Forum de la construction de maisons en paille
 
AccueilManuel du forumS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 barriere de capillarité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Filro
compaillon débutant


Masculin Nombre de messages : 12
Localisation : plateau du Bugey
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: barriere de capillarité   Mar 25 Sep 2007, 13:54

je voudrais mettre en place entre mes briques monomur et mon ossature bois une barriere de capillarité .
que puis mettre ?n'y a t'il que du feutre bitumé ou existe t'il quelque chose de plus écolo ?
merci de me préciser la marque, fabriquant et revendeurs je suis dans l'Ain
bonne construction à tous
Revenir en haut Aller en bas
mousse
compaillon néophyte


Nombre de messages : 6
Localisation : manche 50340
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: barriere de capillarité   Mer 26 Sep 2007, 19:11

je viens de lire le livre de Tom RIJVEN "Entre paille et terre".tres bon livre bien illustré lui il parle de barriere de capillarité avec panneau dit "marine"!! cest un panneau de bois qui sert de lisse basse. panneau de 20mm fixé sur les briques avec des vis à frapper de 8 cm de long et de 8 mm de diamètre.
Revenir en haut Aller en bas
http://pailleencotentin.canalblog.com/
toinattak
maitre compaillon


Masculin Nombre de messages : 574
Age : 37
Localisation : Floreffe BELGIQUE
Emploi : entrepreneur paille
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: barriere de capillarité   Mer 26 Sep 2007, 22:06

bon, peut-être que je me trompe, mais des panneaux marins, c'est bourré de colle pas très bio et assez cher. à mon sens, ils ne garantissent pas une bonne étanchéité, sauf si ils sont placés en deux couches croisées ou combinés avec une autre étanchéité.
cependant, ils ont le gros avantages de supprimer le risque de condensation entre la paille et la maçonnerie.

par feutre bitumé, je ne vois pas exactement quel matériau tu sous entends. il existe des bitumes naturels, mais, personellement, je ne connais pas de feutre bitumés naturel... si tu connais des marques, je suis preneur.

par contre, en matière d'étanchéité, les EPDM, assez cher également, ont un bon rapport "durable".

maintenant, d'un point de vue architectural, il est conseillé, entre la maçonnerie et une assoture d'utiliser une membrane SOUDEE (à chaud, à froid, ...) les membranes que l'on superpose simplement (DIBA) sont efficace en maçonnerie, quand il y a une charge uniforme sur les raccords... dans le cas d'une ossature, les charges sont beaucoup plus ponctuelles, et les risques de remontées capillaires sont beaucoup plus grandes. Il est donc TRES important de garantir une bonne étanchéité durable.

et pour supprimer le risque de condensation entre la paille et le maçonnerie, j'utiliserais plutôt un Liège, héraklith, fibre de bois, ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pailletech.be
tannoz
maitre compaillon


Masculin Nombre de messages : 191
Localisation : Planète bleue / France / Bretagne / Côtes d'Armor / Lannion
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: barriere de capillarité   Mar 02 Oct 2007, 07:19

Bonjour !

Marine & Michel Le Lay (http://marinemichel29.over-blog.com/) ont disposé des ardoises un peu comme sur une toiture (chaque ardoise recouvre partiellement sa voisine) au-dessus de leur soubassement. Tu peux peut-être les contacter, ou consulter leur blog, pour essayer d'avoir des détails. De mémoire, les ardoises viennent déborder à l'extérieur du soubassement. Je ne sais pas si c'est efficace, mais c'est 100% écolo ! :-)

A + !
Revenir en haut Aller en bas
http://tiplouz.webou.net
toinattak
maitre compaillon


Masculin Nombre de messages : 574
Age : 37
Localisation : Floreffe BELGIQUE
Emploi : entrepreneur paille
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: barriere de capillarité   Mar 02 Oct 2007, 20:06

attention à ce détail...
il faut avoir la garantie d'une étanchéité par capilarité, sous peine de mettre toute la construction en danger!!!
(les étanchéités aux précipitation et les étanchéités aux remontées par capilarité sont tout à fait différentes : des bardeaux de bois peuvent être utiliser en couverture, MAIS SURTOUT PAS comme barrière d'étanchéité)

je ne dis pas que les ardoises n'assurent pas un rôle de barrière de capilarité, je dis simplement qu'il faut être certain qu'elles sont efficaces dans ce rôle.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pailletech.be
tut56
compaillon
avatar

Masculin Nombre de messages : 77
Age : 28
Localisation : cléguérec
Emploi : aucun
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: barriere de capillarité   Jeu 04 Oct 2007, 10:42

excusez moi pour cette question mais y a-t-il vraiment de danger à ce niveau là ? sur la ferme de mes parents nous avons de nombreux murs en parpaings, assez haut il est vrai (1 petit mètre) et le bois posé dessus reste sec. Un débord de toit, un bon drainage et une lisse basse bien sèche ne suffisent-ils pas ?
sinon des matériaux de récup dans le genre plastique ou caoutchoucs ne sont-ils pas bons ?
Revenir en haut Aller en bas
http://paillebretonne.over-blog.com
toinattak
maitre compaillon


Masculin Nombre de messages : 574
Age : 37
Localisation : Floreffe BELGIQUE
Emploi : entrepreneur paille
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: barriere de capillarité   Sam 06 Oct 2007, 23:16

effectivement, tu n'es pas obligé de prendre toutes les précautions...
tout dépend de simplement du résultat recherché...

n'oublie cependant pas de prendre en compte que :

- la paille sert aussi de fourrage : elle "pompe" l'humidité comme une éponge, donc si le sol a une humidité permanante, si la nappe phréatique remonte assez haut de temps en temps, si le drainage n'est pas suffisament efficace lors de grosse pluie, ... ta paille est directement exposée à l'humidité. une période continue d'humidité est synonyme de champignon et pourriture.
- les vieilles maisons construites comme tu l'expliques ont souvent des problèmes d'humidité ascentionnelle quand on les chauffes (nos grands parents ne vivaient pas dans les même conditions de confort que ce que nous voulons aujourd'hui)

- le prix d'une bonne étanchéité est-il si important qu'il faille absolument le remettre en question?

pour ma part, je ne laisserais jamais tomber une telle protection;

Peut-être que si tu construis sans cette étanchéité tu n'auras aucun problème... mais il y a tellement de risques que je ne comprends pas du tout quel peut être l'intérêt à ne pas le faire.

cherche un détail technique avec d'autre matériaux si tu ne veux pas utiliser un PVC, EPDM ou autre produit synthétique, mais ne ferme pas les yeux sur les risques que cela entraine.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pailletech.be
toinattak
maitre compaillon


Masculin Nombre de messages : 574
Age : 37
Localisation : Floreffe BELGIQUE
Emploi : entrepreneur paille
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: barriere de capillarité   Sam 06 Oct 2007, 23:27

Filro a écrit:
je voudrais mettre en place entre mes briques monomur et mon ossature bois une barriere de capillarité .
que puis mettre ?n'y a t'il que du feutre bitumé ou existe t'il quelque chose de plus écolo ?
merci de me préciser la marque, fabriquant et revendeurs je suis dans l'Ain
bonne construction à tous

peut-être serait-il possible d'imaginer que les bottes de paille reposent directement sur le hérisson (le hérisson est une barrière de capilarité)

il faut par contre que le hérisson soit isolant (risque de condensation entre la paille et un support froid) : les coquillages par exemple assurent parfaitement ce rôle; je ne sais pas si on en trouve en FRANCE, mais pour la Belgique, ces coquillages (entier et nettoyés) viennent de Hollande.

il faut bien étudier le détail de soubassement pour que l'eau de ruisselement et de pluie ne puissent "entrer" dans le hérisson; en effet, si le hérisson continue sous le mur, il faut tout de même un support en dur qui maintienne le hérisson en place (maçonnerie de parpaing, ...) à "l'extérieur " du mur de ballot
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pailletech.be
tannoz
maitre compaillon


Masculin Nombre de messages : 191
Localisation : Planète bleue / France / Bretagne / Côtes d'Armor / Lannion
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: barriere de capillarité   Mar 05 Fév 2008, 19:05

Bonjour !

Je viens de lire plusieurs messages où tu parles de ces coquillages. Habitant en Bretagne, j'avoue que ça me titille... :-) Est-ce-que tu pourrais détailler un peu plus ce dont il s'agit, comment il faut (ou pas) les utiliser, combien c'est vendu, quelles caractéristiques isolantes ça a, etc. ? Idem, si tu as des photos de ces coquillages, ça m'intéresse...

A + !
Yann
Revenir en haut Aller en bas
http://tiplouz.webou.net
toinattak
maitre compaillon


Masculin Nombre de messages : 574
Age : 37
Localisation : Floreffe BELGIQUE
Emploi : entrepreneur paille
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: barriere de capillarité   Jeu 07 Fév 2008, 19:50

les coquillages viennent de Hollande : M. Dirck G. OPPENHUIZEN (postbus 142, 9250 AC BURGUM, NEDERLANDS, tel 0511 47 36 62, fax 0511 47 36 31, email info@isoschep.nl, internet www.isoschep.nl
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=18&u=11284217
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pailletech.be
tannoz
maitre compaillon


Masculin Nombre de messages : 191
Localisation : Planète bleue / France / Bretagne / Côtes d'Armor / Lannion
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: barriere de capillarité   Ven 08 Fév 2008, 18:51

On dirait des petites praires, ou quelque-chose comme ça, non ? Est-ce-que tu as des infos sur les caractéristiques thermiques de ce matériau (lambda, capacité thermique, etc.) ?

Au moment où je rédige le message, le site Isoschep semble hors d'état d'usage... :-/
Revenir en haut Aller en bas
http://tiplouz.webou.net
toinattak
maitre compaillon


Masculin Nombre de messages : 574
Age : 37
Localisation : Floreffe BELGIQUE
Emploi : entrepreneur paille
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: barriere de capillarité   Ven 08 Fév 2008, 20:25

lambda = 0,10
capacité thermique?

il n'y a pas beaucoup de donnée techniques...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pailletech.be
tannoz
maitre compaillon


Masculin Nombre de messages : 191
Localisation : Planète bleue / France / Bretagne / Côtes d'Armor / Lannion
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: barriere de capillarité   Sam 09 Fév 2008, 15:17

Sachant que la coquille est essentiellement constituée de calcaire, si on connaissait le poids d'un m3 de coquilles, on devrait pouvoir le savoir...
Revenir en haut Aller en bas
http://tiplouz.webou.net
toinattak
maitre compaillon


Masculin Nombre de messages : 574
Age : 37
Localisation : Floreffe BELGIQUE
Emploi : entrepreneur paille
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: barriere de capillarité   Lun 11 Fév 2008, 11:46

oui... il manquait un L dans l'adresse que j'ai donné... voilà la bonne, mais pas de donnée technique supplémentaire...

http://www.isoschelp.nl/frame.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pailletech.be
tannoz
maitre compaillon


Masculin Nombre de messages : 191
Localisation : Planète bleue / France / Bretagne / Côtes d'Armor / Lannion
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: barriere de capillarité   Mer 20 Fév 2008, 21:38

Super, merci ! Ca a l'air bien comme matériau, dommage que leur site soit en néerlandais... Je n'ai pas l'impression qu'il existe des entreprises équivalentes en France... Tu avais des éléments sur le coût au m3 ?
Revenir en haut Aller en bas
http://tiplouz.webou.net
toinattak
maitre compaillon


Masculin Nombre de messages : 574
Age : 37
Localisation : Floreffe BELGIQUE
Emploi : entrepreneur paille
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: barriere de capillarité   Jeu 21 Fév 2008, 22:38

en Belgique, +/-80 €/m3 en fonction de la quantité et de la distance...
en France, je n'ai aucun contact pour les coquillages... mais si des entrepreneurs dragueurs d'estuaires passe par ce site, qu'ils sachent qu'ils ont l'occasion d'ouvrir une nouvelle branche commerciale à leur entreprise...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pailletech.be
tannoz
maitre compaillon


Masculin Nombre de messages : 191
Localisation : Planète bleue / France / Bretagne / Côtes d'Armor / Lannion
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: barriere de capillarité   Ven 22 Fév 2008, 20:41

Parce que ces fameux coquillages sont le résultat de la valorisation des sédiments récupérés par des dragueurs pour nettoyer les estuaires ? C'est génial ! Moi j'aime beaucoup, quand la nature nous donne des super matériaux, comme ça, (presque) sans rien faire. :-)
Revenir en haut Aller en bas
http://tiplouz.webou.net
toinattak
maitre compaillon


Masculin Nombre de messages : 574
Age : 37
Localisation : Floreffe BELGIQUE
Emploi : entrepreneur paille
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: barriere de capillarité   Sam 23 Fév 2008, 12:24

oui, ils sont simplement trier par diamètre (sable fin, sable grossier, ... coquillage, vieux pneus, ...)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pailletech.be
jidé
compaillon
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 38
Localisation : Saint Sulpice des Landes (35)
Emploi : autoconstructeur
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: barriere de capillarité   Mer 10 Mar 2010, 21:59

Je viens de finir mon soubassement en blocs de pierre ponce largeur 30 cm et je cherche désespérément un film bitumeux de cette largeur pour la coupure de capillarité...que du 20 ou 25 cm...pas mieux

Je me demandais donc si du bitume goudron, liquide ou en pâte serait efficace ?

De plus, je me pose la question du passage d'air entre les liaisons soubassement-lisse basse et lisse basse-ossature, les enduits extérieurs suffisent-ils ?

Ne faudrait-il pas renforcer ces points thermiquement et surtout contre le passage de l'air et comment... ou est ce que je me pose trop de questions...peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas
http://atelier.tortueux.free.fr
zanca
compaillon néophyte


Nombre de messages : 5
Localisation : alès
Date d'inscription : 25/02/2010

MessageSujet: Re: barriere de capillarité   Ven 19 Mar 2010, 18:11

salut,
Avant il n'utilisaient pas de bande bitumé pour éviter les remontés capillaires, ni d'ailleurs de dentifrice... Bon blague à part, si on met bout à bout le coût, l'impact écologique, l'aspect pratique, et surtout l'efficacité on met une bande bitumé, plutôt que n'importe quel bidouillage. Pourquoi, 1- parce qu'une fois ton mur bien fermé derrière toute les couches qui viennent ensuite, t'es pas prés de voir si t'a un problème d'humidité, et si t'as un probléme d'humidité t'es dans la merde, donc 2- si le bois est humide les champignons et les xylophages seront t'es amis, mais pas celui du bois qui, 3- si tu dois le changer bonjour la galère, causse à son accessibilité, et si tu le change pas, ben c'est toi qui change de toit parce que la liaison entre les montants de tes murs n'est plus efficace, ça risque de s'écrouler. Je rassure ceux et celles qui ont un doute sur cette partie là de leur maison, ça peu prendre du temps...
Pour finir un petit point, les maisons qui ont traversées les années sans rien avoir comme soucis technique, malgré des techniques qui aujourd'hui nous font douté du bien fondé d'étude, ou de réglement , type DTU, représente a votre avis quelle pourcentage des maisons bâtit à la même époque???
Peut-être qu'il n'est pas nécessaire de tout remettre en question. Ce qui n'empéche pas les questions.
Vincent
Revenir en haut Aller en bas
zanca
compaillon néophyte


Nombre de messages : 5
Localisation : alès
Date d'inscription : 25/02/2010

MessageSujet: Re: barriere de capillarité   Ven 19 Mar 2010, 18:16

RE
Je me suis laissé emporté dans mon petit délire, et, j'ai oublier un point important de la bande bitumé, c'est qu'elle est écrasés par le poids de la lisse basse qui reçoit le poids des murs, et donc assure une bonne barriére thermique, ne créant pas de pont thermique. YEAAAA, vais finir par en fumer du feutre bitumé...
Revenir en haut Aller en bas
Teuf3
compaillon débutant


Nombre de messages : 14
Localisation : Troyes 10
Date d'inscription : 17/07/2009

MessageSujet: Re: barriere de capillarité   Dim 21 Mar 2010, 19:36

Bonjour,
Jidé, si tu as des blocs de pierre ponce tu ne devrais pas avoir de problèmes de capillarité.
afro
Revenir en haut Aller en bas
tannoz
maitre compaillon


Masculin Nombre de messages : 191
Localisation : Planète bleue / France / Bretagne / Côtes d'Armor / Lannion
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: barriere de capillarité   Mar 23 Mar 2010, 15:03

A mon avis, il faut voir le soubassement comme un ensemble : si les blocs de pierre ponce sont efficaces pour éviter les remontées capillaires, ça ne veut pas dire qu'il n'y en aura pas du tout. Selon la façon dont le soubassement est réalisé, il peut y avoir des "cheminées capillaires" sur les côtés des blocs. Par exemple si on se trouve sur un terre plein, avec isolant/bâche polyane qui remonte sur les côtés de la dalle, contre le mur de soubassement. A l'interstice entre la bâche et la pierre ponce, on peut avoir des remontées. Dans ce genre de contexte, s'il n'arrive pas à trouver une bande bitumée suffisamment large pour occuper toute l'épaisseur du mur, ça ne me paraît pas déconnant de vouloir y mettre autre-chose par précaution.
Revenir en haut Aller en bas
http://tiplouz.webou.net
tannoz
maitre compaillon


Masculin Nombre de messages : 191
Localisation : Planète bleue / France / Bretagne / Côtes d'Armor / Lannion
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: barriere de capillarité   Mar 23 Mar 2010, 15:07

zanca a écrit:
RE
Je me suis laissé emporté dans mon petit délire, et, j'ai oublier un point important de la bande bitumé, c'est qu'elle est écrasés par le poids de la lisse basse qui reçoit le poids des murs, et donc assure une bonne barriére thermique, ne créant pas de pont thermique. YEAAAA, vais finir par en fumer du feutre bitumé...

Salut, je n'ai pas compris le lien que tu fais entre "bande de rupture capillaire écrasée par le poids du mur" et "absence de pont thermique". Si tu as en tête l'étanchéité à l'air, je déments formellement : on a fait un test d'étanchéité à l'air chez nous, et l'air passe très facilement entre la lisse, la bande d'étanchéité et le soubassement. Il faut vraiment traiter cette zone de façon spécifique...
Revenir en haut Aller en bas
http://tiplouz.webou.net
jidé
compaillon
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 38
Localisation : Saint Sulpice des Landes (35)
Emploi : autoconstructeur
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: barriere de capillarité   Jeu 25 Mar 2010, 20:39

En effet Tannoz, je préfère ne pas me reposer sur les qualités hydrophobes des blocs de pierre ponce, car l'eau saura toujours profiter d'une éventuelle faille pour se faire remarqué.

Un défaut dans l'enduit ou dans la conception globale du bâtiment, ce qui est vite arrivé...

Voilà la solution que j'ai trouvé,
j'ai acheté une arase bitumée en 1 mètre de large.
Laissée en rouleau, je l'ai coupé en 3 tronçons à la circulaire sur table, ce qui me donne 3 beaux rouleaux de 33 cms de large bien rectiligne.

Si ça peut servir à quelqu'un...
Revenir en haut Aller en bas
http://atelier.tortueux.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: barriere de capillarité   

Revenir en haut Aller en bas
 
barriere de capillarité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» barriere de capillarité
» Plusieurs questions pour mon schéma de fondation
» barriere pour lit avant eriba familia
» barriere ultra son
» recherche petite barriere galva

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Compaillons  :: Paille et Techniques :: La paille et le reste... :: l'ossature bois-
Sauter vers: