettement simplifiée car il n'y a pas d'irrégularité de surface à rattraper.

Par contre, comme toujours, sur le bois, y fixer un treillis de fibre de verre (ou métallique, dslé pour ceux à qui ça fait grincer des dents! Twisted Evil ) pour que l'enduit accroche sans risque de fissure.

(se reporter aux travaux sur la technique du GREB)


à bientot
Job

_________________

Le guide pratique pour construire en paille avec la technique du GREB


Dernière édition par le Mer 28 Déc 2005, 22:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.approchepaille.fr
jfca
compaillon néophyte


Nombre de messages : 5
Localisation : Cotes d'armor
Emploi : Eclusier
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Merci Job   Mer 28 Déc 2005, 10:37

Merci de ces éclaicissements, Job What a Face , J'ai encore d'autres questions en suspent !(j'ai Cdé le livre sur approche-paille, pense à une dédicace sympa avant de l'envoyer Wink lol! )
JFC
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coef d'isolation, et diverses interrogations   Aujourd'hui à 18:10

Revenir en haut Aller en bas
 
Coef d'isolation, et diverses interrogations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Coef d'isolation, et diverses interrogations
» épaisseur de paille nécessaire à une bonne isolation ?
» isolation toiture en paille
» Isolation cabane
» isolation du vito ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Compaillons  :: Paille et Techniques :: Différents modes de constructions :: J'hésite encore !-
Sauter vers: